Extension Factory Builder

Une France nouvelle pour une Afrique majeure

14/05/2012 à 17:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L'historien congolais Elikia M'Bokolo est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris

Ah, les jolis mois de mai en France ! Il y avait eu le 10 mai 1981, avec la nuit d'orage à Paris, les hurlements de joie des plus jeunes, les larmes chargées de souvenirs des plus vieux, l'incroyable fraternisation de toutes les couleurs et de toutes les origines... Un de ces airs de Grand Soir, quand on croit que « tout est possible » !

Tout autre est ce 6 mai ! Il y a bien sûr la joie immense de la victoire ! La gauche est de retour à la tête de cette République taillée sur mesure pour le général de Gaulle et qui semble avoir été façonnée pour assurer sans cesse la victoire de la droite. Après François Mitterrand, François Hollande. Il y a aussi, peut-être surtout, un immense soulagement. Cinq ans de Sarkozy, de « Tsarkozy » et de « Starkozy », c'en était trop ! Cinq ans de plus ?

Inimaginable, insupportable, impossible ! Ces insultes répétées contre « l'homme africain ». L'affirmation de cette prétendue supériorité de l'introuvable « civilisation occidentale ». La diabolisation des « immigrés », c'est-à-dire de nous autres, jeunes et vieux, musulmans et chrétiens, toutes catégories sociales confondues, venus de toutes les Afrique pour mettre notre main dans la construction de la France. Le déni obstiné de l'Histoire. Le trafic insidieux des mémoires.

On l'a échappé belle, mais ce n'est pas le Grand Soir. D'abord parce que, dans le contexte de la crise du capitalisme mondialisé, les contraintes économiques collent aux basques de François Hollande. Or, nous attendons aussi de lui qu'il prenne, d'urgence, les mesures juridiques, légales, politiques, symboliques, pour ressouder le tissu social de la France et refonder le lien national. Promesse phare, le droit de vote des étrangers aux élections locales n'est sans doute pas l'essentiel.

Et l'Afrique ? Elle a probablement des leçons à tirer de cette élection qui a d'abord été une bataille d'idées, de projets et de programmes. Elle doit aussi en attendre et en demander des changements. Non, la France n'a pas une « mission » particulière en Afrique. Qu'on en finisse avec le ministère de la Coopération, ses nostalgies colonialistes attardées, ses pesanteurs rampantes de néocolonialisme, ses réseaux honteux de la Françafrique ! Que la France nouvelle prenne la mesure de notre Afrique ! Une Afrique majeure qui veut accomplir elle-même son historicité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Forum-Tribunes Article suivant :
P*** de famine !

Forum-Tribunes Article précédent :
Hollande et l'Afrique : "Des relations lisibles et normales"

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers