Extension Factory Builder

Formation : Sophie-Alexandra Aiachi, à très bonne école

23/01/2013 à 11:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sophie-Alexandra Aiachi, tunisienne de 21 ans. Sophie-Alexandra Aiachi, tunisienne de 21 ans. © Vincent Fournier pour J.A.

Sophie-Alexandra Aiachi a intégré le pensionnat de l'école des Roches à 14 ans.

Elle se définit comme une « Rocheuse », un statut que l'on conserve après avoir quitté l'école des Roches, en Normandie (France). À 21 ans, Sophie-Alexandra Aiachi constate que ce cursus ouvre de belles perspectives quand on sait transformer l'essai. « C'était un tremplin », résume la jeune Tunisienne.

Après le bac, en 2009, elle poursuit par une classe préparatoire littéraire. Et fait ses débuts comme observatrice de la situation politique locale pour le New York Times. Un parcours qui lui ouvre les colonnes du Huffington Post à Paris et du quotidien tunisien Le Temps. Sujet favori, le Printemps arabe inauguré par la révolution survenue dans son pays.

"Problèmes de disciplines"

Et pourtant, l'étudiante-chroniqueuse n'était pas forcément partie du bon pied. « Comme beaucoup de mes camarades inscrits aux Roches, je me suis trouvée là pour des problèmes de discipline », reconnaît-elle. Après une enfance passée aux États-Unis et à Tunis, la jeune fille est d'abord inscrite dans un collège parisien qui ne lui réussit pas. Le père, homme d'affaires, et la mère, consultante dans le pétrole, décident alors de l'envoyer au pensionnat. Elle a 14 ans.

« Quand on est contraint de fournir un travail régulier, on réussit, assure-t-elle. La méthode des Roches m'a beaucoup aidée pour mes années de prépa. » Aujourd'hui, Sophie-Alexandra termine ses études par deux masters, l'un en relations internationales et l'autre en communication politique, un domaine dans lequel elle songe déjà à se reconvertir.

« Les Rocheux forment un vrai réseau : sur Facebook, au travers d'une association d'anciens et de nos retrouvailles régulières. Il nous arrive de solliciter les parents des uns et des autres. Leurs recommandations pour des stages ou emplois sont un plus. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Mady Tran - 29/01/2013 à 09h:01

Chapeau! belle victoire sur les aprioris et les idées reçues![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : que sait-on de Lokmane Abou Sakhr, le cerveau de l'attentat du Bardo ?

Accusé d’avoir dirigé les attentats du Bardo à Tunis, le jihadiste algérien Lokmane Abou Sakhr a été abattu samedi 29 mars par l’armée tunisienne. Le terroriste[...]

"Notre pays est plus fort que vous !" : quand le peuple tunisien dit "non au terrorisme"

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dimanche dans les rues de Tunis "contre le terrorisme", après l'attentat qui a touché le musée du Bardo, le 18 mars. Parmi elles, des[...]

Tunisie : grande marche "contre le terrorisme" à Tunis

Une importante foule rejointe par des dirigeants étrangers a défilé dimanche à Tunis "contre le terrorisme" en réaction à l'attentat sanglant du musée du Bardo, juste[...]

François Hollande : nous allons "marcher pour les valeurs que la Tunisie représente"

Après avoir voté pour le second tour des départementales, le président français s'est envolé dimanche matin pour Tunis, où il participera à la marche contre le terrorisme.[...]

Tunisie : neuf hommes du principal groupe jihadiste tunisien tués

Neuf hommes armés appartenant au principal groupe jihadiste tunisien, la brigade Okba Ibn Nafaa accusée par les autorités de l'attentat du musée du Bardo, ont été tués par les[...]

Tunisie : marche contre le terrorisme avec des responsables étrangers

La Tunisie organise dimanche une marche contre le terrorisme à laquelle des dizaines de milliers de personnes et des personnalités étrangères, dont le président français François[...]

Tunisie : la marche républicaine du Bardo de dimanche déjà controversée

Le président Béji Caïd Essebsi a appelé tous les Tunisiens à venir marcher contre le terrorisme dimanche 29 mars. D’abord plébiscitée par une grande partie de l’opinion,[...]

Le musée du Bardo de Tunis rouvrira vendredi pour les élèves et lundi pour le grand public

Après un premier report, le musée du Bardo de Tunis doit finalement rouvrir ses portes aux écoliers et lycéens vendredi, et exceptionnellement au public lundi, plus d'une semaine après les[...]

Tunisie - Attentat du Bardo : AQMI derrière l'attentat ?

L'Etat islamique avait déjà revendiqué l'attentat du musée du Bardo, responsable de la mort de 21 personnes le 18 mars à Tunis.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces