Extension Factory Builder

RDC - Séraphin Ngwej : "C'est le chef de l'État qui prend toutes les initiatives"

16/10/2012 à 16:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Séraphin Ngwej est ambassadeur itinérant de RDC

Le pays est souvent critiqué pour ses choix considérés comme erratiques en matière de politique internationale. Pourtant, selon l'ambassadeur itinérant de RD Congo, sa diplomatie a bien changé.

Jeune Afrique : La RD Congo a-t-elle une démarche diplomatique plus claire ?

Séraphin Ngwej : À chaque époque correspond une forme de diplomatie. Aujourd'hui, nous sommes engagés dans une dynamique de paix et de reconstruction du pays, dont nous devons redorer le blason.

Sur la gestion de la crise dans l'Est, n'y a-t-il pas cafouillage ?

Je ne crois pas. Pour la toute première fois, nous avons réussi à inverser les rapports de force. Si nous n'avions pas été actifs, le rapport des experts des Nations unies avec ses annexes sur le caractère flagrant du soutien du Rwanda au M23 n'aurait jamais été publié. Les États qui comptent ont adopté des positions claires et sont allés au-delà de la simple diplomatie. Ce n'est pas du tout symbolique. C'est la preuve que nous agissons.

On a le sentiment que les résultats sont plutôt maigres...

Au contraire. La RD Congo se déploie à tous les niveaux pour contraindre le Rwanda à arrêter de soutenir le M23 et à retirer ses troupes. Les Nations unies et le Conseil de sécurité doivent tirer les leçons du rapport des experts. Nous oeuvrons sérieusement pour qu'une résolution claire vienne établir les responsabilités sur le terrain.

Si nous n'avions pas été actifs, le rapport des experts des Nations unies avec ses annexes sur le caractère flagrant du soutien du Rwanda au M23 n'aurait jamais été publié.

Pourquoi le ministre des Médias parle-t-il plus que celui des Affaires étrangères ? Qui fait quoi ?

C'est le chef de l'État qui prend toutes les initiatives. Il contacte ses pairs, les informe. Le Premier ministre [Augustin Matata Ponyo, NDLR] assure le suivi de ces initiatives pour mieux les encadrer.

De son côté, le président de l'Assemblée nationale [Aubin Minaku] dispose d'un outil d'accompagnement à travers la diplomatie parlementaire. Mais la cheville ouvrière de notre diplomatie reste le ministre des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda. Il connaît bien les chefs d'État et les enjeux de la région grâce à sa longue expérience des questions internationales acquise aux Nations unies.

Avez-vous de nouveaux soutiens ?

La situation a complètement changé. Nous traitons directement avec le département d'État américain. Les Britanniques, nos premiers pourvoyeurs d'aide, sont demandeurs d'une nouvelle vision dans notre coopération. Ils pensent qu'une RD Congo bien organisée au niveau de ses ressources minières peut être une réponse à beaucoup de problèmes locaux et un réel moteur de croissance pour l'Afrique.

___

Propos recueillis à Kinshasa par Tshitenge Lubabu

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers