Extension Factory Builder

RDC - Séraphin Ngwej : "C'est le chef de l'État qui prend toutes les initiatives"

16/10/2012 à 16:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Séraphin Ngwej est ambassadeur itinérant de RDC

Le pays est souvent critiqué pour ses choix considérés comme erratiques en matière de politique internationale. Pourtant, selon l'ambassadeur itinérant de RD Congo, sa diplomatie a bien changé.

Jeune Afrique : La RD Congo a-t-elle une démarche diplomatique plus claire ?

Séraphin Ngwej : À chaque époque correspond une forme de diplomatie. Aujourd'hui, nous sommes engagés dans une dynamique de paix et de reconstruction du pays, dont nous devons redorer le blason.

Sur la gestion de la crise dans l'Est, n'y a-t-il pas cafouillage ?

Je ne crois pas. Pour la toute première fois, nous avons réussi à inverser les rapports de force. Si nous n'avions pas été actifs, le rapport des experts des Nations unies avec ses annexes sur le caractère flagrant du soutien du Rwanda au M23 n'aurait jamais été publié. Les États qui comptent ont adopté des positions claires et sont allés au-delà de la simple diplomatie. Ce n'est pas du tout symbolique. C'est la preuve que nous agissons.

On a le sentiment que les résultats sont plutôt maigres...

Au contraire. La RD Congo se déploie à tous les niveaux pour contraindre le Rwanda à arrêter de soutenir le M23 et à retirer ses troupes. Les Nations unies et le Conseil de sécurité doivent tirer les leçons du rapport des experts. Nous oeuvrons sérieusement pour qu'une résolution claire vienne établir les responsabilités sur le terrain.

Si nous n'avions pas été actifs, le rapport des experts des Nations unies avec ses annexes sur le caractère flagrant du soutien du Rwanda au M23 n'aurait jamais été publié.

Pourquoi le ministre des Médias parle-t-il plus que celui des Affaires étrangères ? Qui fait quoi ?

C'est le chef de l'État qui prend toutes les initiatives. Il contacte ses pairs, les informe. Le Premier ministre [Augustin Matata Ponyo, NDLR] assure le suivi de ces initiatives pour mieux les encadrer.

De son côté, le président de l'Assemblée nationale [Aubin Minaku] dispose d'un outil d'accompagnement à travers la diplomatie parlementaire. Mais la cheville ouvrière de notre diplomatie reste le ministre des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda. Il connaît bien les chefs d'État et les enjeux de la région grâce à sa longue expérience des questions internationales acquise aux Nations unies.

Avez-vous de nouveaux soutiens ?

La situation a complètement changé. Nous traitons directement avec le département d'État américain. Les Britanniques, nos premiers pourvoyeurs d'aide, sont demandeurs d'une nouvelle vision dans notre coopération. Ils pensent qu'une RD Congo bien organisée au niveau de ses ressources minières peut être une réponse à beaucoup de problèmes locaux et un réel moteur de croissance pour l'Afrique.

___

Propos recueillis à Kinshasa par Tshitenge Lubabu

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : les premiers combattants FDLR désarmés sont arrivés à Kisangani

RDC : les premiers combattants FDLR désarmés sont arrivés à Kisangani

Après plusieurs mois de tergiversations, les premiers combattants FDLR ayant déposé les armes sont arrivés jeudi à Kisangani. Au total,  217 personnes, ex-combattants, leurs femmes et enfant[...]

RDC : que faisaient des tenues de l'armée dans un fourgon de la Monusco à Goma ?

Des tenues de l'armée congolaise ont été retrouvées mercredi dans un fourgon de la Monusco à l'aéroport de Goma, selon plusieurs témoins sur place. Une affaire bien embarrassante[...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

RDC - Massacres à Beni : des députés réclament l'ouverture d'une enquête parlementaire

Dans un rapport, douze députés congolais, de retour de cinq jours de mission à Beni, territoire endeuillé par une série de massacres depuis début octobre, fustigent les défaillances[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces