Extension Factory Builder

Kambayi Bwatshia : sous Mobutu, "nous étions dignes"

18/09/2012 à 18:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Kambayi Bwatshia : 'Mobutu a façonné l'identité du pays'. Kambayi Bwatshia : "Mobutu a façonné l'identité du pays". © Muriel Devey

Historien congolais, Kambayi Bwatshia a été ministre honoraire de l'Enseignement supérieur et universitaire et de la Recherche scientifique sous Mobutu.

Jeune Afrique : Selon vous, quels ont été les apports de Mobutu ?

Kambayi Bwatshia : Il était certes un dictateur, il a volé, mais il a tenté de réglementer la vie des Congolais. À l'époque, nous savions par exemple comment payer nos impôts. Mobutu a également façonné l'identité du pays. Il a rendu la citoyenneté aux Congolais et promu la laïcité. Fondamentalement, la façon d'être zaïrois était typique. Avec Mobutu, nous avions acquis une « personnalité » et on pouvait défendre cette identité. Il y a eu certes des bévues dues à la dictature, mais le Zaïrois commençait à prendre conscience qu'il était digne. En outre, Mobutu a été l'artisan de l'unité nationale. Le Congolais se sentait uni à son sol. Ce qui se passait à Goma ou à Lubumbashi était l'affaire de tous les Zaïrois. Enfin, il a tenté de créer une classe moyenne.

Et en Afrique ?

Il était un leader en Afrique. Il a imité ses aînés, comme Houphouët-Boigny ou Julius Nyerere. Il a imposé une manière d'être et une façon de se faire respecter. Mais après sa chute, la rupture a été brutale et il n'y a pas eu de continuité comme au Sénégal, par exemple, entre Abdou Diouf et Abdoulaye Wade. Or, quand une rivière n'a plus de source, elle devient un lac boueux...

En quoi le fonctionnement du MPR [Mouvement populaire de la révolution, NDLR] marque-t-il encore les pratiques des partis politiques ?

Le MPR était un parti unique. Pourquoi ? À l'indépendance, le Congo, création coloniale, était traversé par divers clivages. Arrivé au pouvoir, Mobutu, comme ses pairs africains, a donc mis en place ce système du parti unique pour rassembler et unifier. Mais la dictature est un système égotique incapable d'évoluer. Et quand la rupture du multipartisme s'est faite, la plupart des partis ont été fondés sur ce modèle patrimonial et l'instinct grégaire. On a créé des partis comme on crée des assemblées de prière. Comme souvent en Afrique, cette rupture s'est faite dans la débrouillardise et la violence.

_______

Propos recueillis par Muriel Devey

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

Scandale de surfacturation, ingérence de l'État, explosion des coûts... Rien ne va plus dans la grande entreprise minière publique du Katanga, qui attend la nomination d'un nouveau dirigeant.[...]

RDC : l'Église congolaise réitère sa volonté de voir Kabila partir en 2016

Après différentes rencontres à Rome avec le pape François, la conférence épiscopale de RDC a publié dimanche une lettre dans laquelle elle réaffirme son opposition à[...]

RDC : Kengo wa Dondo met en garde contre une modification de la Constitution

Léon Kengo wa Dondo, le président du sénat de la RDC, a mis en garde lundi contre un "changement de Constitution" qui pourrait, selon lui, "menacer" la paix et la cohésion[...]

RDC : Kabila gracie le pasteur Kuthino

Le président congolais Joseph Kabila a gracié dimanche, au nom de la "cohésion nationale", le pasteur Ferdinand Kuthino, chef d'une Église évangélique condamné à[...]

RDC : la police disperse une manifestation d'opposition à Kinshasa

La police congolaise a dispersé samedi matin une manifestation d'opposition dans le centre de Kinshasa, interpellant plusieurs personnes dont un journaliste vidéaste de l'AFP.[...]

RDC : Jean-Bertrand Ewanga condamné à un an de prison ferme pour "offense au chef de l'État"

L'opposant Jean-Bertrand Ewanga a été condamné jeudi soir par la justice congolaise (RDC) à un an de prison ferme pour outrage au chef de l'État. Une sentence qui tombe moins de quarante-huit[...]

Ebola a fait 37 morts en RDC

Distincte de celle qui frappe l'Afrique de l'Ouest, l'épidémie d'Ebola progresse dans le nord-ouest de la RDC. Le dernier bilan fait état de 37 décès. En Guinée, les autorités[...]

RDC - Omar Kavota : "Au Nord-Kivu, le désarmement avance à pas de tortue"

Dans l'est de la RDC, la rentrée scolaire a été perturbée en début de semaine. La faute à une insécurité tenace, liée aux groupes rebelles et à des bandits[...]

Youssouf Mulumbu : "Ibenge sélectionneur de la RDC, c'est un très bon choix !"

Capitaine de la RDC et attaquant de West Bromwich Albion (Angleterre, Premier League), Youssouf Mulumbu évoque pour "Jeune Afrique" la situation des Léopards avec la nomination de Florent Ibenge à[...]

RDC : Kabila, le choix de Tryphon Kin-Kiey Mulumba

Tryphon Kin-Kiey est le ministre congolais des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies. Il nous a rendu visite au 57 bis.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex