Extension Factory Builder

Football - Hervé Renard : "Un challenge comme le Maroc, c'est intéressant"

13/08/2013 à 12:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hervé Renard, sélectionneur de l'équipe de Zambie. Hervé Renard, sélectionneur de l'équipe de Zambie. © AFP

Hervé Renard, le sélectionneur de la Zambie, est de passage en France à l’occasion d’un match amical des Chipolopolo face au Sénégal, mercredi 14 août, à Saint-Leu-la-Forêt. "Jeune Afrique" en a profité pour le sonder sur son avenir.

Jeune Afrique : quelle est votre situation contractuelle avec la Zambie ?

Hervé Renard : Je suis lié avec la fédération jusqu’en juillet 2014. Quand j’ai prolongé mon contrat après la victoire à la CAN 2012, l’objectif était de qualifier la sélection pour la Coupe du Monde au Brésil. Le 6 septembre, nous jouerons au Ghana, avec l’obligation de gagner pour participer aux barrages d’octobre.

>> Lire : "Football : entraîneurs et sélectionneurs, l'autre mercato"

Plusieurs scénarios sont donc envisageables…

Oui. Notre parcours peut s’arrêter dans trois semaines, dans deux mois ou l’été prochain si on se qualifie. Si nous sommes éliminés en septembre ou en octobre, il faudra s’asseoir autour d’une table et discuter. La fédération me proposera-t-elle quelque chose ? Et moi, aurai-je envie de poursuivre l’aventure ?

Cela aurait été malhonnête de quitter la Zambie pendant les qualifications

Avez-vous envisagé de partir ces derniers mois ?

Jamais ! Je suis toujours très motivé par l’objectif d’emmener l’équipe au Brésil. J’ai eu, entre autres, une très belle proposition financière du club d’Al Gharafa (Qatar). Mais j’ai immédiatement refusé. Cela aurait été malhonnête de quitter la Zambie pendant les qualifications. L’aspect financier n’est pas prioritaire, même si cela compte aussi.

On parle de vous au Maroc. Avez-vous eu des contacts ?

Je sais que mon nom fait partie d’une short-list de sélectionneurs. Un challenge comme le Maroc, évidemment, c’est intéressant. Mais il va y avoir des élections à la fédération marocaine fin août, et un sélectionneur (Rachid Taoussi, NDLR) est toujours en place. Quoiqu’il en soit, si je dois quitter la Zambie, mon choix se fera avant tout en fonction du projet.

________

Propos recueillis par Alexis Billebault

Les matches amicaux du 14 août : Algérie-Guinée (à Blida, Algérie) ; Gabon-Cap Vert (à Massama, Portugal) ; Mexique-Côte d’Ivoire (à New York, USA) ; Turquie-Ghana (à Istanbul, Turquie) ; Tunisie-Congo (à Radès, Tunisie) ; Maroc-Burkina Faso (à Tanger, MAroc) ; Libye-Centrafrique (à Tripoli, Libye) ; Afrique du Sud-Nigeria (à Durban, Afrique du Sud) ; Rwanda-Malawi (à Kigali, Rwanda) ; Égypte-Ouganda (à El Gouna, Égypte) ; Sénégal-Zambie (à Saint-Leu-la-Forêt, France)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste 'Do they know it's Christmas ?'

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur emboît[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ces avocats qui ont marqué 2014

 Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

BAD : un tiers des Africains font-ils réellement partie de la classe moyenne ?

L'Afrique avance, bien sûr, et se consolide de l'intérieur. Mais de là à affirmer qu'une personne sur trois appartient désormais à la classe moyenne, il y a un pas... que la BAD[...]

Après Ebola, le virus Nipah sur les rangs...

Selon une étude américaine réalisée au Cameroun, le virus nipah a déjà infecté de nombreuses personnes en Afrique. Jusque là seulement observé en Asie, il est[...]

Développement : pourquoi l'Afrique doit réussir sa transition démographique

L'Afrique subsaharienne va-t-elle enfin entrer dans une ère de transition démographique ? Selon le rapport du Fonds des Nations unies pour la population, publié ce 18 novembre, sa population commence[...]

CAN 2015 : comment le Maroc s'est mis hors jeu

La Coupe d'Afrique des nations ne se jouera pas au Maroc, qui avait demandé un report en invoquant le "péril Ebola". Récit de ces folles semaines qui ont mis Rabat et la CAF au bord de la[...]

CAN 2015 : comment la Guinée équatoriale s'est imposée

Plusieurs pays du continent auraient pu accueillir la CAN 2015. Certains ont décliné, d'autres se sont proposés. Le Qatar a même montré le bout de son nez. Mais la Guinée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers