Extension Factory Builder
13/02/2012 à 11:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le Conseil constitutionnel a tranché le 28 janvier : Abdoulaye Wade peut briguer un troisième mandat. La candidature de l'outrecuidant Youssou Ndour, elle, a été invalidée. Allez comprendre... Tour de passe-passe juridique ou non, la question n'est plus de savoir si Wade peut se présenter, mais s'il le doit. Pour un Sénégal au bord de l'abîme, confronté à un choix cornélien : poursuivre l'aventure avec un capitaine de bientôt 86 ans, dont tout le monde connaît les qualités mais aussi les défauts, ou confier les rênes à un homme neuf, plus jeune de vingt ou trente ans.

Il y a véritablement quelque chose de fascinant et de déroutant chez Abdoulaye Wade. « Gorgui », au fond, est un joueur de poker ; il tente des coups en permanence. Mais ceux qui pensent encore qu'il pourrait renoncer à son dernier combat le connaissent mal. Cinquante ans d'engagement politique, dont quarante dans l'opposition, ont fait de ce bretteur parfois emporté et de ce tribun hors pair à l'ego surdéveloppé un chef qui cherche plus souvent les preuves de ses certitudes que les reflets de ses doutes. Nourrie dans son adolescence de catégories mathématiques, de préceptes juridiques et de formules assénées, son action ne souffre aucune contestation. D'autant que l'homme est rancunier : il a ainsi repoussé notre demande d'interview, dans le cadre de l'élection présidentielle - laissant à son Premier minsitre, Souleymane Ndéné Ndiaye, le soin de s'exprimer à sa place (voir l'édition de Jeune Afrique n°2666, du 12 au 18 février 2012, p. 36) -, au motif que « J.A. [l]'a trop malmené »... Son âge avancé lors de son accession au pouvoir fera le reste : il incarnera éternellement l'homme pressé, toujours dans l'urgence, sans cesse en mouvement, jamais à court d'idées, des plus intéressantes aux plus saugrenues. Pour un bilan global contrasté.

À son actif, des routes, des infrastructures - indispensables au développement -, de nouveaux partenaires économiques, un pays qui pèse plus sur la scène africaine et internationale que ce que son potentiel ou sa démographie laissaient présager. Côté passif, des libertés fondamentales trop souvent malmenées, une économie sous perfusion permanente, une gouvernance erratique, des scandales à répétition, de graves problèmes sociaux jamais pris en charge sur le fond, mais traités superficiellement, comme si l'on appliquait de simples bandages sur de profondes blessures. Enfin, comme d'autres opposants au long cours parvenus au pouvoir, Wade a développé une inclination pour l'autocratie. Il est persuadé d'être le seul à savoir, à pouvoir, à vouloir. Il n'écoute plus grand monde en dehors de son cercle très intime, élabore lui-même les règles du jeu et ne s'en cache même plus. Pis, il est dans l'incapacité aujourd'hui, contrairement à 2007, d'expliquer à ses concitoyens pourquoi ils devraient voter pour lui. Comme il a été incapable de préparer sa succession. Autant de signes d'une fin de règne qui, si elle s'éternisait, ne ferait que faire perdre un temps précieux au Sénégal. Un luxe que le pays ne peut s'offrir. Le 1er avril 2000, quand Wade gravit enfin les marches du palais présidentiel pour succéder à son antithèse, le très placide Abdou Diouf, il incarnait l'espoir et la solution. Douze ans plus tard, il est devenu le problème... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Editorial suivant :
Troisième mi-temps

Editorial précédent :
Votez Abd al Malik !

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des migrant[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Sénégal-Tchad : pour Hissène Habré, le compte à rebours a commencé

Les trois magistrats chargés de juger l'ancien président tchadien ont été nommés début avril, et le procès pourrait débuter en juin, à Dakar.[...]

Football : le Sénégalais Souleymane Diawara risque sept ans de prison

L’international sénégalais Souleymane Diawara est écroué depuis le 9 avril, avec un de ses frères, pour "extorsion de fonds en réunion" et "tentative[...]

France : pourquoi l'ex-international sénégalais Souleymane Diawara est en prison

L'ex-international sénégalais Souleymane Diawara a été écroué vendredi à la prison des Baumettes à Marseille après avoir été interpellé et[...]

Sénégal : Sall - Wade, le président et le prisonnier

Que l'opposition ait fait de Karim Wade son candidat à la prochaine élection ne gênera sans doute pas beaucoup Macky Sall. Mais l'ancien ministre sera bien plus gênant derrière les barreaux[...]

Sénégal : la filière touristique salue la suppression du visa d'entrée annoncée par Macky Sall

Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé la suppression du visa d'entrée au Sénégal pour le 1er mai, entre autres mesures pour favoriser le tourisme dans le pays. Une[...]

Fadel Barro : "Ils ne pourront pas arrêter l'avancée de Filimbi" en RDC

Journaliste et cofondateur de "Y'en a marre", le Sénégalais Fadel Barro faisait partie des activistes arrêtés le 15 mars à Kinshasa après avoir participé à une[...]

Sénégal : ci-gît le PDS

En faisant d'un Karim Wade incarcéré depuis près de deux ans son candidat à la prochaine élection présidentielle, le Parti démocratique sénégalais[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers