Extension Factory Builder

Qui garde les gardiens ?

09/05/2012 à 10:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Voici une histoire dont je ne sais s'il faut en pleurer ou en rire - du coup, je vous la refile, comme une patate chaude... Il s'agit d'un jeune Marocain des environs de Tilburg, aux Pays-Bas, qui fait les 400 coups pendant son adolescence - de petits larcins, par-ci par-là... -, puis qui passe à la délinquance sérieuse, puis, carrément, aux braquages. Il est très habile et jamais la police ne réussit à l'arrêter. Son signalement est diffusé à chaque fois que des caméras de surveillance arrivent à capturer son visage lors d'un de ses méfaits, mais lesdites caméras ne sont pas en haute définition - ce que (soit dit entre parenthèses) je ne comprends pas : dans le moindre appareil photo à dix balles on a une qualité parfaite de définition, genre un milliard de pixels. Les caméras de surveillance donnent des images dignes des films super-8 de contrebande ? Mais bon, revenons à nos moutons, c'est-à-dire à Abderrahim - appelons-le ainsi. Toutes les brigades de police sont à ses trousses, mais en vain.

Et puis, un jour, miracle, Abderrahim rencontre une jeune et douce Lamia, il tombe amoureux, elle aussi, les deux tourtereaux décident de se marier et de fonder une famille. Abderrahim dit adieu à sa carrière de brigand et le voici en quête d'un métier honnête. Le problème, c'est qu'il a le niveau bac moins 4 et qu'à part ses muscles et sa débrouillardise il n'a pas beaucoup d'atouts pour entrer chez Philips ou AkzoNobel.

Finalement, ô joie, ô bonheur, Abderrahim trouve dans le journal l'annonce providentielle. C'est un métier stable et honnête : gardien de prison. Problème : il est, répétons-le, recherché par toutes les polices du royaume. No problemo, se dit notre ami : il prend les papiers de son frère, passe les entretiens d'embauche ainsi que les tests physiques, et le voici promu gardien de prison dans la bonne ville de Breda - où tous les flics sont à ses trousses. Et c'est ainsi qu'il passe cinq ans de tranquillité absolue, vêtu de son bel uniforme de maton d'élite.

Entre nous, le dernier endroit où la police irait chercher un malfrat en cavale, c'est en taule, non ? Deux mignonnes petites filles naissent au foyer d'Abderrahim et de Lamia, Dieu est grand, le ciel est bleu, il pleut des nounours.

Et puis, ce qui devait arriver arriva : un des bandits sur lesquels veillait Abderrahim le reconnut et se souvint qu'ils avaient braqué ensemble quelques banques, du temps de leur jeunesse folle. Il le fit chanter : tu m'aides à m'évader ou j'te dénonce, mon z'ami ! Abderrahim, la mort dans l'âme, se résolut à se dénoncer à la police. Il couche maintenant dans une cellule de sa propre prison en attendant de passer en jugement.

Espérons que la justice tiendra compte des années où il a été son fidèle auxiliaire. Et méditons la morale de cet apologue : entre un honnête homme et un forban, il n'y a parfois que l'épaisseur d'un uniforme...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

POST-Sriptum Article suivant :
Celles par qui les scandales arrivent

POST-Sriptum Article précédent :
La leçon de Riace

Réagir à cet article

AUTRES

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Les Tunisiens de l'étranger, notamment en France, ont commencé à voter dès vendredi, dernier jour de la campagne pour le second tour de la présidentielle, qui opposera dimanche Moncef Marzouki[...]

Tunisie : le "cas" Marzouki divise Ennahdha

À quelques jours de la présidentielle, au sein du parti islmaiste tunisien Ennahdha, on se demande comment gérer le "cas" Moncef Marzouki avec un minimum de dommages collatéraux ?[...]

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

La décision est tombée comme un couperet. Le roi du Maroc vient de désavouer le ministre de la Jeunesse et des Sports et demande l'ouverture d'une enquête approfondie sur le scandale de la pelouse du [...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Côte d'Ivoire : les Éléphants n'auront pas de prime de participation pour la CAN 2015

À quelques jours des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2015), le budget que l’État ivoirien mettra à la disposition de la Fédération ivoirienne de f[...]

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président burkinab[...]

Sexe, amour et Ebola : ce que les Africains ont recherché en 2014 sur Google

L'année 2014 touchant à son terme, le moteur de recherche Google a publié ses statistiques concernant les requêtes des utilisateurs durant les douze derniers mois. L'occasion de dresser le portrait type [...]

Mali : retour en cinq dates sur la vie d'Intalla Ag Attaher, aménokal des Ifoghas

Intalla Ag Attaher, chef traditionnel de la tribu touarègue des Ifoghas, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à Kidal. Retour en cinq dates sur sa vie, intimement liée aux différentes r&eacu[...]

Hery tente de réconcilier quatre ex-présidents malgaches à Ivato

C’est une rencontre très attendue qui se tient ce vendredi à Ivato, en périphérie d’Antananarivo, entre tous les anciens chefs d’État malgaches encore en vie autour de l’a[...]

Les sons de la semaine #24 : le retour (en grâce) de D'Angelo, les vingt meilleurs titres de 2014

Bienvenu dans notre dernière sélection musicale de l'année. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle se termine en beauté ![...]

Hervé Ladsous : "En Centrafrique, il faut des autorités nouvelles issues d'élections avant août 2015"

Présent au forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (15 et 16 décembre), Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de mainti[...]

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

 La Cosob justifie la suspension par l'attente de la décision de l'État algérien d'exercer (ou pas) son droit de préemption. Une décision liée au statut étranger du céda[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers