Extension Factory Builder

RDC : François Olenga, chef, oui chef !

11/12/2012 à 16:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le lieutenant-général Olenga. Le lieutenant-général Olenga. © Tony Karumba/AFP

Proche du président Kabila, François Olenga est, depuis le 23 novembre, le nouveau chef d'état-major de l'armée de terre congolaise.

Depuis sa nomination, le 23 novembre, comme chef d'état-major de l'armée de terre, le lieutenant-général François Olenga, 64 ans, ne cesse de faire entendre sa voix. Nommé en remplacement du controversé général Amisi, il a déjà menacé de lancer une contre-offensive sur Goma, la capitale du Nord-Kivu, prise aux Forces armées de RDC (FARDC) par les rebelles du M23 le 20 novembre. Son retour sur le devant de la scène est interprété par de nombreux observateurs comme une volonté de redonner confiance à une armée en perte de vitesse. « Olenga a le sens de la communication en temps de guerre. C'est aussi quelqu'un qui a du caractère. Cela peut faire douter l'adversaire et regonfler le moral des troupes », souligne un analyste congolais.

Ce n'est pas la première fois qu'il se voit confier le commandement de la force terrestre : il s'en était déjà occupé de 2001 à 2003, lorsque Joseph Kabila, jusqu'alors chef d'état-major de cette branche de l'armée, est devenu président de la République.

Homme d'affaires

Les détails sur son parcours sont rares. On sait néanmoins qu'avant l'arrivée au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila, en 1997, il vivait à l'étranger, notamment en France et en Allemagne. C'est au cours de ses années d'exil qu'il rencontre le futur président de la RD Congo. Quand commence la guerre de 1996, soutenue par le Rwanda et l'Ouganda, Olenga se retrouve dans les rangs de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre (AFDL). Chargé de la logistique, il a assuré l'approvisionnement en armes des tombeurs du régime du maréchal Mobutu. Après l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila, en 2001, il est parmi ceux qui participent à toutes les discussions qui ont conduit au choix de Joseph Kabila comme chef de l'État. En 2005, il est nommé inspecteur général de l'armée et, à ce titre, supervise les achats d'armes dans les pays de l'Est. C'est un très proche de l'actuel président.

Originaire du Maniema, François Olenga est aussi un homme d'affaires prospère. Il a construit à Nsele, dans la banlieue de Kinshasa, un centre de loisirs baptisé Safari Club où les Kinois ont pris l'habitude d'aller se détendre. Nul doute que sur le front de Goma ce sera une autre histoire. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui devrai[...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

RDC : une coalition de l'opposition veut voir Kabila à la CPI

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers