Extension Factory Builder

Sénégal - Football : El Hadji Ousseynou Diouf, grandeur et décadence

25/09/2012 à 14:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Diouf, archétype de la carrière gâchée, l'attaquant sénégalais traîne une sale réputation. Diouf, archétype de la carrière gâchée, l'attaquant sénégalais traîne une sale réputation. © SIPA

Buteur, dribbleur hors pair, fin tacticien... El Hadji Ousseynou Diouf, 31 ans, a fait rêver tout un continent le temps d'une Coupe du monde en 2002. Mais depuis, "Bad boy" s'est construit une mauvaise réputation qui a considérablement gâché sa carrière.

Nous sommes en 2002, Coupe du monde en Corée et au Japon. L'équipe nationale du Sénégal participe pour la première fois de son histoire à cette compétition.

Faisant parler toute l'étendue de son talent, il propulse les Lions de la Teranga en quart de finale et se classe 7e meilleur joueur de la Coupe du monde. Un peu plus tôt dans l'année, au Mali, il avait déjà emmené ses coéquipiers en finale (perdue aux tirs au but contre le Cameroun) de la Coupe d'Afrique des nations. L'homme aux cheveux jaunes avait également illuminé les éliminatoires l'année précédente. Il cumule ainsi le titre de meilleur joueur africain en 2001 et 2002.

"Bad Boy"

Dans la foulée, il quitte le club français de Lens pour Liverpool, en Angleterre, avec un salaire « de 50 millions de F CFA [plus de 76 000 euros, NDLR] par semaine », selon Pape Lamine Ndour, journaliste sportif. Le temps des vertiges commence, Diouf dérape. Sur les terrains, crachats et insultes deviennent sa spécialité. Dans la vie, il défraie la chronique, notamment lors de ses retours au pays. Ibrahima Fall, un journaliste sportif qui a couvert l'un de ses procès à Dakar en 2006, se souvient : « Une femme avait porté plainte contre lui pour une gifle donnée au Casino du Cap-Vert, un night-club. » En fait, « Bad Boy », surnom que lui a donné la presse sénégalaise, multiplie les virées nocturnes accompagné de molosses pour assurer sa sécurité. « Il arrivait en boîte vers 3 heures du matin. Il lui arrivait de payer à boire à tous les clients et d'inviter les gens à danser moyennant 50 000 F CFA. Mais une fois soûl, il devenait ingérable », raconte un videur de l'une des discothèques fréquentées par la star. « Il pouvait dépenser jusqu'à 1 million de F CFA en une soirée », ajoute une caissière. De quoi gâcher une carrière.

Après Liverpool, il a joué à Bolton, Sunderland, Blackburn, aux Glasgow Rangers puis à Doncaster, un club de 2e division. Il vient de signer à Leeds, un club plus coté. Le Lion s'est-il assagi pour autant ? Pas totalement. En avril dernier, il a été interpellé puis libéré sous caution à la suite d'une bagarre à Manchester. Il n'a plus endossé le maillot sénégalais depuis 2009. Et a été suspendu en juillet 2011 pour avoir dénoncé des « magouilles » dans le football sénégalais.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Abdoulaye Wade décline l'invitation de Macky Sall au sommet de la Francophonie

Sénégal : Abdoulaye Wade décline l'invitation de Macky Sall au sommet de la Francophonie

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont "Jeune Afrique" révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l'invitation de son successeur au sommet de la Francophonie [...]

Sénégal : questions sur le débarquement d'Alioune Ndao

Figure emblématique de la lutte contre l'enrichissement illicite, le procureur spécial a été remplacé au pied levé le 11 novembre. Sans explication.[...]

CAN 2015 : Sénégal, Afrique du Sud, Cameroun, Zambie, Burkina et Gabon qualifiés

Le Sénégal d'Alain Giresse, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Zambie, le Burkina Faso et le Gabon se sont qualifiés samedi pour la CAN 2015, lors de l'avant-dernière journée des [...]

Afrique francophone : et les meilleures business schools en 2014 sont...

Engagées dans une course à la reconnaissance, les écoles de commerce s'internationalisent et se diversifient. Jeune Afrique a passé au crible les établissements d'Afrique francophone,[...]

Sénégal - Procès Karim Wade : le procureur spécial Alioune Ndao limogé

Alors que le procès de Karim Wade pour enrichissement illicite est en cours depuis trois mois et demi, le procureur spécial Alioune Ndao, qui portait l'accusation depuis deux ans, a été brutalement[...]

Nouvelle découverte de pétrole au large du Sénégal

Cairn Energy a annoncé une deuxième découverte de pétrole au large des côtes du Sénégal. Les réserves récupérables de ce puits sont estimées à 150[...]

Livres - Sénégal : Abdou vu par Diouf

L'ancien président sénégalais et "fils politique" de Léopold Sédar Senghor, sur le point de rendre son siège à la tête de l'Organisation internationale de la[...]

Bloomfield va noter six filiales de Bank of Africa

L'agence de notation Bloomfield Investment a été désignée par le groupe Bank of Africa pour noter six de ses filiales au Sénégal, en côte d'Ivoire, au Bénin, au Mali, au Niger[...]

Professeurs sans frontières : portraits d'éducateurs africains réclamés à travers le monde

Enseignants dans les plus grandes universités du monde, ils utilisent leur influence pour favoriser une meilleure diffusion du savoir en Afrique.[...]

Sénégal : le PDS s'en va-t-en guerre

Les accusations de corruption et de népotisme lancées par Abdoulaye Wade à Macky Sall ne sont que l'avant-goût d'une rentrée politique qui s'annonce musclée au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers