Extension Factory Builder

Tchad : Saadie Goukouni Weddeye, enfant de l'exil

07/02/2013 à 13:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'Il est pour moi comme une boussole' dit-elle de son père, au pouvoir de 1979 à 1982. "Il est pour moi comme une boussole" dit-elle de son père, au pouvoir de 1979 à 1982. © Abdoulaye Barry pour J.A.

Rentrée à N'Djamena en 2011 après avoir grandi en Libye et en France, Saadie Goukouni Weddeye, la fille de l'ancien président tchadien, a fait son entrée au gouvernement. Portrait.

D'entrée de jeu, elle tient à l'assurer : elle ne recherche pas la lumière. Très discrète, Saadie Goukouni Weddeye, 32 ans, ne veut être jugée que sur ses résultats. Le 26 janvier, dans le cadre du remaniement gouvernemental, la fille de l'ancien président tchadien Goukouni Weddeye (à la tête du Gouvernement d'union nationale de transition entre 1979 et 1982) a été propulsée ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Solidarité nationale. « C'est une chance inestimable, mais je veux avant tout faire mes preuves », confie-t-elle d'une voix douce. Si sa nomination a été une surprise (elle l'a apprise à la télévision), cette conseillère juridique à l'Agence nationale des investissements et des exportations (Anie) a toujours été attirée par la politique. Une part de l'héritage de son père, sans doute, lequel est très présent à ses côtés : « Il est pour moi comme une boussole. »

Humanitaire

Cadette d'une famille de douze enfants, Saadie Goukouni Weddeye est née à Lagos (Nigeria) en 1980, à l'époque où les combats faisaient rage à N'Djamena, dans le sillage de la « guerre des neuf mois ». Après le coup d'État de 1982 au cours duquel Hissène Habré a déposé son père, elle est devenue malgré elle une « enfant de l'exil ». Jusqu'en 1996, elle a vécu à Tripoli (Libye), avant de s'envoler à l'âge de 16 ans pour la France, pays auquel elle se dit « très attachée ». À Tours, très impliquée dans le milieu associatif, notamment au Secours catholique, elle a décroché un master 2 juriste d'entreprise. Mais son regard est toujours resté tourné vers l'Afrique. Alors en 2011 Saadie a fait son retour à N'Djamena.

En tant que femme musulmane, cette mère de deux enfants (âgés de 2 et 4 ans) espère qu'elle pourra inciter d'autres Tchadiennes à se lancer en politique - elles ne sont que cinq au gouvernement sur quarante-trois ministres. Si demain tout s'arrête pour elle, elle sait déjà qu'elle s'engagera dans l'humanitaire. Mais pour le moment ses priorités sont ailleurs : constituer son cabinet avant de passer à l'action. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tchad

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Misca : le Tchad annonce que tous ses soldats ont quitté la Centrafrique

Il n'y a plus de soldats tchadiens en Centrafrique. Mercredi, le Tchad a annoncé avoir achevé le retrait de ses troupes lors d'une cérémonie officielle présidée, à Sarh, dans le[...]

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Le maintien de Jean-Yves Le Drian à son poste de ministre français de la Défense était particulièrement souhaité par les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Idriss[...]

Centrafrique : pourquoi Idriss Déby Itno a jeté l'éponge

Exaspérés d'être accusés de partialité en faveur des musulmans, les Tchadiens ont décidé de retirer leur contingent de la Misca en Centrafrique.[...]

Le Tchad accuse l'ONU de propos diffamatoires sur son action en Centrafrique

Le gouvernement tchadien a accusé la Commission des droits de l'Homme de l'ONU de "propos diffamatoires et tendancieux" après ses accusations contre les agissements de l'armée tchadienne en[...]

Ce qu'il faut retenir du sommet UE-Afrique

Près de 80 dirigeants africains et européens étaient réunis les 2 et 3 avril à Bruxelles à l’occasion du quatrième sommet organisé entre l’Union[...]

Centrafrique : Bangui "regrette" le retrait du contingent tchadien de la Misca

Dans un communiqué publié à Paris, Toussaint Kongo-Doudou, le ministre centrafricain des Affaires étrangères, a exprimé jeudi son "regret" après l'annonce, la veille, du[...]

Centrafrique : le Tchad retire son contingent de la Misca

Le Tchad a annoncé jeudi qu'il allait retirer "progressivement" son contingent de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca). Une décision qui fait suite à de nombreux[...]

Le Tchad contraint le chinois CNPC à payer une lourde amende

Dernier épisode du feuilleton qui oppose l'État tchadien à la société nationale pétrolière chinoise CNPC. Finalement, le Tchad a imposé une amende d'un montant de 1,2[...]

Afrique centrale : la Cemac malade de la Centrafrique

Alors qu'elle fête son vingtième anniversaire, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), relocalisée de Bangui à Libreville, au Gabon, subit de plein[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers