Extension Factory Builder

Marc Gbaffou : l'Afrique du Sud, c'est "une multitude d'opportunités pour l'expatrié"

16/08/2012 à 14:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Marc Gbaffou, un Ivoirien de 39 ans, dirige l'association African Diaspora Forum. Marc Gbaffou, un Ivoirien de 39 ans, dirige l'association African Diaspora Forum. © Marc Shoul pour J.A.

Marc Gbaffou, un Ivoirien de 39 ans, vit à Johannesburg depuis 1997. Il dirige l'association African Diaspora Forum, créée en 2008 après des violences contre les immigrés subsahariens.

Jeune Afrique : L'Afrique du Sud est-elle un eldorado pour les Subsahariens ?

Marc Gbaffou : L'immigré sans formation qui fuit les problèmes chez lui ne trouvera pas un eldorado. En revanche, l'expatrié diplômé trouvera un pays émergent, plein d'opportunités.

Pourquoi êtes-vous venu ici ?

Pour échapper aux problèmes politiques en Côte d'Ivoire. J'étais étudiant en deuxième année de chimie à l'université d'Abobo-Adjamé. Je voulais continuer mes études, et l'Afrique du Sud m'en a donné la possibilité.

Avez-vous été victime de discrimination xénophobe ?

Pas personnellement. Je maîtrise l'anglais et je suis beaucoup plus qualifié que mes collègues sud-africains. Ils ne peuvent donc prétendre que j'ai pris le travail de l'un de leurs compatriotes. Mais d'une façon générale, les Sud-Africains pauvres pensent qu'après une si longue lutte contre l'apartheid le temps est venu de jouir de leur liberté et de la richesse du pays. Les immigrés sont donc une entrave : ils prennent le travail des nationaux, cassent les prix, se marient avec les Sud-Africaines... Les politiciens locaux ne font rien pour endiguer cette xénophobie.

Qu'a fait le gouvernement après les émeutes de 2008 ?

Rien ou très peu. À l'extérieur, le gouvernement se dit désolé, mais ici, il n'aborde jamais le sujet. Notre association vient de participer à un sommet national sur la cohésion sociale : la xénophobie n'a quasiment pas été évoquée ! Le dernier rapport du HCR [Haut-Commissariat pour les réfugiés, NDLR] fait état d'attaques quotidiennes dans tout le pays : commerces brûlés, habitants chassés de leurs maisons... Et dans la perspective de son congrès en décembre, l'ANC [Congrès national africain] envisage des mesures franchement xénophobes : réduction de la période de validité des permis de séjour, surveillance des demandeurs d'asile, ­interdiction faite aux étrangers ­d'acheter ou de gérer des petits commerces...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à &eacut[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : l'opération Fiela suscite la polémique

Dans le cadre de l'opération Fiela, plus de 400 Mozambicains ont été expulsés en fin de semaine dernière et la société civile dénonce une action xénophobe. Le[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

Cornes de rhinocéros : un juteux trafic en nette progression

Les rhinocéros, menacés d'extinction, sont traqués par les contrebandiers. Zoom sur un trafic très lucratif.[...]

Gaz de schiste : l'Afrique du Sud lance une étude d'impact sur l'exploitation

L'Afrique du Sud a annoncé le lancement d'une étude d'impact de l'exploitation du gaz de schiste, dont la région du Karoo (centre-ouest), écologiquement fragile, détiendrait suffisamment de[...]

L'artiste sud-africain Joe Dog censuré à la Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Plus connu sous le nom de Joe Dog, l'artiste sud-africain Anton Kannemeyer a été victime d'une étrange affaire de censure au Portugal, dans la librairie de la Fondation Calouste-Gulbenkian à[...]

Afrique du Sud : qui est (vraiment) Mmusi Maimane, le leader noir du "parti blanc" ?

À 34 ans, Mmusi Maimane a été élu dimanche à la tête de l'Alliance démocratique (DA), première force d'opposition en Afrique du Sud et considérée par le pouvoir[...]

Afrique du Sud - Zapiro : "La liberté d'expression est un combat"

Pourfendeur de l'apartheid et de tous les obscurantismes, cette figure phare des satiristes du continent s'inquiète des menaces qui pèsent sur la démocratie sud-africaine.[...]

Tourisme : les 10 pays africains les plus compétitifs selon le World Economic Forum

  Le World Economic Forum a publié la 5e édition de son rapport bi-annuel, le "Travel & Tourism Competitiveness Report 2015" qui évalue la compétitivité du secteur du voyage[...]

Afrique du Sud : pas de répit dans le massacre des rhinocéros

Le rythme du massacre des rhinocéros s'est encore accéléré en Afrique du Sud, avec 393 animaux tués par des braconniers sur les quatre premiers mois de l'année, une progression de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers