Extension Factory Builder

Algérie : "On en a vu d'autres"

15/01/2013 à 16:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Wahid Bouabdallah, député FLN, ex-PDG d'Air Algérie.

Il est très difficile de faire une analyse objective des élections municipales (assemblées populaires communales, APC), régionales (assemblées populaires de wilaya, APW, parlements locaux) ou sénatoriales tant les résultats ont été faussés par un interventionnisme débridé à tous les niveaux.

Paradoxalement, après les abstentionnistes, les seuls vrais vainqueurs de ces élections sont les mécontents ! Mécontents de n'avoir pas figuré dans la liste précédente (législatives ou APW), mécontents de n'avoir pas été tête de liste ou à tout le moins en bonne position, mécontents d'avoir été obligés de se présenter sur une liste indépendante ou d'un autre parti après avoir été exclus de la liste du leur, mécontents de ne pas avoir été candidats dans leur propre wilaya ! Alors tous les coups ont été permis : vote de sanction contre leur tête de liste, alliance contre nature avec le premier venu, vente de voix aux plus riches, vote contre leur propre parti !

Le grand perdant, c'est le FLN. Le ministre de l'Intérieur, pensant bien faire, a interprété la loi électorale en imposant des règles spécieuses au scrutin uninominal. Ce qui a donné le pouvoir de censure à des candidats ayant eu à peine quelques voix et permis un marchandage des plus vils. Et a ainsi pénalisé de façon injuste la représentation FLN.

Le FLN fait-il peur à ce point ? Toutes ces alliances ne visent-elles pas à l'affaiblir ? N'ayant pas pu le dissoudre ou le faire éclater en provoquant des querelles intestines, ne voit-on pas qu'on a pris un chemin pervers en le spoliant de ce qui lui revient ? Mais, n'en déplaise aux comploteurs, nous, militants sincères et patriotes, continuerons notre combat purificateur, convaincus que le FLN renaît toujours plus fort après chaque crise ou complot ourdi contre lui. Cette fois, comme lors des précédentes attaques, notre parti connaîtra une saine décantation qui fera fuir les opportunistes et renforcera les rangs de ses militants sincères. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : haro sur le divorce !

Algérie : haro sur le divorce !

À l'occasion de la Journée de la femme, Abdelaziz Bouteflika a appelé son gouvernement à réviser le code de la famille. Notamment certaines dispositions particulièrement rétrogr[...]

Algérie : le secteur automobile marque le pas

Fréquentation en baisse, ventes modestes, le Salon de l'automobile d'Alger qui vient de s'achever a été à l'image du marché : en recul progressif depuis les années fastes de 2011-2012.[...]

Algérie : le procès de l'autoroute Est-Ouest reporté

Le tribunal criminel d'Alger a décidé, mercredi, de reporter le procès de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest à une autre session. Explications.[...]

Robert Mugabe en visite d'État en Algérie

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est arrivé hier à Alger pour une visite d'État de trois jours, à l'invitation du président algérien, Abdelaziz Bouteflika.[...]

Algérie : Yacef Saadi et son compte en Suisse

 Héros de la guerre d'indépendance de l'Algérie, le sénateur Yacef Saadi est détenteur d'un compte bancaire ouvert en Suisse en avril 2006. "Jeune Afrique" présente en[...]

Mali : la résolution de la crise du Nord, thème officieux de la visite officielle d'IBK à Alger

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a entamé dimanche un voyage officiel de trois jours en Algérie. Il sera particulièrement question du fragile processus de paix malien, dans lequel Alger[...]

Algérie : Cheikh Sidi Bémol Broc'n'roll

Derrière ce pseudonyme, Hocine Boukella, chanteur et guitariste kabyle qui défend des influences orientales et occidentales.[...]

Accords d'Évian : 53 ans après, les nostalgiques de l'Algérie française ne digèrent toujours pas

En France, la signature des accords d’Évian continue d’obséder les nostalgiques de l’ordre colonial. À leur tête, Robert Ménard, le maire d’extrême droite de[...]

Les Algériennes sceptiques devant la nouvelle loi contre le harcèlement de rue

Depuis le 5 mars, le harcèlement des femmes dans les lieux publics est illégal en Algérie. Pourtant, les victimes de ce phénomène doutent de l'application réelle de la nouvelle loi.[...]

L'Algérien Issad Rebrab nommé CEO africain de l'année

Issad Rebrab, fondateur du groupe Cévital, et le Kényan Chris Kirubi ont été nommés dirigeants africains de l'année au cours du Africa CEO Forum. Danone, Equity Bank, Helios et IHS ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers