Extension Factory Builder

Mission Côte d'Ivoire pour la Nigérienne Aïchatou Mindaoudou

30/05/2013 à 12:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Nigérienne Aïchatou Mindaoudou a déjà représenté l'ONU au Darfour. La Nigérienne Aïchatou Mindaoudou a déjà représenté l'ONU au Darfour. © Ebrahim Hamid/AFP

Ancienne ministre des Affaires étrangères de Mamadou Tandja, Aïchatou Mindaoudou a été nommée à la tête de l'Onuci. Attention, caractère bien trempé.

C'était en avril. Le bruit de la nomination d'Aïchatou Mindaoudou, 53 ans, à la tête de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) commençait à courir. Un ministre des Affaires étrangères de la sous-région n'y voyait alors que des avantages : « C'est une femme d'expérience qui connaît parfaitement ses dossiers. » Un mois plus tard, la rumeur s'est vérifiée : le 17 mai, Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, a fait de la Nigérienne la patronne de l'Onuci, en remplacement de Bert Koenders, désormais à la tête de la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Il s'agit de la sixième personnalité (la deuxième Africaine) nommée à ce poste depuis 2003.

Sérénité

Ses atouts : une grande expérience de la diplomatie (elle fut ministre des Affaires étrangères de 1999 à 2000 puis de 2001 à 2010, durant toute la durée du règne de Mamadou Tandja), la maîtrise des rouages de l'ONU (elle représentait l'organisation au Darfour depuis mai 2011), une bonne connaissance de la Côte d'Ivoire (elle y a décroché sa maîtrise de droit international avant de poursuivre ses études à Paris) et un caractère bien trempé. « Derrière son sourire quasi permanent se cache une forte personnalité et une intellectuelle d'une grande sérénité. Même quand Kadhafi convoquait des ministres pour les sermonner, elle restait de marbre », soutient Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères.

Seule ombre au CV : son soutien à Tandja, même quand celui-ci s'est enfermé dans sa volonté de rester au pouvoir. Membre de son parti, le Mouvement national pour la société de développement (MNSD-Nassara), elle n'a jamais pu couper le cordon. « Elle devait le défendre à l'étranger. C'est la seule fois où je l'ai vue mal à l'aise », confie un proche. Ban Ki-moon ne semble pas lui en tenir rigueur, qui vient de la choisir pour diriger plus de 12 000 hommes et femmes dans un contexte toujours tendu.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?

Côte d'Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?

Tous deux candidats à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo seront départagés lors du 4e congrès du parti, début décembre à[...]

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Approché par Bastia (France, Ligue 1), Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, n’est plus certain de rester à la tête des Éléphants. À cause, [...]

Côte d'Ivoire : le FPI valide la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du parti

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) a validé mercredi la candidature de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la présidence du parti, a appris "Jeune[...]

Armée ivoirienne : la grogne des grognards

D'anciens rebelles intégrés à l'armée, réclamant le paiement d'arriérés de solde, ont lancé un mouvement de protestation. Un message que le gouvernement a reçu[...]

Guillaume Soro : "Blaise Compaoré a évité le pire, et c'est le plus important"

L'ancien chef rebelle ivoirien a longtemps bénéficié des conseils et des largesses de son grand frère burkinabè. Aujourd'hui, Guillaume Soro réagit pour la première fois aux[...]

Côte d'Ivoire : une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à leur exil au Ghana

Trois anciens ministres de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou, ont regagné la Côte d'Ivoire lundi avec d'autres cadres de l'ancien régime, mettant fin à un exil de quatre ans au[...]

La Côte d'Ivoire veut lever 160 milliards de F CFA

L'État ivoirien a entamé la levée de 160 milliards de F CFA (243 millions d'euros) sur le marché de l'Uemoa. Une partie de ces ressources pourrait servir à apurer la solde des militaires[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Livre : le baroud d'honneur de Robert Dulas

Barbouze : un mot que Robert Dulas déteste, mais qui lui colle à la peau. Longtemps, ce pro du renseignement a traîné ses guêtres en Afrique. Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'il[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces