Extension Factory Builder
28/05/2012 à 11:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Je reviens d'Athènes. Une semaine après les élections législatives, le choc n'est pas atténué. Des dizaines de milliers de Grecs ont voté pour un parti néonazi - Jawohl, mein Herr ! Mânes de Socrate... Depuis quand les Hellènes sont-ils des bons Aryens ? D'autres Grecs, des centaines de milliers, ont opté pour des partis qui rejettent la politique destinée à résoudre la crise de la dette. Mais alors, quel est leur programme ? Viva la muerte ? Avec nous le déluge ? Pendons quelques métèques ? On n'en sait trop rien. C'est le grand problème de la démocratie : chaque voix compte même quand c'est clairement la voix d'un idiot.

- Que faire ?, me demandez-vous.

Eh bien, c'est simple : il faut désormais utiliser le bulletin de vote de chaque électeur pour décider de son aptitude à la démocratie. Au diable, le secret du scrutin ! Quiconque donne sa voix à un parti farfelu, un parti qui promet la lune, devra désormais aller voter sur la lune. Avec un aller simple. Et pas question pour l'État de subventionner son voyage.

Quiconque vote pour les néonazis sera enfermé dans un bunker, avec obligation de lire mille livres de biologie, de paléontologie et d'anthropologie. Il ne pourra en sortir qu'après avoir compris qu'il n'y a pas de races parmi les hommes mais seulement une espèce : l'espèce humaine. Entretemps, il sera interdit de vote : soyons logique, il n'est pas simple de faire entrer un isoloir dans un bunker fermé hermétiquement.

Quiconque applaudit les tribuns populistes qui constellent leurs discours de « y a qu'à », devra faire un stage de réalisme. Il devra prouver, devant une commission ad hoc, qu'il comprend les rudiments de l'économie. Par exemple, on lui posera la question : est-il possible de doubler la richesse de tous les habitants d'un pays d'un coup de baguette magique ? Ici, le piège, ce sont les mots « baguette magique ». Tout quidam qui ne répond pas immédiatement qu'un tel accessoire n'existe que dans les contes de fées devra rendre sa carte d'électeur et ne plus jamais voter.

Enfin, quiconque prétend mêler Dieu aux élections sera interdit de vote - jusqu'au retour du Messie - pour sacrilège : comment concevoir que Dieu ait un avis sur l'âge de la retraite, la réforme des chemins de fer ou le budget du ministère des Postes ?

Vous m'objectez que cela revient à réinventer le suffrage censitaire. Pas tout à fait : ce ne sont pas les plus riches qui seraient autorisés à voter mais les plus raisonnables. Vous protestez énergiquement : le suffrage universel est un des grands acquis de l'humanité ! D'accord ; mais franchement, il y a des lendemains d'élection grecque qui nous en feraient douter...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
La leçon de Riace

POST-Sriptum Article précédent :
Manger chez l'indigène

Réagir à cet article

International

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces