Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le 20 juillet, les sénateurs libériens ont voté comme un seul homme un amendement à la Constitution qui interdit le mariage homosexuel. Ce texte intelligent a été déposé par une certaine Jewell Taylor, ci-devant épouse de... Charles Taylor. Par ailleurs, actuellement à l'étude à l'Assemblée nationale, un projet de loi devra criminaliser les relations sexuelles entre personnes du même sexe. Tous sont d'accord, y compris la chef de l'État, Ellen Johnson-Sirleaf. Le projet de loi passera. Les gays et lesbiennes libériens n'auront qu'à bien se tenir : leurs ébats seront passibles de cinq ans de prison.

Mais que disent ceux qui s'arrogent le droit de régenter la vie sexuelle des autres et affirment que la « sodomie volontaire » est un délit ? Ils assènent, un trémolo dans la voix : « L'homosexualité ne fait pas partie de notre existence en tant que peuple. » Ou encore : « Nous n'avons jamais été cela. » Qu'en savent-ils au juste ? J'ai eu un débat sur la question avec un ami brazzavillois. Pour lui, l'homosexualité a été introduite en Afrique par les Occidentaux le long des villes côtières et elle ne fait pas partie de nos traditions. Donc, il faut la combattre, sinon nous risquons de disparaître. Les homosexuels n'ont pas le droit de revendiquer quoi que ce soit. Ils n'ont qu'à vivre discrètement.

Mais lorsque je rétorque à mon ami que les hétérosexuels ne se cachent pas, eux, il me répond : « Ce n'est pas la même chose, ils représentent la norme. » Soit. Faut-il pour autant que nos goûts et préférences se ressemblent ? Comme si cela ne suffisait pas, une association dénommée Rassemblement de la jeunesse camerounaise se met en évidence pour proposer l'instauration d'une journée mondiale contre l'homosexualité au nom, notamment, « de la sainte Bible, de la nécessité de préserver l'espèce humaine » et « des atteintes graves faites à l'humanité, à nos traditions, à notre culture africaine en général et camerounaise en particulier ». Je m'interroge : qu'est-ce que c'est que la culture africaine ? Le christianisme et l'islam n'ont-ils pas été imposés à l'Afrique ? Serions-nous, en tant qu'Africains, des êtres extraordinaires ? Arrêtons de nous raconter des inepties. Laissons les homosexuels, cette infime minorité, vivre leur vie, revendiquer leurs droits en tant qu'êtres humains. Battons-nous plutôt pour le développement de nos pays. Battons-nous contre la corruption.

Tous ces inquisiteurs se placent d'un point de vue anal : l'homosexualité est, donc, une « impureté ». Ils sont persuadés que les gays sont des « malades » à extirper de la société. Mais ces hommes et ces femmes, en plus des sens, ont aussi des sentiments. Au nom de quelle morale va-t-on leur interdire de prendre leur pied comme ils l'entendent ? Aujourd'hui, dans moult pays africains, à cause d'un excès de zèle ahurissant, l'homosexualité est un délit passible de la peine capitale (Mauritanie), d'emprisonnement (quatorze ans, en Gambie) ou d'une expulsion du territoire (Somaliland). Trop, c'est trop : ce qui se passe entre deux adultes ne nous regarde pas. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libéria

Ebola : départ des soldats américains d'Afrique de l'Ouest d'ici à la fin avril

Ebola : départ des soldats américains d'Afrique de l'Ouest d'ici à la fin avril

Le dispositif américain de soutien à la lutte contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest va être considérablement allégé, ont annoncé mardi les États-Unis[...]

Ebola fait plus de 9 000 morts dans les trois pays les plus touchés

  Le bilan pour Ebola s'est de nouveau alourdi dans les trois pays d'Afrique les plus touchés par la maladie, la fièvre hémorragique ayant passé la barre des 9.000 morts, selon les chiffres[...]

Ebola : le nombre de cas en hausse pour la première fois en 2015

Le nombre de cas d’Ebola a augmenté fin janvier en Afrique de l’Ouest. C’est une première en 2015, après quelques semaines d’accalmie. Signe que la lutte contre la fièvre[...]

Vaccin contre Ebola : où en sont les recherches ?

Les recherches d’un traitement préventif contre le virus Ebola viennent de prendre un tournant décisif avec le lancement dimanche de tests à grande échelle de deux vaccins dans un hôpital de[...]

Ebola - David Nabarro : "Non, la situation n'est pas sous contrôle"

David Nabarro, envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour Ebola, analyse la récente baisse du nombre de nouveaux cas de malades enregistrés dans les pays touchés par[...]

Ebola : l'épidémie n'est pas encore endiguée met en garde l'ONU à l'UA

L'épidémie d'Ebola, qui semble marquer une pause, "n'est pas encore endiguée", a averti le coordinateur spécial de l'ONU pour la lutte contre le virus, à la veille du sommet de[...]

La fin de l'épidémie d'Ebola est-elle proche ?

Alors que le nombre de nouveaux cas d'Ebola est retombé en janvier à son plus bas niveau depuis août en Sierra Leone et en Guinée, et depuis juin pour le Liberia, l'OMS et des professionnels du[...]

Ebola : plus que cinq cas confirmés au Liberia

Le Liberia a annoncé samedi qu'il ne restait que cinq cas confirmés d'Ebola dans le pays, où des milliers de personnes ont péri de l'épidémie de fièvre hémorragique qui[...]

Ebola : l'épidémie ralentit en Afrique de l'Ouest

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi un net ralentissement de l’épidémie d’Ebola en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les trois pays les plus[...]

Ebola : reflux de l'épidémie dans les trois pays les plus touchés

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi un léger fléchissement de l'épidémie Ebola en Sierra Leone, en Guinée et  au Libéria, les trois pays les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers