Extension Factory Builder

L'avenir est dans la minoterie : Éric-Bastien Ballouhey

10/05/2012 à 14:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Éric-Bastien Ballouhey  est passionné par son métier au facettes multiples. Éric-Bastien Ballouhey est passionné par son métier au facettes multiples. © Lee Gotemi pour JA

Le Français dirige les Grands Moulins de Mauritanie, le premier moulin industriel du pays, qu'il a créé en 2001.

Il a délaissé le métier de trader céréalier qui l'avait conduit à Nouakchott pour une carrière entrepreneuriale. Arrivé en Mauritanie en 1998, ce polytechnicien a décidé de se positionner sur le secteur de la minoterie pour faire oeuvre utile : permettre à un pays en développement de réaliser de substantielles économies en transformant le blé sur place plutôt qu'en important de la farine. En partenariat avec des actionnaires mauritaniens qui détiennent 40 % de l'entreprise - les 60 % restants lui revenant -, il a donc investi dans une usine comprenant un silo d'une capacité de stockage de 25 000 tonnes, deux unités produisant respectivement 220 tonnes de farine de boulangerie et 60 tonnes d'aliments pour bétail par jour.

L'homme d'affaires, âgé de 40 ans, qui revendique aujourd'hui 50 % de parts de marché, a appris à jongler avec les aléas de l'entrepreneuriat en Afrique : deux groupes électrogènes de secours prennent le relais lors des nombreuses coupures de courant, préjudiciables à cette entreprise qui tourne en continu. Si le problème le plus crucial pour lui reste le manque de personnel qualifié, il en faudrait davantage pour décourager Éric-Bastien Ballouhey, fasciné par une activité aux facettes multiples. « C'est, dit-il, un métier complet, extrêmement local - 80 % de la production est distribuée dans le pays -, mais aussi mondial car tributaire, par exemple, des aléas de la météo dans les pays d'où sont importées les matières premières. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mauritanie

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un [...]

Mauritanie : Dah Ould Abeid et 2 autres militants anti-esclavagistes condamnés à 2 ans de prison

Trois militants anti-esclavagistes de Mauritanie, dont l'ex-candidat à la présidentielle Biram Ould Dah Ould Abeid, ont été condamnés jeudi à deux ans de prison ferme.[...]

Mauritanie : Fatimata Mbaye, indestructible

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Décryptage : que signifie la condamnation à mort du jeune Mauritanien coupable d'apostasie ?

Le 24 décembre, un jeune Mauritanien a été condamné à mort pour apostasie, à Nouadhibou, dans le nord-ouest du pays, avant de faire appel deux jours plus tard. Cette décision[...]

Mauritanie : la défense fait appel de la condamnation à mort pour apostasie

Les avocats d'un jeune Mauritanien incarcéré depuis près d'un an pour un écrit considéré comme blasphématoire envers le prophète Mahomet et condamné à mort[...]

Mauritanie : un homme condamné à mort pour apostasie

Une organisation anti-esclavagiste de Mauritanie a appelé vendredi à gracier un jeune condamné à mort pour apostasie dans ce pays, regrettant "un procès expéditif mené sous[...]

Première condamnation à mort pour apostasie en Mauritanie

La première condamnation à mort pour apostasie de l'histoire de la Mauritanie depuis son indépendance en 1960 a été prononcée mercredi soir à Nouadhibou (Nord-Ouest) à[...]

Sahel : ces chefs jihadistes éliminés par les Français... et ceux qui courent toujours

Plusieurs chefs jihadistes de premier plan ont été tués par les forces françaises depuis le déclenchement de l'opération Serval au Mali, en janvier 2013. D'autres sont toujours en vie,[...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers