Extension Factory Builder

Tunisie : Mounira Hmani Aifa, le savoir dessillé

26/03/2012 à 19:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mounira Hmani Aifa a consacré huit ans à la traque du gène PRSS56. Mounira Hmani Aifa a consacré huit ans à la traque du gène PRSS56. © Mélanie-Jane Frey/Capa pour l'Oréal-Unesco

Le 28 mars, la chercheuse tunisienne Mounira Hmani Aifa sera récompensée par l'Unesco et la Fondation L'Oréal pour sa découverte d'un gène de la cécité.

Certains prédicateurs islamistes actuellement en tournée dans toute la Tunisie ont beau essayer de remettre en question la science moderne, Mounira Hmani Aifa n'en a cure. Celle qui, depuis son laboratoire du Centre de biotechnologie de Sfax, fait si bien avancer la génétique humaine recevra, le 28 mars à Paris, la bourse « Sur les traces de Marie Curie », attribuée par l'Unesco et la Fondation L'Oréal.

Ce coup de maître n'est pas son coup d'essai : en 2002, grâce à une bourse internationale L'Oréal-Unesco déjà, elle poursuit des recherches postdoctorales en Suède et met en évidence, à son retour en Tunisie, une corrélation entre ADN et transmission de la cécité. Elle consacre huit années de recherche à la traque du gène PRSS56, qu'elle cartographie. Responsable de la microphtalmie postérieure, un trouble oculaire héréditaire rare qui induit une hypermétropie sévère, PRSS56 pourrait être à l'origine de l'apparition d'une forme de glaucome touchant 16 millions de personnes dans le monde. C'est pour cette découverte majeure que Mounira Hmani Aifa sera récompensée.

À l'adolescence, elle voulait être cancérologue. Issue d'une famille sfaxienne où les valeurs d'entraide et de solidarité sont aussi profondément ancrées que le sens du travail, le respect et la tradition, Mounira Hmani Aifa a baigné dans un environnement où, hors savoir, point de salut. Son père, aujourd'hui disparu, n'a eu de cesse de l'encourager : « L'essentiel est que tu puisses être la meilleure. » Elle adapte l'injonction paternelle à travers un comportement volontariste, un sens de la persévérance et une vision optimiste qui lui ont permis d'entreprendre une carrière de haut vol. À 40 ans, cette mère de quatre enfants, passionnée de sport, jongle entre une vie de famille bien remplie, l'enseignement de la génétique moléculaire humaine et la recherche. N'en déplaise à ceux que l'extrémisme religieux rend aveugles... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : ces clubs où les VIP se retrouvent (EB OK VEN 29)

Révolution oblige, l'ostentation n'est plus de mise en Tunisie. On ne se cache pas, certes, mais mieux vaut tout de même se faire discret en ne s'exhibant que dans certaines occasions. Reste qu'un brin de friv[...]

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

Tunisie : quand l'Histoire tombe en ruine

Négligé ou pillé sous Ben Ali, le patrimoine archéologique pâtit aujourd'hui d'une gestion défaillante imputable à une absence de coordination et à un manque de[...]

Tunisie : pourquoi l’armée n’y arrive pas

Dans une enquête exclusive à paraître dans son numéro 2798, Jeune Afrique explique pourquoi l'armée tunisienne n'arrive pas à reprendre le contrôle du Mont Chaâmbi, foyer de[...]

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Diaporama : "Djerbahood", le street art s'invite en Tunisie

Cet été, des graffeurs du monde entier ont investi les ruelles d'Erriadh, une petite bourgade de l'île de Djerba, pour réaliser une expérience inédite de street art en Tunisie. Armés[...]

Tunisie : frictions entre la Défense et la présidence pour la succession du général Hamdi

La question de la succession du chef d'état-major de l'armée de terre, le général Mohamed Salah Hamdi, remplacé le 12 août par Ismaïl Fathalli, a opposé le président[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

Salma Hamza, architecte tunisienne : "La modernité peut très bien respecter le traditionnel"

L'architecte tunisienne Salma Hamza milite pour la réhabilitation des matériaux traditionnels. Et la restauration du patrimoine de son pays. Interview.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex