Extension Factory Builder

États-Unis : Tim Scott, le Black Senator

07/01/2013 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Tim Scott (47 ans) : un ex adolescent fâché avec l'école. Tim Scott (47 ans) : un ex adolescent fâché avec l'école. © SIPA

Aucun Noir originaire d'un État du Sud n'avait siégé dans l'auguste assemblée depuis... 1881. Grâce à l'ultraconservateur Tim Scott, cette lacune est désormais réparée.

Retenez bien son nom. Le 3 janvier, le républicain Tim Scott a fait son entrée au Sénat américain, où il représente la Caroline du Sud. C'est la première fois qu'un Noir natif d'un État du sud des États-Unis devient sénateur depuis... la fin du XIXe siècle et un certain Blanche Bruce, élu du Mississippi de 1875 à 1881.

Proche du Tea Party, Scott, 47 ans, qui siégeait jusqu'ici à la Chambre des représentants de ce même État, n'a pas été élu, mais nommé par la gouverneure Nikki Haley, elle-même issue d'une minorité, indienne en l'occurrence. La raison ? La démission soudaine du sénateur Jim DeMint, un républicain parmi les plus réactionnaires parti diriger la Heritage Foundation, un think-tank ultraconservateur, à Washington, où ses émoluments sont sans nul doute nettement supérieurs. Comme Haley, DeMint a reconnu dans Scott l'un des siens. « Je m'en vais en sachant que mon remplaçant portera haut et fort la voix du conservatisme à travers tout le pays », a-t-il annoncé à la Chambre des représentants de Columbia, capitale de la Caroline du Sud.

Élevé par une mère célibataire, Scott se décrit lui-même comme un ex-adolescent à problèmes, fâché avec l'école et qui ne dut son salut qu'à la rencontre du propriétaire d'une chaîne de fast-food très populaire dans le Sud. Celui-ci lui inculqua les valeurs conservatrices que Scott s'est aujourd'hui juré de défendre au Sénat. Que ce soit en ce qui concerne le contrôle des armes, le budget, l'avortement ou le mariage gay.

Tea Party

Premier sénateur noir de toute l'histoire de la Caroline du Sud - État qui fut le premier à faire sécession après l'élection d'Abraham Lincoln, en 1860 -, Scott gagna ses premiers galons en politique en 1996, quand il dirigea la dernière campagne du sénateur Strom Thurmond, un ancien champion de la ségrégation ! En 2010, Scott entra à la Chambre des représentants de la Caroline du Sud en battant le propre fils de Thurmond, Paul, et en surfant sur la vague, alors à son apogée, du Tea Party.

Si cette nomination est historique, elle permet aussi au Parti républicain d'améliorer un peu son image - qui, certes, en a bien besoin - au sein des minorités, puisque Scott sera le seul sénateur noir. Au moins jusqu'en 2014, date à laquelle il devra remettre son siège en jeu et, cette fois, remporter les suffrages des électeurs. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil d'administratio[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Le foot n'est pas la guerre, vous êtes sûr ?

Il n'y a pas qu'en Afrique que les questions politiques font irruption sur les terrains de football.[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ados dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers