Extension Factory Builder

Sénégal : Selbé Ndom, voyante et clairvoyante

23/04/2013 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malgré son succès, Selbé Ndom vit toujours dans un quartier populaire de Dakar. Malgré son succès, Selbé Ndom vit toujours dans un quartier populaire de Dakar. © Guillaume Bassinet pour J.A.

Ses prédictions ont propulsé Selbé Ndom sur le devant de la scène médiatique. Sportifs, artistes ou politiques, beaucoup veulent la consulter. Ses tarifs ? Ils sont à la tête du client.

En rupture de ban avec le président Abdoulaye Wade, Macky Sall était alors un homme politique au creux de la vague. Un jour de juillet 2009, Selbé Ndom le croise à un enterrement. S'approchant de lui, elle lui prédit qu'il sera le quatrième président du Sénégal. « En rêve, je t'ai vu défoncer la porte de Wade », lance-t-elle à celui qui n'est pas encore candidat. « Il m'a fixée du regard, raconte-t-elle, a pris mes mains dans les siennes et m'a demandé comment je m'appelais. »

Depuis, l'anecdote a fait le tour du pays, mais c'est à la lutte sénégalaise que Selbé Ndom doit sa notoriété. Ses prédictions sur l'issue de plusieurs combats se sont révélées d'une fiabilité troublante. En avril 2012, à la veille d'une rencontre très attendue entre le tout-puissant Yekini et son challenger, Balla Gaye 2, elle annonce que le lutteur mythique « va tomber du côté droit » et qu'il sera vaincu. Il en sera ainsi. Elle n'est pas démentie non plus quand elle annonce, pour Bombardier contre Tapha Tine, que « le sang va couler et [qu']il y aura KO » Thierno Kâ, du Comité national de gestion de la lutte sénégalaise, veut relativiser et explique que « la lutte et le mysticisme se conjuguent depuis la nuit des temps. Tous les lutteurs vont voir un marabout. » Mais la légende Selbé Ndom est lancée.

À 40 ans passés, elle loue toujours un appartement dans un petit immeuble sans âge de Yeumbeul, une commune de la banlieue dakaroise. Sur la coursive du premier étage, la file d'attente ne faiblit pas. Pour plus de discrétion, les VIP (sportifs, artistes ou politiques) lui rendent visite à la nuit tombée. « Elle s'appuie sur le Coran et sur les cauris, confie un proche. Mais je pense que c'est en rêves qu'elle a ses visions. » Ses tarifs, elle dit les adapter à ses clients : de 7 euros pour les plus modestes à plus de 300 euros pour les plus fortunés.

Catastrophiste

Faut-il mettre sur le compte de la jalousie les prédictions apocryphes qui lui sont attribuées depuis un an et qu'elle conteste avec énergie ? En juillet 2012, un journal lui impute une annonce catastrophiste selon laquelle un avion s'écrasera sur le campus de l'université Cheikh-Anta-Diop de Dakar le 18 juillet. Devant sa porte, des grappes d'étudiants inquiets font le pied de grue dans l'attente d'une confirmation. Quelques semaines plus tard, un nouveau présage lui est imputé (là encore, elle nie en être la source) : elle aurait alerté Yahya Jammeh, le président gambien (fervent adepte du mysticisme), d'une menace de coup d'État. Elle aurait même préconisé, pour conjurer le mauvais sort, de faire couler le sang. En août 2012, lorsque plusieurs condamnés à mort sont exécutés en Gambie, divers médias sénégalais y voient une relation de cause à effet. « J'ai vu l'ex-épouse de Jammeh, admet la voyante. Je lui ai recommandé de faire des offrandes, mais je n'ai jamais rencontré le président ni auguré de sa chute. »

Malgré ces péripéties, la pieuse Selbé poursuit son bonhomme de chemin, se mêlant de politique ou de lutte au gré de ses visions. Elle dit avoir vu en rêve, avant qu'ils ne surviennent, les troubles du 23 juin 2011, lorsqu'un projet de réforme constitutionnelle avait fait descendre dans la rue des milliers de Dakarois ulcérés. L'année suivante, elle aurait anticipé « la chute de Sarkozy ». Et mi-mars, trois jours avant la convocation de Karim Wade devant le procureur qui le soupçonne d'enrichissement illicite, Selbé Ndom nous livrait à mots couverts cette prédiction : « En accablant Karim, il va le mettre dans la lumière ! »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Sénégal : Mahammed Dionne, le premier de la classe

Chargé jusque-là du Plan Sénégal émergent, ce fidèle de Macky Sall succède à Aminata Touré à la tête du gouvernement. Plus consensuel, il devrait[...]

Sénégal : Khalifa Sall, un destin présidentiel ?

Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...[...]

Sénégal : carton jaune pour Macky Sall

Réduction de la durée du mandat présidentiel, pouvoir d'achat, couverture sociale... Le président sénégalais, Macky Sall, élu il y a plus de deux ans, n'a pas encore tenu[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La France dans l'obligation de fournir un visa à un homosexuel sénégalais pour son mariage

Le Conseil d'État a condamné mercredi le gouvernement français qui avait refusé de délivrer un visa à un Sénégalais, résidant au Maroc, qui désirait se marier[...]

Sénégal : Rama Thiaw, réalisatrice et lutteuse

Réalisatrice au caractère bien trempé, la jeune Sénégalaise Rama Thiaw achève un documentaire sur le groupe de hip-hop Keur Gui, membre fondateur du collectif Y'en a marre lors de[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Sénégal : Macky et le syndrome Hollande

Le président sénégalais vient de subir son premier revers politique. Ce ne sont que des élections locales, certes, et la défaite est surtout symbolique, mais c'est un avertissement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers