Extension Factory Builder

Trois destins

27/08/2012 à 11:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Cette semaine dans votre hebdomadaire, trois hommes, trois destins hors du commun. Et les réflexions qu'ils inspirent. Mélès Zenawi, d'abord. Après vingt et un ans d'un pouvoir sans partage, autoritaire mais plus ou moins « éclairé », le Premier ministre éthiopien est mort le 20 août des suites d'un mal mystérieux - on parle d'une leucémie. Comme souvent sur le continent, sa maladie a été dissimulée par les autorités à grand renfort de communiqués lénifiants : « Le Premier ministre suit des examens médicaux », il « va très bien, se repose et sera de retour très vite », etc. Et comme toujours, ou presque, se pose cette angoissante question : après lui, le déluge ? Chez nous, plus le chef est omnipotent, installé depuis longtemps et mal en point, moins on en sait sur ce qu'il adviendra le jour où il disparaîtra. Zenawi laisse derrière lui une puissante machine que personne ne semble savoir piloter. Peut-être une bonne nouvelle : le signe que le pouvoir devra, cette fois, être partagé...

Lakhdar Brahimi, ensuite. C'est l'un des plus fins connaisseurs du monde arabe et musulman (entre autres) que j'aie eu la chance de rencontrer, diplomate dans l'âme et brillant cerveau. Un homme simple, travailleur, ouvert et lucide, qui, pour la énième (et peut-être ultime) fois, vole au secours d'une improbable paix, en Syrie cette fois-ci. Mission impossible ? Peut-être, mais il est assurément mieux préparé que Kofi Annan, son prédécesseur, pour le job. Ses armes ? Une expérience inégalée en matière de médiations, une connaissance exceptionnelle des principaux leaders impliqués - arabes, américains, russes, britanniques, turcs ou français - et le respect que tous lui portent. Enfin, et ce sera peut-être décisif, il n'est pas exclu que le contexte soit en train de changer. Les protagonistes du conflit commencent à comprendre qu'une victoire nette et sans bavure de l'un ou l'autre camp est de plus en plus improbable. Et qu'une guerre prolongée ne ferait que détruire le pays sans servir les intérêts de quiconque. Bon courage, en tout cas, Si Lakhdar.

Hissène Habré, enfin. Abdoulaye Wade n'étant plus là pour multiplier les manoeuvres dilatoires, l'ex-dictateur tchadien réfugié au Sénégal depuis plus de deux décennies va sans doute devoir quitter l'interminable feuilleton judiciaire - « Crimes sans châtiment » - dont il jouait jusqu'ici le premier rôle. Le Sénégal de Macky Sall, qui se révèle décidément comme un homme de parole, a, le 22 août, conclu un accord avec l'Union africaine pour que Habré soit prochainement jugé à Dakar par un tribunal spécial composé de magistrats africains. Rien n'est encore acquis, mais au moins est-on sorti de l'impasse. Dans ce dossier si complexe de la lutte contre l'impunité, c'est déjà une immense victoire. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
JO 2012 : Habiba et ses soeurs

Editorial précédent :
Algérie : belle endormie

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Ebola : des vaccins seront testés dans les pays d'Afrique les plus touchés

Ebola : des vaccins seront testés dans les pays d'Afrique les plus touchés

Des vaccins contre la fièvre Ebola seront testés, si possible en décembre, dans les trois principaux pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie selon l'OMS, alors qu'au Mali, la[...]

Ebola : quarantaine obligatoire pour certaines personnes à New York

Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont ordonné vendredi une quarantaine obligatoire pour les personnes ayant eu des contacts avec des malades d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Un premier cas d'infection au virus a &e[...]

Égypte : état d'urgence dans le Sinaï après l'attentat qui a tué 30 soldats

L’Égypte a décrété vendredi un état d'urgence de trois mois sur une partie de la péninsule du Sinaï, quelques heures après qu'un kamikaze a tué 30 soldats en pr&ea[...]

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays.[...]

Qui est vraiment Filipe Nyusi, le prochain président du Mozambique ?

D'après les décomptes finaux des votes publiés hier, jeudi 23 octobre, Filipe Jacinto Nyusi, le candidat du Frelimo, remporterait dès le premier tour la présidentielle du 15 octobre au Mozambi[...]

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 se jouera début novembre, "Jeune Afrique" a demandé aux internautes s’ils souhaitaient que la compétition se dispute au Maroc aux dates prévues, qu&rs[...]

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections l[...]

Égypte : dans le Sinaï, un attentat fait de nombreuses victimes parmi les militaires

Un attentat à la voiture piégée a tué au moins 25 soldats égyptiens et blessé une vingtaine de personnes vendredi. Il visait un barrage de l'armée dans le nord de la péninsul[...]

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou salutai[...]

Israël : l'armée arrête un enfant palestinien handicapé mental de onze ans

Cela risque de ne pas arranger l'image de l'armée israélienne. Mise en ligne le 20 octobre par une organisation de défense des droits de l'homme, une vidéo montre ses soldats arrêter, ligoter et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers