Extension Factory Builder

Formation : Sophie-Alexandra Aiachi, à très bonne école

23/01/2013 à 11:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sophie-Alexandra Aiachi, tunisienne de 21 ans. Sophie-Alexandra Aiachi, tunisienne de 21 ans. © Vincent Fournier pour J.A.

Sophie-Alexandra Aiachi a intégré le pensionnat de l'école des Roches à 14 ans.

Elle se définit comme une « Rocheuse », un statut que l'on conserve après avoir quitté l'école des Roches, en Normandie (France). À 21 ans, Sophie-Alexandra Aiachi constate que ce cursus ouvre de belles perspectives quand on sait transformer l'essai. « C'était un tremplin », résume la jeune Tunisienne.

Après le bac, en 2009, elle poursuit par une classe préparatoire littéraire. Et fait ses débuts comme observatrice de la situation politique locale pour le New York Times. Un parcours qui lui ouvre les colonnes du Huffington Post à Paris et du quotidien tunisien Le Temps. Sujet favori, le Printemps arabe inauguré par la révolution survenue dans son pays.

"Problèmes de disciplines"

Et pourtant, l'étudiante-chroniqueuse n'était pas forcément partie du bon pied. « Comme beaucoup de mes camarades inscrits aux Roches, je me suis trouvée là pour des problèmes de discipline », reconnaît-elle. Après une enfance passée aux États-Unis et à Tunis, la jeune fille est d'abord inscrite dans un collège parisien qui ne lui réussit pas. Le père, homme d'affaires, et la mère, consultante dans le pétrole, décident alors de l'envoyer au pensionnat. Elle a 14 ans.

« Quand on est contraint de fournir un travail régulier, on réussit, assure-t-elle. La méthode des Roches m'a beaucoup aidée pour mes années de prépa. » Aujourd'hui, Sophie-Alexandra termine ses études par deux masters, l'un en relations internationales et l'autre en communication politique, un domaine dans lequel elle songe déjà à se reconvertir.

« Les Rocheux forment un vrai réseau : sur Facebook, au travers d'une association d'anciens et de nos retrouvailles régulières. Il nous arrive de solliciter les parents des uns et des autres. Leurs recommandations pour des stages ou emplois sont un plus. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Mady Tran - 29/01/2013 à 09h:01

Chapeau! belle victoire sur les aprioris et les idées reçues![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Tunisie

Adel Fekih : 'En Tunisie, il faut dépasser les polémiques'

Adel Fekih : "En Tunisie, il faut dépasser les polémiques"

"Affaire du salon d'honneur", allégeance à Ettakatol... Vivement critiqué malgré un bilan plus que satisfaisant, le diplomate Adel Fekih défend son action à la tête[...]

Tunisie : craintes de "benalisation" de l'État qui durcit la lutte contre le terrorisme

La sanglante attaque qui a tué 15 militaire tunisiens mi-juillet a poussé l'État à prendre des mesures fortes contre les appels au jihad, comme la fermeture de mosquées et de médias. Entre[...]

Défense : quelles capacités militaires pour la Tunisie en 2014 ?

Adoptées au dernier trimestre de l'année 2013, les premières mesures pour pallier les carences des armées de terre et de l'air ont été mises en oeuvre par le nouveau gouvernement tunisien[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa, en Algérie pour tenter de renforcer la coopération sécuritaire

Mehdi Jomâa, le chef du gouvernement tunisien, se trouvait mardi en Algérie pour tenter de renforcer la coopération sécuritaire face aux groupes terroristes, quelques jours après une attaque qui[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa et les leçons de Henchir Talla

L'attaque terroriste de Henchir Talla, qui a fait au moins 15 morts dans la région du mont Chaambi le 16 juillet, a laissé des traces. Le Premier ministre assure en avoir tiré toutes les conséquences.[...]

Mohamed Talbi, l'homme qui éclaire l'islam

Nous avons pourtant essayé... De vous proposer cette semaine des sujets sympas pour les vacances, ceux que l'on aime lire au bord d'une plage de sable fin ou tranquillement assis dans son jardin en sirotant un [...]

Tunisie : fermeture de mosquées et de médias après la mort d'au moins 15 soldats

Le gouvernement tunisien a annoncé une série de mesures, dont la fermeture de mosquées et celle de médias "appelant au jihad", suite à la mort d'au moins 15 soldats dans une attaque[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

À 93 ans, le doyen de la pensée critique musulmane s'est livré à "Jeune Afrique" dans une grande interview où il dévoile la face avant-gardiste de l'islam et dénonce le[...]

Tunisie : le bilan de Mehdi Jomâa en six mois de lutte anti-jihadiste #2

Laurent Touchard* revient sur les événements qui ont jalonné les six derniers mois de lutte anti-terroriste en Tunisie depuis l'arrivée de Mehdi Jomâa à la tête du gouvernement[...]

Tunisie : la métamorphose du Festival international de Carthage

Après des années de déclin, le plus ancien des festivals encore opérationnels du monde arabe entend renouer avec la qualité et l'expertise de ses débuts. Et fêtera en grande[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers