Extension Factory Builder

Mustapha Yatabaré : "Qu'on ne me parle pas du mercato tant que je suis avec le Mali !"

13/06/2013 à 14:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'attaquant malien Mustapha Yatabaré. L'attaquant malien Mustapha Yatabaré. © AFP

Mustapha Yatabaré a terminé meilleur buteur de la Ligue 2 française avec Guingamp (23 buts), promu en Ligue 1. Mais avec le Mali, accroché dimanche 9 juin par le Rwanda (1-1) à Bamako, l’espoir d’une qualification pour la Coupe du monde 2014 passe par un succès face au Bénin le 16 juin.

Jeune Afrique : Patrice Carteron vous a retenu pour les matches face au Rwanda (1-1) et au Bénin (16 juin), en qualifications pour la Coupe du Monde 2014), mais ce n’est pas lui qui vous dirigera…

Mustapha Yatabaré : Oui, Carteron a fait ce choix de signer à Mazembe. Avant deux matches aussi importants, ce n’est pas une situation simple à gérer pour le Mali, mais on doit faire avec. Moi, en tout cas, je suis très heureux de retrouver les Aigles. Je n’avais pas été appelé depuis longtemps, et j’avoue que je ne comprenais pas trop pourquoi, au regard de mes bonnes performances avec mon club. Mais, l’essentiel, c’est d’être là.

Avec Guingamp, vous avez terminé meilleur buteur de Ligue 2, alors que la saison dernière, vous n’aviez pas marqué une seule fois. Comment expliquez-vous une telle différence ?

Je me suis remis en question. Ne pas marquer un seul but, pour un attaquant, c’est dur à vivre. Je n’avais pas la réussite, rien ne fonctionnait. Et puis cette saison, c’est le contraire. J’ai beaucoup parlé avec mon entraîneur (Jocelyn Gourvennec). Il fallait absolument que je passe un cap, que je sois plus tueur, plus finisseur. Je m’étais fixé un objectif de 10 buts, mais pas de 23…

Vous n’avez plus qu’un an de contrat avec Guingamp. Un départ est-il envisageable ?

Je suis bien à Guingamp. C’est un club sain et sympa, où je peux travailler et progresser, où il y a une philosophie de jeu intéressante. Je n’ai joué que six mois en Ligue 1, avec Boulogne-sur-Mer (2009-2010, 17 matches et 2 buts). J’ai envie de redécouvrir ce niveau. Pour l’instant, je me concentre sur la sélection. J’ai demandé à mon agent de ne pas me parler du mercato tant que je suis avec le Mali !
________

Propos recueillis par Alexis Billebault

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9 affrété[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers