Extension Factory Builder

Une France nouvelle pour une Afrique majeure

14/05/2012 à 17:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L'historien congolais Elikia M'Bokolo est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris

Ah, les jolis mois de mai en France ! Il y avait eu le 10 mai 1981, avec la nuit d'orage à Paris, les hurlements de joie des plus jeunes, les larmes chargées de souvenirs des plus vieux, l'incroyable fraternisation de toutes les couleurs et de toutes les origines... Un de ces airs de Grand Soir, quand on croit que « tout est possible » !

Tout autre est ce 6 mai ! Il y a bien sûr la joie immense de la victoire ! La gauche est de retour à la tête de cette République taillée sur mesure pour le général de Gaulle et qui semble avoir été façonnée pour assurer sans cesse la victoire de la droite. Après François Mitterrand, François Hollande. Il y a aussi, peut-être surtout, un immense soulagement. Cinq ans de Sarkozy, de « Tsarkozy » et de « Starkozy », c'en était trop ! Cinq ans de plus ?

Inimaginable, insupportable, impossible ! Ces insultes répétées contre « l'homme africain ». L'affirmation de cette prétendue supériorité de l'introuvable « civilisation occidentale ». La diabolisation des « immigrés », c'est-à-dire de nous autres, jeunes et vieux, musulmans et chrétiens, toutes catégories sociales confondues, venus de toutes les Afrique pour mettre notre main dans la construction de la France. Le déni obstiné de l'Histoire. Le trafic insidieux des mémoires.

On l'a échappé belle, mais ce n'est pas le Grand Soir. D'abord parce que, dans le contexte de la crise du capitalisme mondialisé, les contraintes économiques collent aux basques de François Hollande. Or, nous attendons aussi de lui qu'il prenne, d'urgence, les mesures juridiques, légales, politiques, symboliques, pour ressouder le tissu social de la France et refonder le lien national. Promesse phare, le droit de vote des étrangers aux élections locales n'est sans doute pas l'essentiel.

Et l'Afrique ? Elle a probablement des leçons à tirer de cette élection qui a d'abord été une bataille d'idées, de projets et de programmes. Elle doit aussi en attendre et en demander des changements. Non, la France n'a pas une « mission » particulière en Afrique. Qu'on en finisse avec le ministère de la Coopération, ses nostalgies colonialistes attardées, ses pesanteurs rampantes de néocolonialisme, ses réseaux honteux de la Françafrique ! Que la France nouvelle prenne la mesure de notre Afrique ! Une Afrique majeure qui veut accomplir elle-même son historicité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Forum-Tribunes Article suivant :
P*** de famine !

Forum-Tribunes Article précédent :
Hollande et l'Afrique : "Des relations lisibles et normales"

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque d'"i[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Jihad : la cyber-guerre est déclarée

Aqmi, Boko Haram, Shebab somaliens... Les jihadistes africains s'appuient sur la Toile pour diffuser leur propagande et recruter à tour de bras. Pourraient-ils aller jusqu'à déstabiliser des[...]

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Daesh : revers à Kobané, coup d'arrêt à l'expansion jihadiste en Syrie

Après quatre mois de violents combats, l'État islamique (EI) a été chassé de la ville syrienne de Kobané par les forces kurdes. C'est la plus importante défaite du groupe jihadiste[...]

"Danser les ombres" de Laurent Gaudé : Haïti entre la vie et la mort

L'histoire du dernier roman de Laurent Gaudé, "Danser les ombres", se situe à Haïti, au moment du tremblement de terre de janvier 2010.[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Pape François : révolution au Vatican...

Le pape François a déclenché dans l'Église catholique une vague de réformes qui, par leur ampleur, évoquent la perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev ou le New Deal[...]

Syrie : Daesh revendique l'assassinat d'un otage japonais

Le groupe Etat islamique a revendiqué dimanche l'exécution d'un otage nippon, réclamant que soit relâchée une jihadiste en échange de la libération du deuxième Japonais aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces