Extension Factory Builder

Au fou, au fou, lâchez les chiens !

20/10/2012 à 10:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le chef de l'extrême droite batave, Wilders, vient de se signaler par une proposition inédite : pour chasser les Marocains (i.e. les musulmans) des quartiers où ils sèment, selon lui, l'insécurité, il suffit d'y lâcher... des chiens ! Et l'expert ès islam de nous expliquer doctement que ces gens-là ont peur des chiens : c'est, paraît-il, dans « leur culture ». Ce piteux cynophile confond deux choses : le fait que certains musulmans considèrent les clebs comme des animaux impurs - ce qui est un peu bébête - et le fait d'avoir peur de certains chiens, ce qui est raisonnable : il vaut mieux craindre les pitbulls que crâner en leur présence et y laisser une main ou un bras, ou même la vie.

Cette proposition qui se voulait innovante a été gâchée par une bévue de proportions bibliques du même chasseur d'Arabes. Wilders, qui se présente volontiers comme « le meilleur ami d'Israël » et pour qui la solution de la question palestinienne est simple (il suffit d'expulser tous les Palestiniens d'Israël et de Cisjordanie), vient de se faire méchamment moucher par... ses meilleurs amis.

Yona Metzger, grand rabbin d'Israël, lui a adressé une lettre sévère le sommant de cesser de prôner l'interdiction de l'abattage rituel. De quoi s'agit-il ? Tout à sa haine de l'islam, Wilders s'est emparé de la question de l'abattage halal pour en faire un exemple de la sauvagerie des musulmans et de leur inadaptation aux valeurs européennes. Et de réclamer l'interdiction immédiate dudit abattage. Son ignorance crasse de tout ce qui n'est pas la bagnole (son seul hobby) l'a empêché de voir que les musulmans et les juifs sont sur ce point plus que des cousins : des alter ego. Ma mère me disait, quand j'étais petit : « Si tu es invité chez des juifs, tu peux manger tout ce qu'ils t'offrent. Tout est halal. » (J'aurais bien raconté cette anecdote à Wilders mais la seule fois où on lui a proposé un débat avec moi, il a répondu : « Je ne parle qu'aux gens de ma race. » J'étais pourtant prêt, moi, à parler avec un représentant de la race des crétins...)

Sur un autre point, la circoncision, Wilders est tout aussi embarrassé. Il a proposé d'interdire la circoncision, coutume barbare selon lui. L'idiot a oublié de regarder dans le slip de ses meilleurs amis... On ne peut pas demander à un populiste, c'est-à-dire à quelqu'un dont le mensonge et l'ignorance sont les deux mamelles, de connaître l'histoire des Hébreux. Ne sont-ce point eux qui ont inventé, ou du moins ritualisé, la circoncision ? Peut-on interdire aux parents de Rachid de lui couper un bout de prépuce tout en autorisant ceux de Moshé à faire de même ? Allez faire avaler cela, si l'on ose dire, à un juge néerlandais, probablement catholique ou calviniste, et pour qui tous les zizis se valent.

Bref, Wilders est dans l'embarras. Par pure charité laïque, nous lui donnons ce conseil : va jusqu'au bout, Geert : fais-toi antisémite, carrément ! Antimusulmans, anti-Arabes, anti-Noirs, anti-Juifs, anti-Gitans, anti-tout, antithèse, antipathique... tu seras tout ! Gageons que tu auras alors les voix de tous les aigris, les ratatinés du bulbe, les méchants, les débiles et les ignorants du pays : cela fait quand même beaucoup de monde...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Indemnisez-moi !

POST-Sriptum Article précédent :
Le Nobel de la guerre

Réagir à cet article

International

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait de[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en[...]

Fifa : Figo, Hayatou et les lusophones

L'Afrique unie derrière Issa Hayatou, l'inamovible patron de la CAF, pour voter comme un seul homme pour Sepp Blatter, l'inamovible patron de la Fifa ? Voire...[...]

Baisers amers d'Istanbul

Istanbul. Printemps 2015. J'ai vu la ville aux mille mosquées penchée sur le Bosphore au milieu de ses splendeurs ottomanes.[...]

Cambodge : 17 avril 1975, le cauchemar commence

Il y a tout juste quarante ans, Phnom Penh tombait entre les mains des soldats de Pol Pot et était aussitôt évacué par la force. Jusqu'en 1979, le régime khmer rouge allait faire[...]

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers