Extension Factory Builder

Marguerite Barankitse : Maggy, dame de coeur

25/09/2012 à 16:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La maman aux mille enfants vient d'ouvirir un établissement de microfinance. La maman aux mille enfants vient d'ouvirir un établissement de microfinance. © AFP

La fondatrice de Maison Shalom, ONG qui accueille les orphelins, multiplie les initiatives pour développer sa province. Et le pays.

Celle que tous les Burundais appellent Maggy n'a pas fini de contribuer au développement de sa ville natale de Ruyigi (Est). À 56 ans, elle a ouvert mi-juin Iteka Microfinance (iteka signifiant « dignité » en kirundi). Une initiative très appréciée par la population de Ruyigi, qui ne disposait que d'un seul établissement de ce genre, la Coopérative d'épargne et de crédit (Coopec, microfinance publique). D'ici à la fin de l'année, Marguerite Barankitse lancera aussi les nouvelles activités de l'Union des coopératives de production (UCP) Girubuntu, qui forme déjà les producteurs des provinces de Ruyigi, Cankuzo et Rutana à la création et à la gestion de coopératives. L'UCP Girubuntu fournira à ces dernières des intrants agricoles et des produits pour l'élevage.

Le dynamisme de Maggy s'est forgé dans la douleur. À 22 ans, elle est professeure de français à l'école secondaire de Ruyigi. À la fin des années 1980, après des études d'administration en Suisse, elle devient secrétaire à l'évêché de la ville. Jusqu'à ce qu'éclate la guerre civile, dont elle échappe de justesse aux massacres, en 1993, avant de prendre en charge une vingtaine d'orphelins.

La violence redoublant, de plus en plus d'enfants se présentent à sa porte et elle décide de créer une ONG, Maison Shalom, qu'elle installe début 1994 dans des bâtiments prêtés par l'évêché. La même année, elle ouvre des centres à Gisuru et à Butezi (qui resteront actifs jusqu'en 2001 et 2003 respectivement). Depuis, l'enseignante et son équipe en ont ouvert d'autres à travers le pays pour accueillir, soigner, éduquer et insérer dans la société les enfants et adolescents victimes de la guerre, du sida, de la misère.

Anges et business

Maison Shalom a changé Ruyigi. Outre les maisons construites pour accueillir les fratries et le personnel, la garderie communautaire a été transformée en école internationale (maternelle et primaire). En plein centre-ville, la Cité des anges, dotée d'une salle de réception polyvalente, d'une bibliothèque, d'une salle d'informatique, d'un atelier de couture, d'un salon de coiffure et de beauté, d'une piscine et d'un cinéma, sert à la formation et aux loisirs des jeunes. Elle est aussi ouverte à la clientèle.

L'association a développé d'autres sources de revenus, en particulier dans l'hôtellerie-restauration (une maison d'hôte et quatre villas en location). Sa ferme emploie quant à elle 20 permanents et 300 saisonniers, et ses produits sont soit vendus sur le marché local, soit servis aux pensionnaires de Maison Shalom, aux employés et aux clients. Enfin, en 2008, l'ONG a ouvert le centre hospitalier Rema, doté d'équipements de pointe, dont un service d'imagerie, un laboratoire d'analyses, une maternité (avec son service de néonatologie) et une école paramédicale.

La « maman aux 10 000 enfants », elle, a reçu de nombreuses récompenses internationales, dont le prix pour la prévention des conflits, attribué par la Fondation Chirac et doté de 100 000 euros. Il lui a été remis en novembre 2011 par l'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Hubert Velud, actuellement entraîneur de l’USM Alger, est aujourd’hui une des priorités du Togo, à la recherche d’un sélectionneur national. Le Français a déjà[...]

Palestine : le Hamas et l'OLP scellent leur réconciliation

Peu après l'annonce mercredi de la formation d'un gouvernement d'union entre le Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), l'aviation israélienne a effectué une frappe sur le nord de[...]

RDC : le déraillement d'un train fait au moins 37 morts au Katanga

Un train a déraillé mardi au Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC). Le bilan provisoire fait état d'au moins 37 morts.[...]

Photographie : Samuel Fosso, un dandy à Cotonou

La Fondation Zinsou présente, jusqu'à fin juillet, des autoportraits du photographe Samuel Fosso. À découvrir également, les clichés en noir et blanc - moins connus - de ses d&eacu[...]

Patrick Seale, une passion arabe

Orientaliste dans l'âme, grand spécialiste de la Syrie et éditorialiste engagé, notre collaborateur s'est éteint le 11 avril à Londres, à l'âge de 83 ans.[...]

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Nommé le 5 avril, le nouveau chef du gouvernement n'a que 39 ans.[...]

Racisme : les Libyens et immigrés noirs, boucs émissaires des milices

Bien que représentés dans les plus hautes sphères, les Noirs sont trop souvent assimilés aux mercenaires de Kaddafi, et, à ce titre, persécutés.[...]

Côte d'Ivoire : l'ex-comzone "Wattao" dans le viseur de l'ONU

Les experts des Nations unies sur la Côte d’Ivoire ont publié le 17 avril un nouveau rapport. Ils affirment que "les mesures et les restrictions imposées par le Conseil de sécurité de[...]

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

La quatrième édition de Marrakech Air Show, le salon marocain de l’aéronautique, ouvre ses portes ce mercredi 23 avril 2014. Les constructeurs aériens présents espèrent séduir[...]

Mali : Gilbert Rodrigues Leal, questions sur une mort présumée

Entre la communication tardive des jihadistes et ce que savaient les autorités françaises depuis décembre 2013, plusieurs points d'interrogations entourent l'annonce de la mort de l'otage français Gilb[...]

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées r[...]

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces