Extension Factory Builder

Vatican : Peter Turkson, cardinal scandale

25/10/2012 à 16:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’ancien archevêque de Cape Coast est un proche de Benoît XVI. L’ancien archevêque de Cape Coast est un proche de Benoît XVI. © Max Rossi/Reuters

En diffusant une vidéo islamophobe au Vatican, le Ghanéen Peter Turkson a déclenché une polémique. Un faux pas malvenu pour l'un des rares papabili noirs.

D'ordinaire, les sessions des synodes épiscopaux (assemblées d'évêques) sont calmes et policées, avec des interventions d'ecclésiastiques qui se succèdent sans faire de vagues. Celui sur la « nouvelle évangélisation », qui rassemble au Saint-Siège 262 prélats de tous les continents du 7 au 28 octobre, déroge à cette habitude. Et c'est le cardinal ghanéen Peter Turkson, 64 ans, qui, à la surprise générale, a joué les perturbateurs.

Lors de son intervention du 13 octobre, celui qui jusqu'alors était considéré comme une étoile montante parmi les « princes de l'Église » a diffusé une vidéo douteuse, intitulée Muslim Demographics. Disponible sur internet, elle pronostique la disparition de l'Europe chrétienne, menacée par la forte natalité des musulmans. En anglais, sur fond de musique lugubre, l'avènement d'une république islamique en France y est annoncé pour 2050. Les statistiques utilisées pour étayer cette démonstration sont pour le moins fantaisistes : le nombre d'enfants dans les familles musulmanes de France y est estimé à 8,1 par femme, et la proportion de Belges musulmans à 25 % (contre 6 % en réalité).

La projection de cette vidéo a immédiatement déclenché une vive polémique. « Cette session de discussion libre a été, de loin, la plus animée », a noté le père Thomas Rosica, de la télévision catholique canadienne Sel et Lumière. Même si le synode se tenait à huis clos, plusieurs évêques ont fait part à l'extérieur de leur indignation. Mgr André Vingt-Trois, l'archevêque de Paris, a ainsi exprimé son « désaccord très net » avec les thèses d'une vidéo « qui s'apparente à de la propagande », indiquant qu'il ne fallait pas que « la nouvelle évangélisation devienne une croisade ». Les évêques africains contactés ont préféré ne pas commenter.

Modéré

Ceux qui connaissent l'ancien archevêque de Cape Coast (Ghana), un diocèse où les musulmans sont peu nombreux, sont surpris. « Il est d'accès facile, cordial et modéré. À la tête du Conseil national pour la paix, il a joué un rôle d'apaisement lors des élections de 2008 au Ghana et dans la mise en place du système de santé pour tous, chrétiens comme musulmans », se souvient un coopérant catholique français qui travaillait à l'époque avec lui. C'est d'ailleurs pour son sens du dialogue que le pape Benoît XVI l'avait nommé le 24 octobre 2009 à la tête du prestigieux conseil pontifical Justice et Paix, qui porte la voix de l'Église catholique sur les questions sociales, environnementales et économiques.

"Je n'ai aucune intention d'attaquer l'islam. Pour moi, ce serait comme attaquer ma propre famille", s'est défendu le prélat ghanéen, rappelant sa proximité avec son oncle paternel musulman.

« Ce qui m'étonne le plus, c'est que ce petit film de sept minutes a été concocté en 2009 par des évangéliques américains, qui ne sont pourtant pas en odeur de sainteté à Rome », confie, perplexe, un journaliste catholique au Vatican. Dans une interview au quotidien italien La Stampa, Mgr Turkson a dit regretter une diffusion maladroite. « En montrant cette vidéo, je souhaitais mettre en garde contre les conséquences de la culture occidentale "anti-vie" [maîtrise des naissances, NDLR] sur la démographie. Je n'ai aucune intention d'attaquer l'islam. Pour moi, ce serait comme attaquer ma propre famille », s'est défendu le prélat ghanéen, rappelant sa proximité avec son oncle paternel musulman.

Reste que, maladresse ou pas, la polémique devrait laisser des traces pour ce proche de Benoît XVI. Surnommé dans la presse anglo-saxonne « le futur premier pape noir » depuis qu'il est devenu cardinal en 2003, Peter Turkson pourrait, après cette affaire, perdre ce statut de papabile.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Le Ghana s'en remet à l'aide du FMI

Le Ghana va demander formellement l'aide du FMI pour stabiliser son économie et sa monnaie, le cédi, qui a perdu plus de 40 % de sa valeur face au dollar depuis le début de l'année.[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

États-Unis : l'Afrique au sommet, séance de rattrapage pour Barack Obama

Du 4 au 6 août, le président américain accueille le premier sommet États-Unis - Afrique des chefs d'État et de gouvernement. La Maison Blanche reconsidère-t-elle pour autant[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mondial 2014 : la demande d'asile de Ghanéens au Brésil "sans fondement" selon Accra

Environ 200 Ghanéens ayant assisté à la Coupe du monde au Brésil ont fait une demande d'asile auprès des autorités brésiliennes, invoquant des violences religieuses dans leur[...]

Mondial 2014 : 193 Ghanéens demandent l'asile au Brésil

À chaque compétition internationale, le phénomène se répète. Cette fois, ce sont 193 supporteurs ghanéens qui ont demandé l'asile politique au Brésil après[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers