Extension Factory Builder

Union africaine : femme, femme, femme...

23/07/2012 à 12:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

En Afrique aussi et peut-être un peu plus qu'ailleurs, un homme sur deux est une femme. Pour ne pas l'avoir compris à temps et avoir sous-estimé la pugnacité de sa rivale, Jean Ping s'est retrouvé KO au troisième round, accusant au passage Jeune Afrique d'avoir été partie prenante dans ce combat perdu et qu'il estime truqué. « Vous avez choisi le mauvais cheval », a-t-il reproché à nos envoyés spéciaux le 15 juillet à Addis, en marge du sommet de l'Union africaine, « vous n'êtes que des troublemakers » (des « fauteurs de troubles »). Si M. Ping ne semble guère supporter les critiques, il faut pourtant savoir pardonner au vaincu, lequel a d'ailleurs fini par admettre sa défaite avec une certaine élégance. On mettra donc cette saillie sur le compte de son émotion et de l'amertume d'avoir été trahi par certains de ses soutiens présumés, dont, manifestement, l'une des deux femmes chefs d'État du continent, Ellen Johnson-Sirleaf.

Il est vrai que, si l'on en croit les limiers de J.A., Mme Dlamini-Zuma a largement « mouillé le boubou » (ou plutôt l'isidwaba, vêtement féminin traditionnel en pays zoulou), allant jusqu'à s'introduire sans y avoir été invitée dans la suite d'hôtel de la présidente libérienne pour entreprendre de la « retourner » en sa faveur. Quand la solidarité entre femmes s'ajoute à la coalition des égoïsmes nationaux, cela laisse peu de chances aux mâles du troupeau. Une femme sur le toit de l'Union africaine, avec cela compétente, courageuse, intelligente et expérimentée, qui oserait s'en plaindre ? À condition qu'elle ne confonde pas les intérêts de son pays avec ceux du continent et qu'elle sache mettre un peu d'huile dans les rouages de son caractère en acier trempé - même une dame de fer doit pouvoir s'asseoir sous l'arbre à palabres -, Nkosazana Dlamini-Zuma pourra redonner à la présidence de la Commission une visibilité et une crédibilité perdues depuis Alpha Oumar Konaré. J.A. n'a jamais dit autre chose, et même s'il serait injuste de faire porter au seul Jean Ping le poids des échecs de cette institution, il était nécessaire et même urgent qu'il passe la main.

Mme Dlamini-Zuma, 63 ans, fait ses premiers pas sous les projecteurs panafricains au moment où, effet du hasard bien sûr, deux premières dames semblent s'être retirées dans l'ombre sur la pointe des pieds. Chantal Biya tout d'abord, que les Camerounais n'ont plus vue en public depuis des mois et qui, orphelins de leur First Lady, s'inquiètent de la savoir à Paris sans que nul ne leur explique pourquoi cette femme qui fut si présente est désormais si absente. La compagne de François Hollande ensuite, réduite, elle qui voulait réinventer le rôle, à jouer celui de partenaire effacée pour n'avoir pas respecté l'obligation de réserve. Elle sera à ses côtés, a expliqué le nouvel élu le 14 juillet, « lorsque le protocole l'exigera, ce qui n'est pas très fréquent ». Trois jours plus tard, elle était assise auprès de son homme lors du dîner officiel offert en l'honneur de Moncef Marzouki. Sur le carton d'invitation, ces mots inédits : « Le Président de la République François Hollande et Madame Valérie Trierweiler ont l'honneur... ». Une première dans l'histoire. Avec un petit « h ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Le Mali peut attendre...

Editorial précédent :
J.A. m'a tué

1 réaction(s)

1.
Binwa - 24/07/2012 à 11h:07

J'avais l'impression que J.A. était plutot pro-Ping ![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

En froid avec Kinshasa, les Nations unies souhaitent relancer la coopération "le plus vite possible" avec l'armée afin de neutraliser les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwa[...]

Jacques Sayagh, culturiste des pavés

Ce quinquagénaire parisien né à Alger a choisi de vivre dans la rue, mais n'a pas renoncé au sport. Une vidéo montrant ses performances a enflammé le web.[...]

Yémen : des troupes de la coalition arabe bientôt au sol ?

Y aura-t-il bientôt des troupes de la coalition arabe au sol au Yémen ? C'est ce que suggère le chef de la diplomatie yéménite, Ryad Yassine, réfugié à Ryad, selon lui pour [...]

Mercenaires sud-africains, les soldats perdus de l'apartheid

Ils ont appris à se faire discrets : officiellement, Pretoria interdit le mercenariat. Mais d'anciens militaires formés du temps du régime ségrégationniste vendent encore leurs services a[...]

Côte d'Ivoire : Abidjan se rêve en capitale africaine du reggae

Abidjan, nouvelle "Zion City" ? C'est ce que souhaite le ministre d'État Moussa Dosso, qui lance en avril un festival de musique doublé d'un colloque international entièrement dédiés au[...]

Une "fille-de" à la tête du Zimbabwe ?

Dans sa stratégie de monarchisation du pouvoir zimbabwéen, Robert Mugabe change son fusil d’épaule. À mots couverts et visages découverts, il met en lumière l’alternative co[...]

Afrique du Sud : le patron de la Cosatu, Zwelinzima Vavi, démis de ses fonctions

Après des années de luttes internes, le patron de la Cosatu a été démis de ses fonctions lundi. L'expulsion de Zwelinzima Vavi, à la tête de la plus puissante centrale syndicale depu[...]

Bénin, qu'as-tu fait de ta démocratie ?

Le Bénin fait figure de modèle en Afrique de l'Ouest. Pourtant, entre la versatilité de la classe politique, un affairisme endémique et des grèves à répétition, le ma[...]

Nigeria : les armées du Niger et du Tchad reprennent Malam Fatori, stratégique pour Boko Haram

Les armées du Tchad et du Niger ont repris mardi aux islamistes de Boko Haram la localité stratégique de Malam Fatori, dernier bastion de la secte islamiste dans le nord-est du Nigeria.[...]

Nigeria : retour en images sur la victoire de Muhammadu Buhari à la présidentielle

Les résultats officiels de la présidentielle nigériane ont été proclamés mardi par la commission électorale. Pour la première fois dans le pays, le candidat de l’opposi[...]

Jovi, rappeur camerounais : "L'Afrique a le potentiel pour prolonger l'ère du hip-hop"

Il travaille avec Akon, lance sa musique dans les écouteurs de Youssoupha, mais rien, chez Jovi, ne trahit un penchant pour le bling-bling. Le rappeur basé à Yaoundé prêche l’avènem[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces