Extension Factory Builder

France - Présidentielle 2012 : Najat Vallaud-Belkacem la conquérante

04/05/2012 à 16:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande. Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande. © AFP

De passage à Jeune Afrique, la Franco-Marocaine Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du candidat socialiste, nous l'a confié : elle refuse le rôle d'icône de la diversité.

Porte-parole de François Hollande, la Franco-Marocaine Najat Vallaud-Belkacem (34 ans) avait déjà été celle de Ségolène Royal en 2007. « Ce sont politiquement des moments très différents, explique la secrétaire nationale du Parti socialiste chargée des questions de société. Nous ne sommes plus dans une demande de rupture, mais de changement. »

Bien qu'elle le côtoie depuis longtemps, elle ne connaissait pas intimement le candidat socialiste - « un bon orateur et un homme plein d'humour », juge-t-elle. Mais quand celui-ci lui a demandé d'intégrer son équipe de campagne, elle a accepté « avec plaisir ». Fière de sa double nationalité, elle ne veut pas être perçue comme celle qui permet à Hollande de s'adresser aux Français issus de l'immigration. S'il est entendu, c'est, dit-elle, grâce à son discours valorisant la diversité du pays. Un pays qui, depuis quelques années, a sans doute un peu trop tendance à se replier sur lui-même...

Fille d'ouvrier

Née dans le Rif marocain, Najat est arrivée en France à l'âge de 4 ans. Son père était ouvrier dans la Somme. Deuxième d'une fratrie de sept, elle est une enfant rêveuse et férue de lecture. Son roman préféré ? Belle du Seigneur, d'Albert Cohen. À la maison, on ne parle pas de politique, ses parents n'ayant pas le droit de vote. Sa soeur aînée, aujourd'hui avocate, sera la première à connaître les bienfaits de « l'école républicaine ». Élève brillante, Najat intègre Sciences-Po Paris après trois années de droit. Elle y rencontre son futur mari - le couple a des jumeaux de 3 ans - et Caroline Collomb, l'épouse du maire socialiste de Lyon.

En 2003, elle devient chargée de mission auprès de ce dernier. Un an auparavant, après la qualification de Jean-Marie Le Pen pour le second tour de la présidentielle, elle avait pris sa carte du PS. Elle est aujourd'hui candidate aux législatives dans la 4e circonscription du Rhône, adjointe au maire de Lyon et conseillère générale. Quand on lui parle d'un éventuel ministère, elle s'empresse de botter en touche et assure se concentrer « uniquement sur les législatives ». Bref, cette conquérante est tout sauf une nouvelle icône de la diversité. Elle n'hésite d'ailleurs pas à railler les « stars déchues de la droite » dépourvues de « la légitimité que l'on acquiert quand on se construit soi-même ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap menta[...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah, d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Jihad : la cyber-guerre est déclarée

Aqmi, Boko Haram, Shebab somaliens... Les jihadistes africains s'appuient sur la Toile pour diffuser leur propagande et recruter à tour de bras. Pourraient-ils aller jusqu'à déstabiliser des[...]

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Daesh : revers à Kobané, coup d'arrêt à l'expansion jihadiste en Syrie

Après quatre mois de violents combats, l'État islamique (EI) a été chassé de la ville syrienne de Kobané par les forces kurdes. C'est la plus importante défaite du groupe jihadiste[...]

"Danser les ombres" de Laurent Gaudé : Haïti entre la vie et la mort

L'histoire du dernier roman de Laurent Gaudé, "Danser les ombres", se situe à Haïti, au moment du tremblement de terre de janvier 2010.[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers