Extension Factory Builder

Côte d'Ivoire : Guy M'Bengue, 100 % lobbyiste

16/04/2012 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À 62 ans, Guy M'Bengue est à la tête de l'Association pour la promotion des exportations de Côte À 62 ans, Guy M'Bengue est à la tête de l'Association pour la promotion des exportations de Côte © Apex-CI

Le directeur général de l'Apex-CI revendique un rôle d'ambassadeur pour l'économie nationale. En 2012, il entend attirer vers la Côte d'Ivoire l'aide américaine au développement.

Dans une Côte d'Ivoire à l'arrêt pendant une décennie, Guy M'Bengue, 62 ans, fait figure d'exception. Les crises successives n'ont pas entamé son enthousiasme, et son indépendance politique l'a, autant que possible, tenu à l'écart des luttes fratricides. Nommé directeur général de l'Association pour la promotion des exportations de Côte d'Ivoire (Apex-CI) dès sa création en 1998, il est, quatre présidents de la République plus tard, toujours à la tête de l'organisation.

Au moment où le gouvernement affine sa stratégie de redécollage, cet ancien directeur Afrique du cabinet de conseil Bernard Krief, titulaire d'un MBA de l'Institut européen d'administration des affaires (Insead, France), est un des relais de l'État dans sa politique économique extérieure. À ceux qui jugent son action limitée, il répond : « J'ai largement dépassé ma feuille de route initiale. Sous mon impulsion, l'Apex-Ci joue un rôle dans la promotion du secteur privé, milite pour l'intégration régionale et est en train de déployer au niveau international une centaine de conseillers du commerce extérieur pour promouvoir les entreprises ivoiriennes. »

Mais l'affaire du moment pour ce lobbyiste revendiqué, c'est surtout l'éligibilité de son pays au Millennium Challenge Account (MCA), un fonds américain d'aide au développement, déjà actif dans 19 États africains comme le Sénégal ou encore le Bénin. L'affaire est en bonne voie puisque la Côte d'Ivoire bénéficie à nouveau, depuis novembre 2011, de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (Agoa), qui supprime les droits de douane et les quotas d'exportation vers les États-Unis sur certains produits africains.

 Plan de bataille

Pour bénéficier des fonds du MCA - Guy M'Bengue table sur 500 millions de dollars, soit près de 380 millions d'euros -, Abidjan doit encore satisfaire un certain nombre de critères dans les domaines de la liberté économique et de la gouvernance. Un séminaire gouvernemental devrait, d'ici à quelques jours, déterminer les actions prioritaires à mener pour y arriver - par exemple aménager le code civil afin d'assurer dans les textes l'égalité hommes-femmes. Autre chantier d'importance : la lutte contre la corruption, avec la probable création d'une haute autorité indépendante chargée de cette question. Le plan de bataille de Mister M'Bengue sera-t-il à la hauteur des attentes des autorités américaines ? Réponse en novembre prochain. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
crimpa - 17/04/2012 à 18h:04

Bcp de courage Monsieur[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Pour le président ivoirien Alassane Ouattara, qui savourait fin août ses derniers jours de vacances à Mougins, dans le sud de la France, la rentrée s'annonce chargée avec un voyage en Co[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Côte d'Ivoire : Guillaume Koffi et Issa Diabaté, l'architecture et l'art de la passivité

Les architectes ivoiriens Guillaume Koffi et Issa Diabaté s'inspirent de l'architecture traditionnelle africaine pour concevoir des bâtiments de plus en plus passifs. Mais résolument modernes.[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Présidentielle ivoirienne 2015 : les lièvres et la tortue

Alors que l'élection présidentielle ivoirienne aura lieu en octobre 2015, seul Alassane Ouattara a pour l'instant déclaré sa candidature. Les autres leaders politiques continuent de chercher celui qui[...]

Stanislas Zézé : "La notation de la Côte d'Ivoire a rassuré les entreprises locales"

Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment, et Jean-Paul Tonga, directeur des opérations de l'agence de notation basée à Abidjan, reviennent pour "Jeune Afrique" sur l'impact du[...]

Côte d'Ivoire : "Stop Ebola", un clip pour lutter contre le virus

Spots publicitaires, communiqués, messages radiophoniques, les campagnes de sensibilisation contre le virus Ebola battent leur plein sur le continent. En Côte d'Ivoire, un blogueur a décidé de[...]

Bientôt, les palmiers ivoiriens produiront de l'électricité

 À Aboisso, en Côte d'Ivoire, une minirévolution qui s'annonce : la construction d'une centrale d'énergie alimentée par de la biomasse, la première en Afrique à être[...]

Côte d'Ivoire : le FPI en a-t-il vraiment fini avec sa crise interne ?

La crise qui secoue le Front populaire ivoirien (FPI) a officiellement pris fin mardi. Mais les divergences de fond sur la ligne adoptée par la formation de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, n'ont pas[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex