Extension Factory Builder

CAN 2013 - Sami Trabelsi : "La Tunisie a les moyens d'aller en finale"

21/12/2012 à 14:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sami Trabelsi, sélectionneur de l'équipe de Tunisie. Sami Trabelsi, sélectionneur de l'équipe de Tunisie. © AFP

Sami Trabelsi, le sélectionneur de la Tunisie, va retrouver ses joueurs le 26 décembre pour préparer la CAN 2013 en Afrique du Sud (19 janvier-10 février). Une compétition qu’il aborde avec l’objectif  "d’aller le plus loin possible", en pensant très fort à la finale.

Jeune Afrique : Sami Trabelsi, pour cette CAN 2013 la Tunisie a hérité d’un groupe (Algérie, Togo, Côte d’Ivoire) qui semble encore plus relevé que celui de l’an dernier (Gabon, Niger, Maroc)…

Sami Trabelsi : Je n’en suis pas convaincu. Le Gabon et le Maroc étaient de gros morceaux. C’est vrai que la Côte d’Ivoire, qui fait partie des favoris, et l’Algérie, un des outsiders, c’est très fort aussi. Il ya aussi le Togo, même si le forfait d’Adebayor est mauvaise nouvelle pour son équipe. C’est un groupe relevé, et je ne suis pas certain que les matches vont atteindre des sommets. Au premier tour, il s’agit avant tout de se qualifier.

Votre équipe semble avoir gagné en maturité depuis votre quart de finale lors de la CAN 2012 (1-2 face au Ghana)…

Elle progresse, c’est vrai. Techniquement et tactiquement, notamment. La qualité de jeu s’améliore, hormis lors du match retour qualificatif pour la CAN 2013 chez nous face à la Sierra Leone (0-0, le 12 octobre).

Youssef Msakni a beaucoup progressé, mais il peut faire mieux

Cette année, votre capitaine Karim Haggui a pris sa retraite internationale, alors que des joueurs comme Selim Benachour, Yassin Mikari ou Amine Chermiti, la plupart blessés, n’ont plus été appelés en sélection depuis plusieurs mois. Votre sélection a-t-elle perdu en expérience ?

Non, car j’ai des joueurs d’expérience. Bien sûr, la retraite d’Haggui et les blessures de Mikari, Chermiti ou Chikhaoui sont embêtantes, mais j’ai un groupe de 30 joueurs, avec des éléments expérimentés comme Mathlouthi, Jemaa, Chemmam ou Khlifa. J’ai aussi des joueurs assez jeunes qui ont l’habitude du haut niveau.

Comme Youssef Msakni, par exemple ?

Oui. Avec l’Espérance de Tunis et la sélection, il dispute des matches de Ligue des Champions ou de phase finale de CAN. Il a beaucoup progressé dans son jeu, il a compris qu’il fallait être efficace. C’est un joueur important, qui peut faire encore mieux. Mais comme les autres, il n’est pas indispensable. Je suis aussi heureux que Wahbi Khazri (Bastia), qui avait joué pour l’équipe de France espoirs, ait décidé de porter le maillot de la Tunisie.

Quel sera votre objectif en Afrique du Sud ?

On ne parle pas de nous comme un des favoris, mais je pense que nous avons les moyens d’aller en finale. En tout cas, c’est mon objectif…

___

Propos recueillis par Alexis Billebault



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Origines, localisation, mobilité, réseaux... État des lieux de la nébuleuse jihadiste en Tunisie.[...]

Tunisie : le député Mohamed Ali Nasri attaqué chez lui par des hommes armés

Le député tunisien Mohamed Ali Nasri a été agressé dans la nuit par des hommes armés dans son domicile de Kasserine. Il s'est cassé une jambe dans sa fuite.[...]

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Tunisie : ces clubs où les VIP se retrouvent (EB OK VEN 29)

Révolution oblige, l'ostentation n'est plus de mise en Tunisie. On ne se cache pas, certes, mais mieux vaut tout de même se faire discret en ne s'exhibant que dans certaines occasions. Reste qu'un brin de[...]

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

Tunisie : quand l'Histoire tombe en ruine

Négligé ou pillé sous Ben Ali, le patrimoine archéologique pâtit aujourd'hui d'une gestion défaillante imputable à une absence de coordination et à un manque de[...]

Tunisie : pourquoi l’armée n’y arrive pas

Dans une enquête exclusive à paraître dans son numéro 2798, Jeune Afrique explique pourquoi l'armée tunisienne n'arrive pas à reprendre le contrôle du Mont Chaâmbi, foyer de[...]

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Diaporama : "Djerbahood", le street art s'invite en Tunisie

Cet été, des graffeurs du monde entier ont investi les ruelles d'Erriadh, une petite bourgade de l'île de Djerba, pour réaliser une expérience inédite de street art en Tunisie. Armés[...]

Tunisie : frictions entre la Défense et la présidence pour la succession du général Hamdi

La question de la succession du chef d'état-major de l'armée de terre, le général Mohamed Salah Hamdi, remplacé le 12 août par Ismaïl Fathalli, a opposé le président[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex