Extension Factory Builder

Mahamadou Sako : le sens des affaires

13/04/2012 à 14:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mahamadou Sako sait cultiver son réseau Mahamadou Sako sait cultiver son réseau © Vincent Fournier/JA

Pour celui qui souhaite investir au Niger, il ne doit retenir qu'un nom, celui de Mamadou Sako. À 56 ans cet ancien de l'Essec à l'un des carnets d'adresse les plus fournis.

S'il ne fallait retenir qu'un mot pour décrire Mahamadou Sako, ce serait celui de réseau. Président de l'association des anciens élèves de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec, France, promo 1985), vice-président du comité Afrique du Medef, le syndicat des patrons français, président fondateur de l'association Afrique SA... Dans le monde des affaires, cet homme nigérien de 56 ans a l'un des carnets d'adresses les plus fournis de l'axe Paris-Niamey. Après avoir fondé un cabinet de conseil à Paris, Renoovo, qu'il gère avec un associé, il en a ouvert un autre à Niamey en mars. Ses spécialités ? Le développement du secteur privé en Afrique, les privatisations et restructurations, l'audit et le conseil de sociétés, sans oublier le conseil aux gouvernements.

Expert incontournable de l'essor du secteur privé en Afrique, c'est un homme de réseau.

Ministre des Privatisations dans le gouvernement de c en 2000 et aujourd'hui conseiller du président Issoufou, Mahamadou Sako a toujours évité d'être trop marqué politiquement, ce qui lui a permis de rester dans le coup malgré les changements de régime. Avec le même entregent, alors que d'autres auraient tendance à faire profil bas de crainte d'être associés à la sulfureuse Françafrique, Sako, lui, affiche sa proximité avec les puissants. Dans son bureau parisien figurent en bonne place des photos de lui en compagnie de l'actuel ministre français de la Coopération, Henri de Raincourt, ainsi que, encadrée sur un mur, une cartographie des activités africaines du groupe Bolloré.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Niger

Niger : mandat d'arrêt contre Hama Amadou

Niger : mandat d'arrêt contre Hama Amadou

La justice nigérienne a émis un mandat d'arrêt à l'encontre du président de l'Assemblée nationale, Hama Amadou.[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Niger : le gouvernement répond à Hama Amadou

L'exécutif nigérien n'est pas resté bien longtemps insensible aux accusations portées dans "Jeune Afrique" à son encontre par le Président (en fuite) de l'Assemblée[...]

Hama Amadou : "J'ai fui le Niger pour sauver ma peau"

Il a préféré quitter le Niger plutôt que de risquer la prison. Accusé de complicité dans une affaire de trafic d'enfants, le président de l'Assemblée nationale Hama[...]

Niger - Hama Amadou : "J'ai fui pour sauver ma peau"

Accusé de complicité dans une affaire de trafic d’enfants, en fuite depuis le 27 août, Hama Amadou, le président de l’Assemblée nationale du Niger, a accordé à [...]

Depuis 2013, le Niger a accueilli 80 000 réfugiés ayant fui Boko Haram

Près de 10 000 personnes sont arrivées dans l'est du Niger au mois d'août, portant à plus de 80 000 le nombre de réfugiés ayant fui, depuis avril 2013, les attaques meurtrières des[...]

Niger : le Pentagone va ouvrir une deuxième base pour ses drones à Agadez

Après plusieurs mois de négociations, les autorités américaines et nigériennes ont trouvé un accord pour la création d'une base à Agadez d'où pourront désormais[...]

Niger : un nouvel avion présidentiel à 30 millions d'euros

Niamey a acheté un nouvel avion présidentiel pour la somme de 30 millions d'euros. Cette aquisition onéreuse a provoqué la levée de boucliers de l'opposition qui critique une "dépense[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers