Extension Factory Builder

Tunisie : Mounira Hmani Aifa, le savoir dessillé

26/03/2012 à 19:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mounira Hmani Aifa a consacré huit ans à la traque du gène PRSS56. Mounira Hmani Aifa a consacré huit ans à la traque du gène PRSS56. © Mélanie-Jane Frey/Capa pour l'Oréal-Unesco

Le 28 mars, la chercheuse tunisienne Mounira Hmani Aifa sera récompensée par l'Unesco et la Fondation L'Oréal pour sa découverte d'un gène de la cécité.

Certains prédicateurs islamistes actuellement en tournée dans toute la Tunisie ont beau essayer de remettre en question la science moderne, Mounira Hmani Aifa n'en a cure. Celle qui, depuis son laboratoire du Centre de biotechnologie de Sfax, fait si bien avancer la génétique humaine recevra, le 28 mars à Paris, la bourse « Sur les traces de Marie Curie », attribuée par l'Unesco et la Fondation L'Oréal.

Ce coup de maître n'est pas son coup d'essai : en 2002, grâce à une bourse internationale L'Oréal-Unesco déjà, elle poursuit des recherches postdoctorales en Suède et met en évidence, à son retour en Tunisie, une corrélation entre ADN et transmission de la cécité. Elle consacre huit années de recherche à la traque du gène PRSS56, qu'elle cartographie. Responsable de la microphtalmie postérieure, un trouble oculaire héréditaire rare qui induit une hypermétropie sévère, PRSS56 pourrait être à l'origine de l'apparition d'une forme de glaucome touchant 16 millions de personnes dans le monde. C'est pour cette découverte majeure que Mounira Hmani Aifa sera récompensée.

À l'adolescence, elle voulait être cancérologue. Issue d'une famille sfaxienne où les valeurs d'entraide et de solidarité sont aussi profondément ancrées que le sens du travail, le respect et la tradition, Mounira Hmani Aifa a baigné dans un environnement où, hors savoir, point de salut. Son père, aujourd'hui disparu, n'a eu de cesse de l'encourager : « L'essentiel est que tu puisses être la meilleure. » Elle adapte l'injonction paternelle à travers un comportement volontariste, un sens de la persévérance et une vision optimiste qui lui ont permis d'entreprendre une carrière de haut vol. À 40 ans, cette mère de quatre enfants, passionnée de sport, jongle entre une vie de famille bien remplie, l'enseignement de la génétique moléculaire humaine et la recherche. N'en déplaise à ceux que l'extrémisme religieux rend aveugles... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : 98 migrants perdus en mer arrivés au port de Zarzis

Trois bateaux de pêche ont amené samedi au port de Zarzis (sud tunisien) 98 migrants africains en perdition en Méditerranée après avoir tenté de rallier illégalement l'île[...]

Tunisie : Ghannouchi tel qu'en lui-même dans "Au sujet de l'islam"

Rached Ghannouchi s'est livré dans un livre d'entretiens réalisé par le journaliste Olivier Ravanello : "Au sujet de l'islam". [...]

Tunisie : Samir el-Wafi, mauvais scoop pour animateur star

Le célèbre présentateur tunisien a été arrêté. Pas pour un délit de presse, mais pour une affaire de droit commun : il est soupçonné de racket.[...]

Tunisie : chamboule-tout diplomatique

Les missions diplomatiques tunisiennes à Washington, Paris, Berne, Rome, Le Caire, Mascate, Koweït et Oslo (entre autres) auront prochainement de nouveaux chefs.[...]

Pourquoi la Tunisie est une et indivisible

Aïssa Baccouche est sociologue et urbaniste.[...]

Tunisie : Loukil autorisé à coter sa branche automobile

La Bourse de Tunis a donné son accord de principe pour la cotation de UADH (Universal automobile distributors holding), la branche automobile du groupe tunisien Loukil. L'opération, prévue pour la seconde[...]

Tunisie : tapis rouge pour la démocratie

La visite de Béji Caïd Essebsi à Paris a été marquée par des honneurs exceptionnels. Les deux pays peuvent maintenant envisager une nouvelle amitié. En attendant que les[...]

Tunisie : l'Algérien Belmokhtar derrière l'attentat du Bardo ?

Le terroriste algérien Mokhtar Belmokhtar serait impliqué dans l'attentat du musée du Bardo, le 18 mars à Tunis.[...]

Tunisie : en attendant les hélicoptères Black Hawk

Plusieurs hélicoptères vont être mis à disposition de l'armée tunisienne par les Émirats arabes unis, en attendant la livraison de douze appareils Black Hawk commandés aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers