Extension Factory Builder
10/05/2012 à 18:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Depuis la chute du régime Ben Ali, le pays traverse une période aussi délicate qu'exaltante. Bouleversements au sein de la classe politique, société civile à l'énergie foisonnante, opérateurs économiques renouvelés, créateurs culturels incisifs... Tout a changé.

Révolution, évolution, révolte, changement - ah non, le terme est devenu tabou ! -, peu importe la dénomination exacte, la Tunisie n'est plus la même. Une vraie métamorphose, mais pas version Kafka... Vue de loin, ou, au contraire, de trop près, la Tunisie inquiète : enlisement du processus de transition, crise économique et sociale, montée des extrémismes, bipolarisation... À J.A., nous avons plutôt choisi de mettre l'accent sur l'extraordinaire, et il est vrai fort récente, vitalité de sa société. Jadis comateuse ou aphone, cette dernière ne cesse de nous étonner. Les idées fusent, le débat est permanent, les expériences multiples. Les conférences sur l'avenir du pays font le plein, et Dieu sait si elles sont nombreuses. Les hommes et les femmes politiques ? Une véritable fourmilière. Le monde associatif ? Une infinie constellation. Les électeurs ? Avides de comprendre, curieux de connaître les programmes des uns et des autres, soucieux de comparer les « offres ».

Bouillonnement

Sans parler des changements générationnels, du renouvellement des cadres au sein des entreprises ou de l'administration, de la diaspora qui s'invite dans la réflexion sur le futur de la nation, de la scène artistique devenue, enfin, féconde ou des médias, anciens et nouveaux, qui profitent très largement d'une liberté à laquelle ils n'avaient jamais goûté. Bien sûr, cette effervescence n'est pas toujours constructive. Évidemment, la défense de l'intérêt général n'est pas assez souvent au rendez-vous, et les ambitions personnelles, de moins en moins masquées, se muent régulièrement en guerre d'ego. Mais quoi de plus naturel ? La Tunisie avance à tâtons, elle a besoin de temps, de mûrir sa révolution et de canaliser ses énergies. En attendant, le pays avance, réfléchit, propose, cherche, explore, invente. Un dynamisme que bien des nations, d'Afrique ou d'ailleurs, peuvent lui envier... Les 50 personnalités que nous avons sélectionnées pour incarner cette nouvelle Tunisie, exercice subjectif s'il en est, sont à l'image de cette métamorphose et de ce bouillonnement. Combien d'entre elles auraient figuré dans cette liste il y a seulement seize mois ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Toure ahmed bouah - 27/05/2012 à 17h:05

C est très bien , nous espérons que le pays retrouvera son lustre d antan[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : fusillade dans la caserne de Bouchoucha à Tunis, sept militaires tués

Un soldat tunisien a ouvert le feu lundi matin sur d'autres soldats, dans la caserne de Bouchoucha, à Tunis. Au moins sept militaires ont été tués et d'autres blessés, selon le ministère[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Tunisie : contre la contrebande, l'électronique !

Habib Essid, le Premier ministre tunisien, et Slim Chaker, son ministre des Finances, ont donné carte blanche à Adel Ben Hassine, le directeur général des douanes fraîchement nommé,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi reçu par Barack Obama à la Maison blanche

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi sera reçu jeudi à Washington par son homologue américain Barack Obama. Cette deuxième rencontre entre les deux hommes à la Maison[...]

Comment Samir Tarhouni, l'ancien chef de la BAT, a empêché les Trabelsi de quitter la Tunisie en 2011

Samir Tarhouni, l'ancien patron de la brigade antiterrorisme (BAT) a été l'un des principaux protagonistes du départ de Ben Ali. Retour sur un épisode clé de l'histoire tunisienne[...]

Tunisie : voyage au coeur de la BAT, la brigade antiterrorisme

Devenue un symbole national depuis l'arrestation des Trabelsi, en 2011, la brigade antiterrorisme nous ouvre pour la première fois ses portes.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers