Extension Factory Builder

Présidentielle française : vues d'Afrique

04/04/2012 à 09:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Printemps arabe, crise postélectorale en Côte d'Ivoire, réélection mouvementée de Joseph Kabila en RDC, coup d'État au Mali... L'actualité africaine est si foisonnante qu'on n'imaginait pas que la présidentielle française puisse susciter un intérêt majeur sur le continent. La série de reportages consacrés à la campagne vue d'Afrique que publie le site jeuneafrique.com conduit à nuancer ce postulat. La course à l'Élysée ne passionne peut-être plus autant que par le passé... mais elle demeure au centre de toutes les attentions. Pour de bonnes et de moins bonnes raisons.

Rappelons que, sur le continent, les interventions françaises en Côte d'Ivoire et en Libye ont marqué les esprits. À Abidjan, où les plaies de la crise postélectorale restent vives, on apporte son soutien à François Hollande ou à Nicolas Sarkozy selon qu'on appartient au camp Gbagbo ou au camp Ouattara. Un parti pris qui, selon Laurent Dona Fologo, l'ancien président du Conseil économique et social, n'a guère de sens. Alternance ou pas, estime-t-il, le résultat du prochain scrutin n'aura « aucune incidence sur la politique française en Côte d'Ivoire ». D'ailleurs, qu'ils soient de gauche ou de droite, les Français ont globalement soutenu Ouattara.

Au Mali, ce clivage n'existe pas. L'interventionnisme de Nicolas Sarkozy agace assez unanimement. Après avoir été contraintes d'accueillir, tant bien que mal, nombre de réfugiés ivoiriens, les autorités ont dû faire face à un afflux de miliciens Kadhafistes fuyant la Libye lourdement armés. Une onde de choc qui a profondément déstabilisé le pays. Avec le résultat que l'on sait.

Les Nigériens sont quant à eux très pragmatiques. Dans un contexte économique difficile marqué par la réduction des investissements africains d'Areva, une source diplomatique a confié à un journaliste de Jeune Afrique que le président Mahamadou Issoufou, bien que de gauche, jugerait les programmes des candidats en fonction de leur position sur le nucléaire. Or Hollande propose d'en sortir progressivement...

Restent les sujets qui fâchent : burqa, identité nationale ou prières de rue... Les prises de position plus que discutables des ténors de l'UMP n'ont pas contribué à redorer le blason d'une France dont la tendance amnésique concernant son passé colonial passe déjà difficilement. La presse algérienne ne s'est pas privée de dénoncer la « dérive droitière » du parti présidentiel et de voir dans les propos de Claude Guéant (« toutes les civilisations ne se valent pas ») l'épilogue logique d'un quinquennat au cours duquel le musulman a trop souvent été présenté comme « à l'origine de tous les maux » (El-Watan).

Bref, à moins d'un mois du scrutin présidentiel, la politique africaine de la France continue de susciter sur le continent africain attentes et crispations.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Gaza, la cocotte-minute

Editorial précédent :
Tchad : génèse d'une nation

Réagir à cet article

AUTRES

Newton Ahmed Barry, journaliste burkinabè : 'Je crains pour ma vie'

Newton Ahmed Barry, journaliste burkinabè : "Je crains pour ma vie"

Les tensions politiques au Burkina Faso se traduisent par une insécurité de plus en plus grande pour les journalistes. Newton Ahmed Barry, le rédacteur en chef du bimensuel[...]

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

Livraison de colis, aide humanitaire, antennes relais... Les drones semblent bons à tout faire et l'Afrique pourrait bien devenir le terrain de jeu idéal pour expérimenter de nouvelles applications.[...]

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal adversa[...]

Centrafrique : Mahamat Kamoun a formé son gouvernement

Quelques heures après le discours à la nation de la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, au cours duquel elle a confirmé Mahamat Kamoun au poste de Premier ministre, celui-[...]

Gaza : le Hamas exécute dix-huit "collaborateurs" d'Israël

Dix-huit hommes accusés d’avoir "collaboré" avec Israël ont été exécutés vendredi dans la bande de Gaza selon la télévision du Hamas.[...]

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le g[...]

"Je vais vous tuer" : quand un policier pointe son fusil d'assaut sur des manifestants à Ferguson

Après le meurtre de Michael Brown le 9 août dernier, la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis, s'est transformée en poudrière. Des manifestants en colère. Une police à cran,[...]

Football : le Mondial des clubs 2014 maintenu au Maroc par la Fifa

Le Mondial des clubs 2014, avec entre autres le Real Madrid vainqueur de la Ligue des champions, pourra se tenir en décembre comme prévu au Maroc, le pays n'étant pas touché par l'épidém[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de l&[...]

Afrique du Sud : Joburg Art Fair, la création en toute liberté

La foire d'art contemporain de Johannesburg, la Joburg Art Fair, s'est ouverte jeudi pour trois journées d'expositions. L'occasion pour les artistes africains de révéler aux collectionneurs le potentiel de la [...]

Congo Brazzaville : ça va bétonner à tout-va

Limitée jusqu'alors par la faible capacité de la société nationale, la production de ciment va être décuplée avec l'arrivée de trois nouveaux opérateurs.[...]

Ferguson : la vidéo accablante du meurtre d'un jeune noir de 25 ans par la police

La police de Saint-Louis a rendu publique une vidéo du meurtre d'un jeune noir par deux policiers, mardi dernier. Armé d'un couteau, celui-ci a été abattu d'une dizaine de balles. Un drame qui pose une [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers