Extension Factory Builder

Marguerite Barankitse : Maggy, dame de coeur

25/09/2012 à 16:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La maman aux mille enfants vient d'ouvirir un établissement de microfinance. La maman aux mille enfants vient d'ouvirir un établissement de microfinance. © AFP

La fondatrice de Maison Shalom, ONG qui accueille les orphelins, multiplie les initiatives pour développer sa province. Et le pays.

Celle que tous les Burundais appellent Maggy n'a pas fini de contribuer au développement de sa ville natale de Ruyigi (Est). À 56 ans, elle a ouvert mi-juin Iteka Microfinance (iteka signifiant « dignité » en kirundi). Une initiative très appréciée par la population de Ruyigi, qui ne disposait que d'un seul établissement de ce genre, la Coopérative d'épargne et de crédit (Coopec, microfinance publique). D'ici à la fin de l'année, Marguerite Barankitse lancera aussi les nouvelles activités de l'Union des coopératives de production (UCP) Girubuntu, qui forme déjà les producteurs des provinces de Ruyigi, Cankuzo et Rutana à la création et à la gestion de coopératives. L'UCP Girubuntu fournira à ces dernières des intrants agricoles et des produits pour l'élevage.

Le dynamisme de Maggy s'est forgé dans la douleur. À 22 ans, elle est professeure de français à l'école secondaire de Ruyigi. À la fin des années 1980, après des études d'administration en Suisse, elle devient secrétaire à l'évêché de la ville. Jusqu'à ce qu'éclate la guerre civile, dont elle échappe de justesse aux massacres, en 1993, avant de prendre en charge une vingtaine d'orphelins.

La violence redoublant, de plus en plus d'enfants se présentent à sa porte et elle décide de créer une ONG, Maison Shalom, qu'elle installe début 1994 dans des bâtiments prêtés par l'évêché. La même année, elle ouvre des centres à Gisuru et à Butezi (qui resteront actifs jusqu'en 2001 et 2003 respectivement). Depuis, l'enseignante et son équipe en ont ouvert d'autres à travers le pays pour accueillir, soigner, éduquer et insérer dans la société les enfants et adolescents victimes de la guerre, du sida, de la misère.

Anges et business

Maison Shalom a changé Ruyigi. Outre les maisons construites pour accueillir les fratries et le personnel, la garderie communautaire a été transformée en école internationale (maternelle et primaire). En plein centre-ville, la Cité des anges, dotée d'une salle de réception polyvalente, d'une bibliothèque, d'une salle d'informatique, d'un atelier de couture, d'un salon de coiffure et de beauté, d'une piscine et d'un cinéma, sert à la formation et aux loisirs des jeunes. Elle est aussi ouverte à la clientèle.

L'association a développé d'autres sources de revenus, en particulier dans l'hôtellerie-restauration (une maison d'hôte et quatre villas en location). Sa ferme emploie quant à elle 20 permanents et 300 saisonniers, et ses produits sont soit vendus sur le marché local, soit servis aux pensionnaires de Maison Shalom, aux employés et aux clients. Enfin, en 2008, l'ONG a ouvert le centre hospitalier Rema, doté d'équipements de pointe, dont un service d'imagerie, un laboratoire d'analyses, une maternité (avec son service de néonatologie) et une école paramédicale.

La « maman aux 10 000 enfants », elle, a reçu de nombreuses récompenses internationales, dont le prix pour la prévention des conflits, attribué par la Fondation Chirac et doté de 100 000 euros. Il lui a été remis en novembre 2011 par l'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

Dans un rapport publié mardi, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué qu'environ 805 millions de personnes souffraient encore de la famine dans le monde, malgré[...]

Naufrage en Méditerranée : des dizaines de migrants gazaouis parmi les victimes

Des dizaines de Gazaouis figurent parmi les victimes du naufrage d'une embarcation qui a coulé en Méditerranée, mercredi 10 septembre. Si le bilan d'envion 500 victimes était confirmé, il s'agir[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors du scrutin le[...]

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État Islamique (ISIS en anglais) en "nomin[...]

L'ONU annonce un accord tripartite pour la reconstruction de Gaza

Israël et Palestiniens se sont mis d'accord sur un mécanisme provisoire pour accélérer, sous la surveillance de l’ONU, la reconstruction de Gaza, tout en s'assurant que les matériaux de co[...]

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Grisé par son nouveau statut de producteur de pétrole, le pays a laissé filer les déficits. Gare au recadrage ![...]

Sanctions de l'UE contre la Russie : Mugabe soutient Moscou

À l'issue d'un entretien accordé mardi à Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a apporté son soutien à M[...]

Lesotho : des élections législatives anticipées pour sortir de l'impasse

Les protagonistes de la crise politique au Lesotho se sont entendus sur la nécessité de convoquer des élections législatives anticipées, a annoncé mardi la ministre sud-africaine des Aff[...]

Niger : le gouvernement répond à Hama Amadou

L'exécutif nigérien n'est pas resté bien longtemps insensible aux accusations portées dans "Jeune Afrique" à son encontre par le Président (en fuite) de l'Assemblée nati[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin d'u[...]

Maurice : au pays des miracles

Lors de son indépendance, en 1968, on ne donnait pas cher de ce caillou volcanique perdu dans l'océan Indien. Et pourtant, dans cet État où les communautés vivent en bonne intelligence, l[...]

Lions du Cameroun : l'irrésistible ascension de Choupo-Moting

Passé cet été de Mayence à Schalke 04, un des meilleurs clubs allemands, Eric Maxim Choupo-Moting (25 ans) a également été nommé vice-capitaine des Lions Indomptables du Ca[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex