Extension Factory Builder

Union africaine : femme, femme, femme...

23/07/2012 à 12:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

En Afrique aussi et peut-être un peu plus qu'ailleurs, un homme sur deux est une femme. Pour ne pas l'avoir compris à temps et avoir sous-estimé la pugnacité de sa rivale, Jean Ping s'est retrouvé KO au troisième round, accusant au passage Jeune Afrique d'avoir été partie prenante dans ce combat perdu et qu'il estime truqué. « Vous avez choisi le mauvais cheval », a-t-il reproché à nos envoyés spéciaux le 15 juillet à Addis, en marge du sommet de l'Union africaine, « vous n'êtes que des troublemakers » (des « fauteurs de troubles »). Si M. Ping ne semble guère supporter les critiques, il faut pourtant savoir pardonner au vaincu, lequel a d'ailleurs fini par admettre sa défaite avec une certaine élégance. On mettra donc cette saillie sur le compte de son émotion et de l'amertume d'avoir été trahi par certains de ses soutiens présumés, dont, manifestement, l'une des deux femmes chefs d'État du continent, Ellen Johnson-Sirleaf.

Il est vrai que, si l'on en croit les limiers de J.A., Mme Dlamini-Zuma a largement « mouillé le boubou » (ou plutôt l'isidwaba, vêtement féminin traditionnel en pays zoulou), allant jusqu'à s'introduire sans y avoir été invitée dans la suite d'hôtel de la présidente libérienne pour entreprendre de la « retourner » en sa faveur. Quand la solidarité entre femmes s'ajoute à la coalition des égoïsmes nationaux, cela laisse peu de chances aux mâles du troupeau. Une femme sur le toit de l'Union africaine, avec cela compétente, courageuse, intelligente et expérimentée, qui oserait s'en plaindre ? À condition qu'elle ne confonde pas les intérêts de son pays avec ceux du continent et qu'elle sache mettre un peu d'huile dans les rouages de son caractère en acier trempé - même une dame de fer doit pouvoir s'asseoir sous l'arbre à palabres -, Nkosazana Dlamini-Zuma pourra redonner à la présidence de la Commission une visibilité et une crédibilité perdues depuis Alpha Oumar Konaré. J.A. n'a jamais dit autre chose, et même s'il serait injuste de faire porter au seul Jean Ping le poids des échecs de cette institution, il était nécessaire et même urgent qu'il passe la main.

Mme Dlamini-Zuma, 63 ans, fait ses premiers pas sous les projecteurs panafricains au moment où, effet du hasard bien sûr, deux premières dames semblent s'être retirées dans l'ombre sur la pointe des pieds. Chantal Biya tout d'abord, que les Camerounais n'ont plus vue en public depuis des mois et qui, orphelins de leur First Lady, s'inquiètent de la savoir à Paris sans que nul ne leur explique pourquoi cette femme qui fut si présente est désormais si absente. La compagne de François Hollande ensuite, réduite, elle qui voulait réinventer le rôle, à jouer celui de partenaire effacée pour n'avoir pas respecté l'obligation de réserve. Elle sera à ses côtés, a expliqué le nouvel élu le 14 juillet, « lorsque le protocole l'exigera, ce qui n'est pas très fréquent ». Trois jours plus tard, elle était assise auprès de son homme lors du dîner officiel offert en l'honneur de Moncef Marzouki. Sur le carton d'invitation, ces mots inédits : « Le Président de la République François Hollande et Madame Valérie Trierweiler ont l'honneur... ». Une première dans l'histoire. Avec un petit « h ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Le Mali peut attendre...

Editorial précédent :
J.A. m'a tué

1 réaction(s)

1.
Binwa - 24/07/2012 à 11h:07

J'avais l'impression que J.A. était plutot pro-Ping ![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

AUTRES

Égypte : un mort et plusieurs blessés dans un attentat devant la Cour suprême

Égypte : un mort et plusieurs blessés dans un attentat devant la Cour suprême

Une personne a été tuée et quatre blessées, dont un policier, dans l'explosion lundi d'une bombe au Caire, près de la Cour suprême égyptienne.[...]

Burundi : Hussein Radjabu, ex-chef du parti au pouvoir, s'est évadé de prison

La nouvelle risque de ne pas plaire au président burundais, Pierre Nkurunziza. L'ex-chef du parti au pouvoir, Hussein Radjabu, son ennemi juré, s'est évadé de prison dans la nuit de dimanche à [...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une &eacu[...]

Exclu : CFAO et L'Oréal se rapprochent à Abidjan

 CFAO va acquérir l'ivorien Sicobel, spécialisé dans les produits d'hygiène et de beauté, a appris "Jeune Afrique". Une opération qui devrait permettre au groupe de distribu[...]

Togo : cinq candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a clôturé dimanche le dépôt de candidatures pour l’élection présidentielle. Quatre candidats, dont le leader[...]

Gouvernance : le président namibien Pohamba remporte le prix de la Fondation Mo Ibrahim

Le président namibien Hifikepunye Pohamba, qui doit céder sa place d'ici la fin du mois à son successeur, a remporté jeudi le prix de la Fondation Mo Ibrahim pour la bonne gouvernance en Afrique. [...]

Giresse : "Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?"

Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Sénégal, n’a pas été épargné par une partie de la presse locale. S’estimant victime d’attaques excessivement viole[...]

Petit vade-mecum électoral

"Je dis oui..." Ce n'est pas à sa future épouse - cela se saurait - que le célibataire le plus convoité d'Afrique de l'Ouest a ainsi répondu, mais aux militants de son parti qui[...]

Mali : vers un accord de paix définitif ?

Le 5e et dernier round des négociations intermaliennes de paix engagées en juillet à Alger se sont soldées dimanche par un accord inachevé, paraphé par le gouvernement mais pas par le[...]

Algérie : une manifestation anti-gaz de schiste dégénère

Une quarantaine de policiers ont été attaqués et deux bâtiments incendiés, ce dimanche, lors d'une manifestation contre le forage de puits d'exploration du gaz de schiste, à In Salah, dans [...]

Casimir Oyé Mba : "Seule solution pour sortir de l'impasse politique au Gabon, le dialogue"

Casimir Oyé Mba, opposant gabonais et ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba, appelle une nouvelle fois le chef de l'État au dialogue national.[...]

RDC - R. Tshibanda : "La Monusco a décidé de ne pas lutter contre les FDLR pour des raisons fallacieuses"

La Mission onusienne en RDC (Monusco) a suspendu son appui à l'armée congolaise dans les opérations contre les FDLR. En réponse, Kinshasa a décidé de traquer seul ces rebelles rwandais. De[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers