Extension Factory Builder
28/05/2012 à 11:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Je reviens d'Athènes. Une semaine après les élections législatives, le choc n'est pas atténué. Des dizaines de milliers de Grecs ont voté pour un parti néonazi - Jawohl, mein Herr ! Mânes de Socrate... Depuis quand les Hellènes sont-ils des bons Aryens ? D'autres Grecs, des centaines de milliers, ont opté pour des partis qui rejettent la politique destinée à résoudre la crise de la dette. Mais alors, quel est leur programme ? Viva la muerte ? Avec nous le déluge ? Pendons quelques métèques ? On n'en sait trop rien. C'est le grand problème de la démocratie : chaque voix compte même quand c'est clairement la voix d'un idiot.

- Que faire ?, me demandez-vous.

Eh bien, c'est simple : il faut désormais utiliser le bulletin de vote de chaque électeur pour décider de son aptitude à la démocratie. Au diable, le secret du scrutin ! Quiconque donne sa voix à un parti farfelu, un parti qui promet la lune, devra désormais aller voter sur la lune. Avec un aller simple. Et pas question pour l'État de subventionner son voyage.

Quiconque vote pour les néonazis sera enfermé dans un bunker, avec obligation de lire mille livres de biologie, de paléontologie et d'anthropologie. Il ne pourra en sortir qu'après avoir compris qu'il n'y a pas de races parmi les hommes mais seulement une espèce : l'espèce humaine. Entretemps, il sera interdit de vote : soyons logique, il n'est pas simple de faire entrer un isoloir dans un bunker fermé hermétiquement.

Quiconque applaudit les tribuns populistes qui constellent leurs discours de « y a qu'à », devra faire un stage de réalisme. Il devra prouver, devant une commission ad hoc, qu'il comprend les rudiments de l'économie. Par exemple, on lui posera la question : est-il possible de doubler la richesse de tous les habitants d'un pays d'un coup de baguette magique ? Ici, le piège, ce sont les mots « baguette magique ». Tout quidam qui ne répond pas immédiatement qu'un tel accessoire n'existe que dans les contes de fées devra rendre sa carte d'électeur et ne plus jamais voter.

Enfin, quiconque prétend mêler Dieu aux élections sera interdit de vote - jusqu'au retour du Messie - pour sacrilège : comment concevoir que Dieu ait un avis sur l'âge de la retraite, la réforme des chemins de fer ou le budget du ministère des Postes ?

Vous m'objectez que cela revient à réinventer le suffrage censitaire. Pas tout à fait : ce ne sont pas les plus riches qui seraient autorisés à voter mais les plus raisonnables. Vous protestez énergiquement : le suffrage universel est un des grands acquis de l'humanité ! D'accord ; mais franchement, il y a des lendemains d'élection grecque qui nous en feraient douter...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
La leçon de Riace

POST-Sriptum Article précédent :
Manger chez l'indigène

Réagir à cet article

International

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Un cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas palestinien est entré en vigueur samedi à Gaza après d'intenses efforts d'acteurs internationaux, qui se retrouvent à Paris pour tenter d'ob[...]

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa,[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport[...]

Espagne : Pedro Sánchez, ou comment faire oublier Zapatero...

Le nouveau patron de l'opposition est jeune, beau et intelligent. Mais avant "d'y penser en se rasant", Pedro Sánchez va devoir rafraîchir l'image du Parti socialiste. Bon courage ![...]

Irak : Fouad Massoum remplace Jalal Talabani à la présidence

Le Parlement irakien a élu jeudi le politicien kurde Fouad Massoum à la tête de l'État fédéral. Un premier pas qui laisse augurer la formation d'un nouveau gouvernement dans le pays[...]

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Alors que débute la troisième semaine de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a demandé une enquête sur les possibles[...]

France : un nouveau projet de loi sur l'immigration

Attirer plus de diplômés et d'entrepreneurs étrangers. Tel est le but du projet de loi que le gouvernement s'apprête à dévoiler. Parmi les nouveautés, un titre de[...]

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers