Extension Factory Builder

Maroc - Abdou Souleye Diop : "Les migrants jettent l'ancre ici"

09/10/2012 à 15:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdou souleye Diop, directeur associé chez Mazars. Abdou souleye Diop, directeur associé chez Mazars. © DR

Abdou souleye Diop, Sénégalais âgé de 43 ans, est arrivé au Maroc lorsqu'il était adolescent. Pour un parcours d'excellence.

Jeune Afrique : Y a-t-il un vade-mecum de la réussite au Maroc ?

Abdou souleye Diop : Il faut une réelle capacité d'adaptation, ce qui n'est pas aisé car les barrières sont nombreuses : la langue, la couleur de la peau et la tentation communautariste. Mon avantage est d'avoir vécu, très jeune, dans de nombreux pays étrangers, dont l'Inde, où mon père a été en poste. Arrivé au Maroc à l'adolescence, je me suis adapté très facilement. Cette précoce intégration m'a permis d'être accepté. Quand vos interlocuteurs se demandent si vous êtes vous aussi marocain parce que vous parlez couramment leur langue, c'est qu'une étape d'intégration a été franchie.

Pourquoi le Maroc séduit-il ?

Le Maroc vit la même situation que les pays européens il y a trente ou quarante ans. Il est en pleine croissance, de nombreux chantiers sont en cours, les besoins de main-d'oeuvre sont élevés... Et, dissuadés par les pays européens de rejoindre leurs côtes, les migrants subsahariens jettent l'ancre ici. Il ne s'agit plus simplement d'une zone de transit, mais d'un pays dans lequel il est possible de trouver du travail. D'autres se laissent également séduire par la proximité du Maroc avec l'Europe et par la perspective d'y trouver, à moindre coût, tous les avantages du monde occidental.

Assiste-t-on à une évolution de l'immigration subsaharienne ?

Le nombre d'étudiants ou de personnes formées qui s'installent au Maroc augmente et le phénomène des naufragés du désert s'estompe. Cependant, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, pour 20 cadres subsahariens expatriés, il y a 2 000 immigrés peu ou pas du tout qualifiés. Plus généralement, de terre d'émigration, le Maroc devient progressivement une terre d'immigration.

___

Propos recueillis par Clarisse Juompan-Yakam

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Côte d'Ivoire : Yacou le Chinois, le voyou qui fait trembler la Maca

Côte d'Ivoire : Yacou le Chinois, le voyou qui fait trembler la Maca

La Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan est tenue d'une main de fer par... un prisonnier. Derrière les barreaux, Yacou le Chinois fait la loi. Et est devenu célèbre dans tout le pays.[...]

Cameroun - Affaire Guérandi : stupeur à Ouaga, silence à Yaoundé...

La disparition de l'ex-capitaine camerounais Mbara Guérandi, impliqué en 1984 dans une tentative de coup d'État contre Paul Biya, a été accueillie avec surprise à Ouagadougou. Mais n'a[...]

Effondrement d'une église à Lagos : 5 questions sur un drame

Un nouveau bilan a porté à 115 le nombre de victimes de l’effondrement d'un immeuble appartenant à l'église évangélique Church of All Nations. La tragédie est entourée[...]

Ebola : 20 000 cas en novembre si la situation reste identique

Dans une étude publiée par le "New England Journal of Medicine", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti le 23 septembre que plus de 20 000 personnes seront infectées par le virus[...]

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

Conflit sud-soudanais : reprise des négociations de paix à Addis-Abeba

Le gouvernement de Djouba et les rebelles sud-soudanais, qui s'affrontent depuis neuf mois dans une sanglante guerre civile, ont repris lundi les négociations de paix en Éthiopie. Sur le terrain, les combats se[...]

Ebola : le Sierra Leone juge que le confinement général a été un succès

Le confinement général de trois jours ordonné pour lutter contre l'épidémie d'Ebola a permis aux autorité de Sierra Leone de visiter 80 % des habitations sur l'ensemble du pays, a[...]

Moussa Dadis Camara sur le grill

L'enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry reprend. Des magistrats guinéens devraient prochainement interroger à nouveau, à Ouagadougou, l'ancien chef de la junte Moussa Dadis[...]

Mbara Guérandi : enquête sur une affaire d'État camerounaise

Guérandi Mbara était l'un des cerveaux du putsch de 1984. Pendant trente ans, depuis son exil ouagalais, il a menacé de s'en prendre à nouveau à Paul Biya, au nez et à la barbe des[...]

Ebola : des dizaines de corps découverts en Sierra Leone

Des dizaines de corps de victimes d'Ebola ont été retrouvés en Sierra Leone, après trois jours de confinement de la population. De l'autre côté de la frontière, au Liberia, les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex