Extension Factory Builder

J.A., les Fangs et les autres

11/06/2012 à 10:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Plusieurs semaines après sa publication, notre enquête consacrée à la communauté fang en Afrique centrale (voir J.A. no 2680) n'en finit plus de provoquer des remous, de susciter commentaires et réactions, parfois très virulents, surtout au Gabon. Jeune Afrique en prend pour son grade dans la presse locale. Tout y passe : volonté d'attiser les tensions, ou de régler des comptes (lesquels ? Mystère...), soutien masqué à André Mba Obame, l'ex-« frère » du chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, devenu son pire ennemi, quête bassement mercantile de sensationnalisme...

Plumitifs aux ordres de certains collaborateurs zélés du président qui ont cru bon de prouver ainsi leur « utilité » au patron (pourtant l'un des rares à avoir gardé son calme au Palais du bord de mer), ou, au contraire, gratte-papiers pyromanes d'une certaine opposition qui a sauté sur l'occasion pour récupérer politiquement le sujet développé dans nos colonnes et attaquer le gouvernement, tous s'en sont donné à coeur joie. Des réactions tous azimuts, souvent irrationnelles - quelques-uns sont allés jusqu'à comparer J.A. à la tristement célèbre Radio Mille Collines... -, qui en disent long, n'en déplaise à certains, sur le caractère hélas toujours épidermique du sujet au Gabon et sur le manque de maturité d'une partie de sa classe politique, qui s'est réfugiée dans le déni ou, pis, l'invective. Reprocherait-on, par exemple, à un journal français de publier une enquête sur les Corses ou sur les Basques ? 

Certains lecteurs ont exprimé auprès de nous, disons de manière plus pondérée et sans nous prêter de quelconques arrière-pensées, leurs interrogations sur l'utilité de ce type d'enquêtes, diffusées dans des pays « pas toujours prêts » pour ce genre de sujets et où « certains politiques de tout bord prennent un malin plaisir à envenimer des situations déjà passablement tendues ». Argument objectif que nous ne pouvons balayer d'un revers de main : nous sommes conscients de la responsabilité qui est la nôtre. D'autres, peu nombreux, soyons honnête, nous ont, au contraire, remerciés : « Crever l'abcès est souvent source de douleurs immédiates intenses, mais favorise, à terme, la guérison. »

Que les choses soient claires. Nous n'avions d'autre objectif que journalistique : informer, susciter le débat, interpeller. Comme nous l'avions déjà fait en nous intéressant à d'autres communautés - ce qui ne dénote en rien une volonté d'exacerber les communautarismes ! -, à l'instar des Berbères en Afrique du Nord, des Bamilékés et des anglophones au Cameroun, ou des Katangais en République démocratique du Congo. Et comme nous continuerons de le faire pour contribuer à l'évolution des mentalités. Plus d'un demi-siècle après les indépendances, le chemin vers une véritable conscience nationale est encore long... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Drones

Editorial précédent :
Winnie et Valérie

Réagir à cet article

AUTRES

Centrafrique : Jean-Serge Bokassa croit en son 'destin politique'

Centrafrique : Jean-Serge Bokassa croit en son "destin politique"

Un brin mégalo, Jean-Serge Bokassa ose tout. Y compris se rêver en homme providentiel dans ce pays que son père dirigea jusqu'en 1979. La présidentielle de 2015 ? Il y pense très[...]

Le Nigeria toujours sans nouvelles des lycéennes de Chibok malgré l'aide étrangère

La communauté internationale est à pied d'oeuvre pour aider le Nigeria à retrouver les 230 lycéennes enlevées à Chibok par Boko Haram le 14 avril. Jusque là sans résultat.[...]

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Les lois qui interdisent et stigmatisent l’homosexualité ont été pointées du doigt lors de la conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie. Elles favoriseraient l[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée, q[...]

Le sport : un acteur de paix et du vivre ensemble

La Voix des jeunes, site fondé par l'Unicef, et Jeune Afrique ont lancé un concours d'écriture ouvert aux jeunes. Dans un article ne dépassant pas 4 000 signes, ces derniers étaient appelé[...]

Le FBI a-t-il poussé des musulmans américains à commettre des attentats ?

Dans un rapport publié lundi, Human Rights Watch dénonce les pratiques abusives du FBI qui aurait incité des Américains musulmans à commettre des attentats, après le 11-Septembre. Les agen[...]

Libye : les islamistes minoritaires au Parlement

Les résultats définitifs des législatives libyennes ont été publiés lundi. Si les islamistes semblent minoritaires au sein du futur Parlement, ils pourraient toutefois se renforcer à[...]

Nigeria : Boko Haram s'empare de Damboa et massacre des civils

Les services nigérians ont annoncé lundi la prise de la ville de Damboa, dans l'État de Borno, par les combattants de Boko Haram. L'attaque meurtrière du groupe islamiste a eu lieu pendant le week-end, [...]

À Brazzaville, les ex-Séléka demandent la partition de la Centrafrique

L'ouverture des pourparlers de Brazzaville entre différents protagonistes de la crise centrafricaine a été marquée lundi par l'exigence de partition du pays posée par l'ex-Séléka. U[...]

Niger - Burkina : Mahamadou Issoufou, entre Salif Diallo et Blaise Compaoré

Comment le président nigérien Mahamadou Issoufou a-t-il résolu le dilemme de la rupture entre son ami Salif Diallo et son allié Blaise Compaoré ?[...]

Commission européenne : Jean-Claude Juncker, l'ère du dinosaure

Élu sans surprise, le président de la Commission européenne donne des gages à la droite, à la gauche, aux Verts. Un risque de cacophonie ?[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de sant&e[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers