Extension Factory Builder

Union africaine : femme, femme, femme...

23/07/2012 à 12:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

En Afrique aussi et peut-être un peu plus qu'ailleurs, un homme sur deux est une femme. Pour ne pas l'avoir compris à temps et avoir sous-estimé la pugnacité de sa rivale, Jean Ping s'est retrouvé KO au troisième round, accusant au passage Jeune Afrique d'avoir été partie prenante dans ce combat perdu et qu'il estime truqué. « Vous avez choisi le mauvais cheval », a-t-il reproché à nos envoyés spéciaux le 15 juillet à Addis, en marge du sommet de l'Union africaine, « vous n'êtes que des troublemakers » (des « fauteurs de troubles »). Si M. Ping ne semble guère supporter les critiques, il faut pourtant savoir pardonner au vaincu, lequel a d'ailleurs fini par admettre sa défaite avec une certaine élégance. On mettra donc cette saillie sur le compte de son émotion et de l'amertume d'avoir été trahi par certains de ses soutiens présumés, dont, manifestement, l'une des deux femmes chefs d'État du continent, Ellen Johnson-Sirleaf.

Il est vrai que, si l'on en croit les limiers de J.A., Mme Dlamini-Zuma a largement « mouillé le boubou » (ou plutôt l'isidwaba, vêtement féminin traditionnel en pays zoulou), allant jusqu'à s'introduire sans y avoir été invitée dans la suite d'hôtel de la présidente libérienne pour entreprendre de la « retourner » en sa faveur. Quand la solidarité entre femmes s'ajoute à la coalition des égoïsmes nationaux, cela laisse peu de chances aux mâles du troupeau. Une femme sur le toit de l'Union africaine, avec cela compétente, courageuse, intelligente et expérimentée, qui oserait s'en plaindre ? À condition qu'elle ne confonde pas les intérêts de son pays avec ceux du continent et qu'elle sache mettre un peu d'huile dans les rouages de son caractère en acier trempé - même une dame de fer doit pouvoir s'asseoir sous l'arbre à palabres -, Nkosazana Dlamini-Zuma pourra redonner à la présidence de la Commission une visibilité et une crédibilité perdues depuis Alpha Oumar Konaré. J.A. n'a jamais dit autre chose, et même s'il serait injuste de faire porter au seul Jean Ping le poids des échecs de cette institution, il était nécessaire et même urgent qu'il passe la main.

Mme Dlamini-Zuma, 63 ans, fait ses premiers pas sous les projecteurs panafricains au moment où, effet du hasard bien sûr, deux premières dames semblent s'être retirées dans l'ombre sur la pointe des pieds. Chantal Biya tout d'abord, que les Camerounais n'ont plus vue en public depuis des mois et qui, orphelins de leur First Lady, s'inquiètent de la savoir à Paris sans que nul ne leur explique pourquoi cette femme qui fut si présente est désormais si absente. La compagne de François Hollande ensuite, réduite, elle qui voulait réinventer le rôle, à jouer celui de partenaire effacée pour n'avoir pas respecté l'obligation de réserve. Elle sera à ses côtés, a expliqué le nouvel élu le 14 juillet, « lorsque le protocole l'exigera, ce qui n'est pas très fréquent ». Trois jours plus tard, elle était assise auprès de son homme lors du dîner officiel offert en l'honneur de Moncef Marzouki. Sur le carton d'invitation, ces mots inédits : « Le Président de la République François Hollande et Madame Valérie Trierweiler ont l'honneur... ». Une première dans l'histoire. Avec un petit « h ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Le Mali peut attendre...

Editorial précédent :
J.A. m'a tué

1 réaction(s)

1.
Binwa - 24/07/2012 à 11h:07

J'avais l'impression que J.A. était plutot pro-Ping ![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

AUTRES

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ado dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à c[...]

Comores : le juge et les putschistes présumés

Aux Comores, la justice prend son temps pour traiter les dossiers des auteurs présumés de la tentative de coup d'État du 19 avril 2013.[...]

Forces irakiennes : l'armée des ombres

Désorganisées, mal formées, livrées à elles-mêmes, les forces de sécurité nationales irakiennes essuient déroute sur déroute face aux jihadistes de l'&Ea[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a déclar&e[...]

Soudan : Omar el-Béchir candidat à sa réélection en 2015

Le président soudanais Omar el-Béchir est candidat à sa réélection pour la présidentielle prévue pour avril 2015. Il a été réélu mardi chef du Parti du C[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français. [...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Burkina Faso : le gouvernement adopte un projet de loi révisant la Constitution

Réuni en conseil des ministres extraordinaire mardi, le gouvernement burkinabè a décidé de soumettre à l'Assemblée nationale un projet de loi visant à modifier la Constitution, un[...]

Mondial de l'alimentation : quelle malbouffe pour l'Afrique ?

Le Mondial de l'alimentation consacre-t-il l’occidentalisation des habitudes alimentaires des Africains ? Il y a loin de la coupe de l’agrobusiness aux lèvres de la majorité des habitants du continent [...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar au Tchad et la défaite finale de Ouadi Doum

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de b[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers