Extension Factory Builder

Mahamadou Sako : le sens des affaires

13/04/2012 à 14:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mahamadou Sako sait cultiver son réseau Mahamadou Sako sait cultiver son réseau © Vincent Fournier/JA

Pour celui qui souhaite investir au Niger, il ne doit retenir qu'un nom, celui de Mamadou Sako. À 56 ans cet ancien de l'Essec à l'un des carnets d'adresse les plus fournis.

S'il ne fallait retenir qu'un mot pour décrire Mahamadou Sako, ce serait celui de réseau. Président de l'association des anciens élèves de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec, France, promo 1985), vice-président du comité Afrique du Medef, le syndicat des patrons français, président fondateur de l'association Afrique SA... Dans le monde des affaires, cet homme nigérien de 56 ans a l'un des carnets d'adresses les plus fournis de l'axe Paris-Niamey. Après avoir fondé un cabinet de conseil à Paris, Renoovo, qu'il gère avec un associé, il en a ouvert un autre à Niamey en mars. Ses spécialités ? Le développement du secteur privé en Afrique, les privatisations et restructurations, l'audit et le conseil de sociétés, sans oublier le conseil aux gouvernements.

Expert incontournable de l'essor du secteur privé en Afrique, c'est un homme de réseau.

Ministre des Privatisations dans le gouvernement de c en 2000 et aujourd'hui conseiller du président Issoufou, Mahamadou Sako a toujours évité d'être trop marqué politiquement, ce qui lui a permis de rester dans le coup malgré les changements de régime. Avec le même entregent, alors que d'autres auraient tendance à faire profil bas de crainte d'être associés à la sulfureuse Françafrique, Sako, lui, affiche sa proximité avec les puissants. Dans son bureau parisien figurent en bonne place des photos de lui en compagnie de l'actuel ministre français de la Coopération, Henri de Raincourt, ainsi que, encadrée sur un mur, une cartographie des activités africaines du groupe Bolloré.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Niger

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

L'uranium du Niger, au fond, à qui profite-t-il ? À cette question, qui continue de brûler bien des lèvres, Jeune Afrique s'attèle à donner des réponses dans son édition n°[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Niger : plainte de la famille de l'ex-président assassiné Maïnassara

La famille du président nigérien Ibrahim Baré Maïnassara, assassiné il y a quinze ans à Niamey, a annoncé avoir déposé une plainte devant une Cour ouest-africaine pour[...]

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Le maintien de Jean-Yves Le Drian à son poste de ministre français de la Défense était particulièrement souhaité par les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Idriss[...]

Niger - États-Unis : une coopération militaire soutenue

Cette semaine Laurent Touchard* revient sur plusieurs décennies de coopération entre le Niger et les États-Unis.[...]

Les négociations entre Areva et Niamey "proches de la conclusion"

D'après Luc Oursel, patron d'Areva, les négociations sur le renouvellement des contrats d'exploitation des deux mines d'uranium du groupe au Niger sont "proches de la conclusion".[...]

Sécurité aérienne : l'armée française inquiète l'Asecna

La multiplication des vols militaires français en Afrique n'est pas du goût de l'Asecna. En cause : un sérieux manque de transparence.[...]

Lune de miel franco-américaine au Sahel

Depuis les récentes interventions militaires françaises au Sahel, les relations entre la France et les États-Unis se sont considérablement réchauffées.[...]

Niger : quelle coopération sécuritaire avec l'Europe ?

Quatrième partie du grand dossier sur les Forces de défense et de sécurité du Niger (FDS), ce billet fait suite à celui consacré à la coopération sécuritaire entre[...]

Libye : les autorités nigériennes ont extradé Saadi Kaddafi vers Tripoli

Les autorités nigériennes ont remis Saadi Kaddafi au gouvernement libyen. Le fils de l'ancien "Guide" Mouammar Kaddafi vivait depuis fin 2011 dans une villa de Niamey.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces