Extension Factory Builder

Sylvestre Didier Mavouenzela : "On ne peut pas rater le train de l'économie verte"

05/05/2012 à 16:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sylvestre Didier Mavouenzela promeut l'économie verte. Sylvestre Didier Mavouenzela promeut l'économie verte. © Antonin Borgeaud pour JA

La chambre consulaire a organisé son troisième Forum international green business, du 8 au 10 mai.

Le président de la chambre de commerce, d'industrie, d'agriculture et des métiers (CCIAM) de Pointe-Noire est un fervent promoteur des opportunités du green business. PDG de Nord-Sud Expertise & Réalisation (BTP et génie civil), il vient de créer, à 51 ans, une société dans le secteur de l'eau potable avec des partenaires congolais.

Jeune Afrique : Pourquoi vous lancez-vous dans le développement du green business ?

Sylvestre Didier Mavouenzela : En observant le boom mondial de l'économie verte, nous nous sommes rappelé celui des technologies de l'information et de la communication. L'Afrique a loupé ce train parce que, à l'époque, les gens ne se sont pas assez mobilisés pour favoriser l'économie numérique. Si nous ne nous investissons pas, nous risquons de connaître la même mésaventure ; ce serait impardonnable, dans la mesure où les forêts du bassin du Congo constituent le deuxième poumon écologique de la planète. Nous devons faire de l'économie verte l'un des moteurs du développement en Afrique centrale, un facteur de croissance et un moyen de lutte contre la pauvreté.

Comment comptez-vous relever ce défi ?

Le secteur privé s'engage, une volonté politique se manifeste... Les conditions sont réunies. Nous avons fédéré un certain nombre d'acteurs, comme la Communauté économique des États de l'Afrique centrale [Ceeac, NDLR], qui a mis au point un Programme d'appui au développement de l'économie verte dans la sous-région. Il y a une vraie mobilisation, et nous avons aujourd'hui planté les quatre piliers qui vont contribuer à ce développement.

Il y a tout d'abord le forum, qui, depuis 2010, réunit chaque année les différents acteurs [entreprises, bailleurs de fonds, gouvernements, ONG]. Nous avons par ailleurs mis en place un réseau des entreprises engagées dans l'économie verte en Afrique centrale, qui regroupe déjà une centaine de sociétés. Vient ensuite le Programme d'appui au développement durable, qui doit être adopté à l'issue du forum par les ministres de la Ceeac chargés de l'Environnement. Ces derniers devront aussi adopter mi-mai, à Brazzaville, les statuts d'un fonds vert qui va être créé au sein de la Communauté.

 Y a-t-il un lien entre ce forum et le sommet Rio+20, en juin ?

Le forum de Pointe-Noire est pratiquement le seul rassemblement d'affaires en Afrique à se pencher sur l'économie verte, qui est l'un des thèmes de Rio. Il servira de lieu de structuration du point de vue du secteur privé d'Afrique centrale - pour ne pas dire africain -, et nos conclusions seront portées à Rio.

 Pouvez-vous nous donner des exemples de ces projets verts ?

Nous allons prochainement faire venir une chef d'entreprise ouest-africaine du secteur cosmétique. Autour de produits comme le karité, elle a mobilisé 2 000 femmes dans sa sous-région ; nous voulons aussi créer un réseau féminin pour la production et la transformation d'huile de palme. Les populations vont devenir les acteurs et les utilisateurs de cette économie verte.

Il y a des projets dans des secteurs très divers, de l'agriculture à l'écotourisme en passant par le solaire, l'écoconstruction ou le traitement des déchets - par exemple la fabrication de papier à partir de sacs en plastique... Le forum va s'atteler à sensibiliser tout le monde. 

___

Tshitenge Lubabu M.K., envoyé spécial à Pointe-Noire

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Ebola : la Sierra Leone confine de nouveau sa population

Les Sierra-Léonais ont vécu dans le calme vendredi le premier jour de leurs trois jours de confinement, mesure radicale imposée pour la deuxième fois en six mois pour couper les chaînes de t[...]

Égypte : sommet arabe focalisé sur la création d'une force militaire et le Yémen

La création d'une force multinationale va dominer le sommet des chefs d'Etat de la Ligue arabe qui s'est ouvert samedi en Egypte, au moment où l'intervention militaire d'une coalition arabe au Yémen contre [...]

Mauritanie : le président Aziz appelle à l'arrêt d'une grève dans une mine de fer

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé les travailleurs de la principale mine de fer de son pays, en grève depuis deux mois pour des augmentations de salaires, à "reprendre le[...]

Nigeria : ouverture des bureaux de vote pour la présidentielle

Les Nigérians commençaient samedi à se rendre aux urnes pour élire leur prochain président, au cours du scrutin le plus serré de l'histoire de ce pays le plus peuplé d'Afrique, m[...]

Somalie : au moins dix morts dans un attentat à Mogadiscio

Les Shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque meurtrière dans la capitale somalienne. Des membres du gouvernement pourraient figurer parmi les blessés.[...]

Tunisie : la marche républicaine du Bardo de dimanche déjà controversée

Le président Béji Caïd Essebsi a appelé tous les Tunisiens à venir marcher contre le terrorisme dimanche 29 mars. D’abord plébiscitée par une grande partie de l’opinion,[...]

Maroc : trois Français condamnés pour terrorisme et expulsés du territoire

Le tribunal de Salé, près de Rabat, a condamné jeudi trois ressortissants français à quatre mois de prison ferme pour des affaires de terrorisme. Leurs peines ayant été purgé[...]

Afrique centrale et Boko Haram : la solidarité attendra

Les fonds promis par les États d'Afrique centrale aux membres qui sont directement concernés par la lutte contre Boko Haram tardent à être versés.[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Côte d'Ivoire : retour sur l'affaire Youssoufou Bamba

Retour sur le limogeage de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès des Nations unies à la suite d'un couac diplomatique entre Abidjan et Rabat.[...]

Nigeria : l'armée affirme avoir repris Gwoza, le fief de Boko Haram

L'armée nigériane a annoncé vendredi avoir repris aux islamistes de Boko Haram la localité hautement symbolique de Gwoza dans le Nord-Est.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers