Extension Factory Builder

Union africaine : femme, femme, femme...

23/07/2012 à 12:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

En Afrique aussi et peut-être un peu plus qu'ailleurs, un homme sur deux est une femme. Pour ne pas l'avoir compris à temps et avoir sous-estimé la pugnacité de sa rivale, Jean Ping s'est retrouvé KO au troisième round, accusant au passage Jeune Afrique d'avoir été partie prenante dans ce combat perdu et qu'il estime truqué. « Vous avez choisi le mauvais cheval », a-t-il reproché à nos envoyés spéciaux le 15 juillet à Addis, en marge du sommet de l'Union africaine, « vous n'êtes que des troublemakers » (des « fauteurs de troubles »). Si M. Ping ne semble guère supporter les critiques, il faut pourtant savoir pardonner au vaincu, lequel a d'ailleurs fini par admettre sa défaite avec une certaine élégance. On mettra donc cette saillie sur le compte de son émotion et de l'amertume d'avoir été trahi par certains de ses soutiens présumés, dont, manifestement, l'une des deux femmes chefs d'État du continent, Ellen Johnson-Sirleaf.

Il est vrai que, si l'on en croit les limiers de J.A., Mme Dlamini-Zuma a largement « mouillé le boubou » (ou plutôt l'isidwaba, vêtement féminin traditionnel en pays zoulou), allant jusqu'à s'introduire sans y avoir été invitée dans la suite d'hôtel de la présidente libérienne pour entreprendre de la « retourner » en sa faveur. Quand la solidarité entre femmes s'ajoute à la coalition des égoïsmes nationaux, cela laisse peu de chances aux mâles du troupeau. Une femme sur le toit de l'Union africaine, avec cela compétente, courageuse, intelligente et expérimentée, qui oserait s'en plaindre ? À condition qu'elle ne confonde pas les intérêts de son pays avec ceux du continent et qu'elle sache mettre un peu d'huile dans les rouages de son caractère en acier trempé - même une dame de fer doit pouvoir s'asseoir sous l'arbre à palabres -, Nkosazana Dlamini-Zuma pourra redonner à la présidence de la Commission une visibilité et une crédibilité perdues depuis Alpha Oumar Konaré. J.A. n'a jamais dit autre chose, et même s'il serait injuste de faire porter au seul Jean Ping le poids des échecs de cette institution, il était nécessaire et même urgent qu'il passe la main.

Mme Dlamini-Zuma, 63 ans, fait ses premiers pas sous les projecteurs panafricains au moment où, effet du hasard bien sûr, deux premières dames semblent s'être retirées dans l'ombre sur la pointe des pieds. Chantal Biya tout d'abord, que les Camerounais n'ont plus vue en public depuis des mois et qui, orphelins de leur First Lady, s'inquiètent de la savoir à Paris sans que nul ne leur explique pourquoi cette femme qui fut si présente est désormais si absente. La compagne de François Hollande ensuite, réduite, elle qui voulait réinventer le rôle, à jouer celui de partenaire effacée pour n'avoir pas respecté l'obligation de réserve. Elle sera à ses côtés, a expliqué le nouvel élu le 14 juillet, « lorsque le protocole l'exigera, ce qui n'est pas très fréquent ». Trois jours plus tard, elle était assise auprès de son homme lors du dîner officiel offert en l'honneur de Moncef Marzouki. Sur le carton d'invitation, ces mots inédits : « Le Président de la République François Hollande et Madame Valérie Trierweiler ont l'honneur... ». Une première dans l'histoire. Avec un petit « h ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Le Mali peut attendre...

Editorial précédent :
J.A. m'a tué

1 réaction(s)

1.
Binwa - 24/07/2012 à 11h:07

J'avais l'impression que J.A. était plutot pro-Ping ![...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Burkina Faso : quand le Balai citoyen interpelle Annick Girardin

Annick Girardin, secrétaire d’État française au Développement et à la Francophonie, a tenu à rencontrer des responsables de la société civile lors de sa visite au Bur[...]

Mali - Fahad Ag Almahmoud (Gatia) : "Notre occupation de Ménaka n'a pas été préparée"

Le Gatia a repris lundi la ville de Ménaka aux rebelles du MNLA qui la contrôlaient depuis près d'un an. Joint par téléphone, Fahad Ag Almahmoud, le secrétaire général de cett[...]

Présidentielle au Togo : Alassane Ouattara et John Dramani Mahama à Lomé "pour des consultations"

Alors que, selon des résultats partiels, Faure Gnassingbé arrive largement en tête de la présidentielle du 25 avril, son rival Jean-Pierre Fabre refuse de reconnaître sa défaite. Les chefs d[...]

Burundi : libération de Pierre-Claver Mbonimpa, le "Mandela burundais"

Les avocats de Pierre-Claver Mbonimpa, arrêté la veille par les services de renseignement burundais, ont annoncé mardi la libération de ce défenseur des droits de l'Homme et figure de la soci&eacu[...]

Yémen : les raids aériens de l'Arabie saoudite se poursuivent

Selon des sources concordantes, un raid aérien de la coalition arabe a visé mardi une base militaire à Sanaa. Au même moment 64 personnes, dont des civils, ont été tués dans de nouve[...]

Tunisie : révolution dans la révolution

Quatre ans après la chute de Ben Ali, le pays a réussi sa transition démocratique. Mais sur le plan économique et social, le peuple s'impatiente. Heureusement, les signaux positifs et, surtout, [...]

Burundi : au 3e jour de manifestations, le pouvoir de Nkurunziza parle d'"insurrection"

Au troisième jour des manifestations anti-3e mandat de Nkurunziza à Bujumbura, la situation demeure tendue ce mercredi dans la capitale burundaise où des heurts ont été signalés entre des [...]

Daesh égorge cinq journalistes en Libye

Les corps de cinq journalistes libyens et égyptien ont été retrouvés égorgés à l'est de Benghazi, a annoncé lundi un responsable militaire du pays.[...]

Veolia prend en main Électricité de Guinée

Le contrat de gestion de la société publique Électricité de Guinée (EDG) doit être signé dans les prochaines semaines par Veolia.[...]

Libye : trois migrants "livrés" à Daesh

Trois clandestins, contraints de partir d'Israël l'an passé pour éviter la prison, font partie du groupe de vingt-huit chrétiens d'Éthiopie assassinés par Daesh - notamment par d&eac[...]

Rapprochement en cours entre la Côte d'Ivoire et l'Égypte

Snobée par certains poids lourds du continent, tels que l'Afrique du Sud et l'Angola, la Côte d'Ivoire a désormais les yeux tournés vers la République arabe d'Égypte, dont elle esp&[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces