Extension Factory Builder

Côte d'Ivoire : Guy M'Bengue, 100 % lobbyiste

16/04/2012 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À 62 ans, Guy M'Bengue est à la tête de l'Association pour la promotion des exportations de Côte À 62 ans, Guy M'Bengue est à la tête de l'Association pour la promotion des exportations de Côte © Apex-CI

Le directeur général de l'Apex-CI revendique un rôle d'ambassadeur pour l'économie nationale. En 2012, il entend attirer vers la Côte d'Ivoire l'aide américaine au développement.

Dans une Côte d'Ivoire à l'arrêt pendant une décennie, Guy M'Bengue, 62 ans, fait figure d'exception. Les crises successives n'ont pas entamé son enthousiasme, et son indépendance politique l'a, autant que possible, tenu à l'écart des luttes fratricides. Nommé directeur général de l'Association pour la promotion des exportations de Côte d'Ivoire (Apex-CI) dès sa création en 1998, il est, quatre présidents de la République plus tard, toujours à la tête de l'organisation.

Au moment où le gouvernement affine sa stratégie de redécollage, cet ancien directeur Afrique du cabinet de conseil Bernard Krief, titulaire d'un MBA de l'Institut européen d'administration des affaires (Insead, France), est un des relais de l'État dans sa politique économique extérieure. À ceux qui jugent son action limitée, il répond : « J'ai largement dépassé ma feuille de route initiale. Sous mon impulsion, l'Apex-Ci joue un rôle dans la promotion du secteur privé, milite pour l'intégration régionale et est en train de déployer au niveau international une centaine de conseillers du commerce extérieur pour promouvoir les entreprises ivoiriennes. »

Mais l'affaire du moment pour ce lobbyiste revendiqué, c'est surtout l'éligibilité de son pays au Millennium Challenge Account (MCA), un fonds américain d'aide au développement, déjà actif dans 19 États africains comme le Sénégal ou encore le Bénin. L'affaire est en bonne voie puisque la Côte d'Ivoire bénéficie à nouveau, depuis novembre 2011, de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (Agoa), qui supprime les droits de douane et les quotas d'exportation vers les États-Unis sur certains produits africains.

 Plan de bataille

Pour bénéficier des fonds du MCA - Guy M'Bengue table sur 500 millions de dollars, soit près de 380 millions d'euros -, Abidjan doit encore satisfaire un certain nombre de critères dans les domaines de la liberté économique et de la gouvernance. Un séminaire gouvernemental devrait, d'ici à quelques jours, déterminer les actions prioritaires à mener pour y arriver - par exemple aménager le code civil afin d'assurer dans les textes l'égalité hommes-femmes. Autre chantier d'importance : la lutte contre la corruption, avec la probable création d'une haute autorité indépendante chargée de cette question. Le plan de bataille de Mister M'Bengue sera-t-il à la hauteur des attentes des autorités américaines ? Réponse en novembre prochain. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
crimpa - 17/04/2012 à 18h:04

Bcp de courage Monsieur[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Côte d'Ivoire : quand Ouattara recadre ses ministres sur les frais de déplacement à l'étranger

Un voyage à 400 millions de F CFA, une assistante ministérielle défrayée à 3 000 dollars par jour... Le dernier déplacement aux États-Unis du Premier ministre ivoirien Daniel Kablan[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers