Extension Factory Builder

Mali : le chef de la Misma est nigérian mais francophone

31/01/2013 à 12:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le général Shehu Usman Abdulkadir. Le général Shehu Usman Abdulkadir. © Joe Penney/Reuters

Un Nigérian, le général Shehu Usman Abdulkadir, dirige la Mission internationale de soutien au Mali (Misma).

En affaires, celui qui paie décide. À la guerre, c'est un peu le même principe : le pays qui envoie le plus gros contingent de soldats est celui qui commande. Le Nigeria, qui a promis 1 200 hommes (et non plus 900 comme annoncé dans un premier temps), a donc logiquement hérité du commandement de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), qui devrait compter un minimum de 3 300 soldats africains, pour la plupart francophones.

La question de la langue n'est cependant pas un problème, affirme un chef d'état-major. D'abord parce que « dans les écoles de guerre, nous sommes formés à effectuer la planification en anglais ». Ensuite parce que l'officier choisi par Abuja, le général Shehu Usman Abdulkadir, parle français. Abdulkadir (55 ans) est peu connu de ses pairs ouest-africains. Originaire de Kaduna (Nord), où se trouve l'académie militaire nigériane, il est entré dans l'armée à l'âge de 21 ans. Promu colonel en 2000, il est devenu général en 2008. Il sera entouré, à la tête de la Misma, d'un Nigérien, le général Yaya Garba (commandant-adjoint), d'un Sénégalais, le colonel Jean-Paul Ntab (chef d'état-major), et d'un Burkinabè, le colonel Somé Vinta (chef d'état-major adjoint).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : 28 'miliciens' tués dans un raid de l'armée

Nigeria : 28 "miliciens" tués dans un raid de l'armée

L'opération militaire a été lancée dans le centre du Nigeria ce week-end, en représailles au massacre par des hommes armés de six soldats le mois dernier.[...]

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Avec plusieurs années de retard, le conglomérat nigérian inaugure enfin deux cimenteries, au Sénégal et au Cameroun. Mais la guerre des prix n'aura pas lieu...[...]

Nigeria : bébés à tout prix, un scandale ouest-africain

Au départ, des nouveaux-nés qui gazouillent. À l'arrivée, une énorme embrouille. Les épouses de plusieurs responsables nigériens sont soupçonnées d'avoir[...]

Célibataires africaines et fières de l'être !

Rencontre avec des femmes qui, malgré la pression de sociétés globalement conservatrices, ont décidé que mieux valait être seule que mal accompagnée.[...]

Boko Haram : l'armée nigériane libère par centaines des otages

L'armée nigériane a libéré près de 700 otages en moins d'une semaine dans la forêt de Sambisa, repaire de Boko Haram dans le nord-est du pays. Malgré ces nombreuses[...]

Nigeria : nouvelle libération de 234 femmes et enfants otages de Boko Haram

Les autorités nigérianes ont libéré 234 femmes et enfants otages de Boko Haram dans leur sanctuaire du nord-est du pays, a annoncé vendredi l'armée.[...]

Nigeria : l'armée annonce la libération de 160 nouveaux otages

L’armée nigériane a annoncé jeudi avoir libéré 160 otages déténus dans le fief des islamistes de Boko Haram. Il y a deux jours, près de 300 filles et femmes ont[...]

Comment Boko Haram a infligé à l'armée nigérienne l'un de ses plus sanglants revers

Boko Haram a lancé samedi un assaut contre une position de l'armée nigérienne sur le lac Tchad. 46 soldats et 28 civils ont été tués, selon le dernier bilan officiel communiqué[...]

Nigeria : libération de près de 300 filles et femmes des griffes de Boko Haram

Dans un communiqué publié mardi, l'armée nigériane a annoncé avoir libéré 200 filles et 93 femmes dans un fief du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays, sans[...]

Boko Haram : des centaines de corps découverts à Damasak, au moins 50 soldats tués au Niger

Selon plusieurs témoins, des centaines de corps, découverts depuis jeudi dernier à Damasak, ont été enterrés ce week-end dans cette ville du nord-est du Nigeria. Il s'agirait de victimes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces