Extension Factory Builder

Union africaine : femme, femme, femme...

23/07/2012 à 12:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

En Afrique aussi et peut-être un peu plus qu'ailleurs, un homme sur deux est une femme. Pour ne pas l'avoir compris à temps et avoir sous-estimé la pugnacité de sa rivale, Jean Ping s'est retrouvé KO au troisième round, accusant au passage Jeune Afrique d'avoir été partie prenante dans ce combat perdu et qu'il estime truqué. « Vous avez choisi le mauvais cheval », a-t-il reproché à nos envoyés spéciaux le 15 juillet à Addis, en marge du sommet de l'Union africaine, « vous n'êtes que des troublemakers » (des « fauteurs de troubles »). Si M. Ping ne semble guère supporter les critiques, il faut pourtant savoir pardonner au vaincu, lequel a d'ailleurs fini par admettre sa défaite avec une certaine élégance. On mettra donc cette saillie sur le compte de son émotion et de l'amertume d'avoir été trahi par certains de ses soutiens présumés, dont, manifestement, l'une des deux femmes chefs d'État du continent, Ellen Johnson-Sirleaf.

Il est vrai que, si l'on en croit les limiers de J.A., Mme Dlamini-Zuma a largement « mouillé le boubou » (ou plutôt l'isidwaba, vêtement féminin traditionnel en pays zoulou), allant jusqu'à s'introduire sans y avoir été invitée dans la suite d'hôtel de la présidente libérienne pour entreprendre de la « retourner » en sa faveur. Quand la solidarité entre femmes s'ajoute à la coalition des égoïsmes nationaux, cela laisse peu de chances aux mâles du troupeau. Une femme sur le toit de l'Union africaine, avec cela compétente, courageuse, intelligente et expérimentée, qui oserait s'en plaindre ? À condition qu'elle ne confonde pas les intérêts de son pays avec ceux du continent et qu'elle sache mettre un peu d'huile dans les rouages de son caractère en acier trempé - même une dame de fer doit pouvoir s'asseoir sous l'arbre à palabres -, Nkosazana Dlamini-Zuma pourra redonner à la présidence de la Commission une visibilité et une crédibilité perdues depuis Alpha Oumar Konaré. J.A. n'a jamais dit autre chose, et même s'il serait injuste de faire porter au seul Jean Ping le poids des échecs de cette institution, il était nécessaire et même urgent qu'il passe la main.

Mme Dlamini-Zuma, 63 ans, fait ses premiers pas sous les projecteurs panafricains au moment où, effet du hasard bien sûr, deux premières dames semblent s'être retirées dans l'ombre sur la pointe des pieds. Chantal Biya tout d'abord, que les Camerounais n'ont plus vue en public depuis des mois et qui, orphelins de leur First Lady, s'inquiètent de la savoir à Paris sans que nul ne leur explique pourquoi cette femme qui fut si présente est désormais si absente. La compagne de François Hollande ensuite, réduite, elle qui voulait réinventer le rôle, à jouer celui de partenaire effacée pour n'avoir pas respecté l'obligation de réserve. Elle sera à ses côtés, a expliqué le nouvel élu le 14 juillet, « lorsque le protocole l'exigera, ce qui n'est pas très fréquent ». Trois jours plus tard, elle était assise auprès de son homme lors du dîner officiel offert en l'honneur de Moncef Marzouki. Sur le carton d'invitation, ces mots inédits : « Le Président de la République François Hollande et Madame Valérie Trierweiler ont l'honneur... ». Une première dans l'histoire. Avec un petit « h ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Le Mali peut attendre...

Editorial précédent :
J.A. m'a tué

1 réaction(s)

1.
Binwa - 24/07/2012 à 11h:07

J'avais l'impression que J.A. était plutot pro-Ping ![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

AUTRES

Togo : à Lomé, une manifestation de l'opposition dégénère

Togo : à Lomé, une manifestation de l'opposition dégénère

Le vendredi 21 novembre a été choisi par une partie de l’opposition togolaise réunie au sein du CAP 2015  (Combat pour l’alternance pacifique en 2015) pour exiger des réformes avant[...]

Zambie : Guy Scott suspendu de ses fonctions de président par intérim du parti au pouvoir

La guerre de succession ouverte en Zambie depuis la mort du président Michael Sata s'étend au parti au pouvoir, le Front patriotique. Guy Scott en a été suspendu vendredi de sa fonction de prés[...]

Bénin - Togo : dans les petites localités, le virus Ebola inquiète

Partout en Afrique de l’Ouest, les campagnes de prévention contre l’épidémie d'Ebola s’intensifient surtout dans les capitales et les grandes villes. Mais la contagion ne partant presque j[...]

Élections au Nigeria : ICG tire la sonnette d'alarme au sujet des violences politiques

À l'approche des élections générales de février 2015, l'ambiance est délétère au Nigeria. Publié vendredi, un rapport de International Crisis Group s'inquiète d[...]

Togo : à Lomé, la police disperse une manifestation d'opposants à Faure Gnassingbé

Des milliers d'opposants ont manifesté vendredi près de l'Assemblée nationale, à Lomé. Ils ont été dispersé par les tirs de gaz lacrymogène de la police.[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur emboît[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa, pou[...]

Mokhtar Belmokhtar, "le Ben Laden du Sahara"

Le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem publie une enquête sur le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Édifiant.[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un siècl[...]

Nigeria : Goodluck Jonathan sur les chapeaux de roue

Le président nigérian briguera un second mandat en février 2015. Les affaires de corruption qui entachent son bilan et son impuissance face aux islamistes de Boko Haram le feront-elles chavirer ?[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui s&eacu[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers