Extension Factory Builder
10/07/2013 à 16:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À 53 ans, le prince Philippe devient le 7e roi de Belgique. À 53 ans, le prince Philippe devient le 7e roi de Belgique. © ISOPIX/Sipa

Le 21 juillet, il succédera à Albert II, son père. À ce prince timide échoit une lourde tâche : maintenir l'unité du royaume.

«Maladroit », « mal à l'aise », « guindé », « mauvais communicant »... En temps ordinaires, les qualificatifs dont les médias belges affublent le prince Philippe ne sont guère flatteurs. À l'annonce, le 3 juillet, de la prochaine abdication de son père, le roi Albert II, 79 ans, ces derniers ont rapidement ressorti des portraits de leur futur souverain teintés d'un certain scepticisme. « Philippe Ier, le timide qui voulait être roi », titrait par exemple le quotidien Le Soir.

Pourtant, c'est bien lui qui, le 21 juillet, jour de la fête nationale, deviendra à 53 ans le septième roi des Belges. Lui qui avait déjà failli l'être en 1993, à la mort de son oncle, le roi Baudouin - qui n'a pas eu d'enfant - et avait été écarté, car il était à l'époque célibataire et jugé trop jeune.

Un roi sage

Nettement plus apprécié tout de même que Laurent, son cadet, dont les frasques (excès de vitesse, vie débridée, voyages controversés en Libye et en RD Congo...) défraient la chronique, le sage Philippe a acquis de l'expérience, dans l'ombre de son père. Diplômé en sciences politiques de l'université de Stanford (États-Unis) ainsi que de l'École royale militaire de Belgique, il s'est rapidement concentré sur le commerce extérieur. En ambassadeur du Plat Pays, il a mené, en vingt ans, près de 70 missions économiques à l'étranger, accompagné d'une pléiade d'hommes d'affaires. Il s'est notamment rendu à plusieurs reprises sur le continent africain : en Algérie (2004), en Afrique du Sud (2006), en Égypte (2008), au Maroc (2009)... En 2012, il a assisté aux festivités du cinquantenaire de l'indépendance du Burundi, ancienne colonie belge, mais pas à celles du Rwanda voisin, où la famille royale n'était pas conviée.

Aujourd'hui père de quatre enfants issus de son mariage avec Mathilde d'Udekem d'Acoz, le futur souverain s'est dit, le 4 juillet, « conscient des responsabilités qui reposent » sur lui. À commencer par la plus lourde d'entre elles : préserver l'unité de la Belgique, fragilisée par les éternelles querelles qui opposent Flamands et Wallons.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Angelina Jolie va diriger un film sur la lutte contre le trafic d'ivoire

Angelina Jolie va diriger un film sur la lutte contre le trafic d'ivoire

Angelina Jolie va diriger une "épopée" sur le paléo-archéologue kényan Richard Leakey et sa lutte contre le trafic d'ivoire, a indiqué vendredi la maison de production Skydance[...]

France : Nicolas Sarkozy annonce son retour et brigue la présidence de l'UMP

Vendredi, l'ancien président français a annoncé son retour dans la vie politique, via un texte publié sur Facebook et Twitter. Dans la posture du sauveur, Nicolas Sarkozy indique son intention de [...]

Union européenne : une Lady Pesc chasse l'autre

C'est l'Italienne Federica Mogherini qui, à partir du 1er novembre, dirigera la politique étrangère et de sécurité commune en lieu et place de la Britannique Catherine Ashton.[...]

Argentine : des narcos à la Casa Rosada

Pourquoi des trafiquants de drogue appelaient-ils périodiquement au téléphone le siège de la présidence argentine ? La police a mis en évidence des complicités au plus au[...]

Quand un vent d'Afrique souffle sur la robe traditionnelle bavaroise

Deux créatrices d'origine camerounaise installées en Allemagne se taillent un beau succès en réinventant à partir de flamboyants tissus africains la robe traditionnelle bavaroise, la[...]

Les sons de la semaine #14 : Mashrou' Leila, Sabza, Akale Wube...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire avec Mshrou' Leila, Sabza et Akale Wube ![...]

Écosse : Cameron appelle au "rassemblement" après le non à l'indépendance

Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé vendredi matin le Royaume-Uni à se "rassembler" après la victoire du non, qu'il avait lui-même soutenu, au référendum[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

Francophonie : Buyoya au Canada, grata ou non grata ?

Invité au Canada, le candidat burundais à la succession d'Abdou Diouf à la tête de la Francophonie, Pierre Buyoya, va essayer de prouver qu'il n'est pas interdit de séjour dans ce pays pour cause[...]

À Paris, deux expositions réconcilient la France et le Maroc

Deux grandes expositions sont programmées au Louvre et à l'Institut du monde arabe sur le Maroc à partir de la mi-octobre. Rabat et Paris se reconnectent loin de la brouille diplomatique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex