Extension Factory Builder

France-Afrique : la révolution tunisienne a laissé des traces

25/05/2012 à 12:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Zyed Krichen est le directeur de la rédaction du quotidien tunisien "Le Maghreb".

Ici, personne n'a oublié que le président sortant s'était adapté, tant bien que mal, à la révolution et avait dû même sacrifier un ministre d'État ; du jamais vu. Qui plus est, Nicolas Sarkozy s'est gardé de venir en Tunisie, et la première visite du ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a été pour la place Al-Tahrir [en Égypte, NDLR] et non pour Sidi Bouzid. Cela a laissé des traces.

Qu'y a-t-il donc à attendre de l'arrivée d'une nouvelle majorité à Paris, sachant que les recadrages en matière de politique étrangère sont lents ? On pourrait penser que les socialistes seront plus conciliants ou plus offensifs. Mais nous n'en savons rien, puisque les dirigeants des deux pays n'ont jamais travaillé ensemble. On aurait également tendance à penser que les socialistes sont plus pro-Arabes, mais parfois Chirac l'a plus été que Mitterrand. Et même si des partis tunisiens, comme le Congrès pour la République, du président de la République Moncef Marzouki, et Ettakatol, du président de l'Assemblée constituante Mustapha Ben Jaafar, sont traditionnellement proches de la gauche, ces formations doivent composer avec l'autre partenaire de la troïka gouvernementale, Ennahdha.

Toutefois, des socialistes se sont mis en position d'écoute. Jack Lang a rencontré, avant et après les élections de la Constituante, les dirigeants tunisiens. Mais il faut être lucide et revenir à ce que disait de Gaulle : « La France a des intérêts plus que des amis. » Paris continuera donc à participer à l'effort de reconstruction de la Tunisie, interviendra sur la question sécuritaire, aura des rapports économiques étroits, mais cela relève plus de la loi du marché et de la stabilité géopolitique que de l'élection de François Hollande. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Forum-Tribunes Article suivant :
France - Algérie : et si on parlait (enfin) du futur ?

Forum-Tribunes Article précédent :
France : Hollande et les Arabes

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers