Extension Factory Builder

France : après le "Sarko boy" Boillon, François Gouyette nouvel ambassadeur à Tunis ?

01/08/2012 à 12:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Gouyette, nouvel ambassadeur de France, en Tunisie, succède à Boris Boillon. François Gouyette, nouvel ambassadeur de France, en Tunisie, succède à Boris Boillon. © Diplomatie.gouv.fr

Parmi les diplomates qui pourraient être nommés par François Hollande au poste d'ambassadeur de France en Tunisie, François Gouyette est en bonne position. Ce diplomate expérimenté a été ambassadeur aux Émirats arabes unis et en Libye. Il succèderait à Tunis au "Sarko boy" du Quai d'Orsay, Boris Boillon, qui n'a pas su réparer la brouille née au début de la révolution tunisienne entre les deux pays.

Arabisant, François Gouyette était jusqu’à présent à la tête d'une cellule dédiée à la Libye au Quai d'Orsay à Paris, depuis son départ de Tripoli, au début de l'insurrection contre le régime de Mouammar Kaddafi. Il avait quitté le pays, le 26 février, alors que l'opinion française découvrait l'étendue de la crise libyenne (lire le compte-rendu de son audition par la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale en mars 2011)

Avant ses fonctions en Libye (2008-2011), il avait occupé les postes d'ambassadeur en charge du processus euro-méditerranéen (2005-2008) et d'ambassadeur aux Émirats arabes unis (2001-2005). On le dit proche de la gauche, ce dont atteste son passage au cabinet de Jean-Pierre Chevènement, l'ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin, de 1997 à 2000. Il avait commencé sa carrière diplomatique comme troisième secrétaire d'ambassade en Libye, en 1981.

Renouer les fils de la coopération

Son arrivée, tournerait la page Boillon, du nom de l'ancien ambassadeur de France à Tunis et proche de Nicolas Sarkozy – ancien membre de la cellule diplomatique de l'Élysée puis ambassadeur en Irak en juillet 2009. Nommé ambassadeur en Tunisie en février 2011, pour éteindre l'incendie provoqué par les déclarations et les accointances de la ministre des Affaires étrangères de l'époque Michèle Alliot-Marie, Boris Boillon avait mis les pieds dans les plats dès son arrivée dans la capitale tunisienne.

Le prochain ambassadeur devra renouer les fils de la coopération franco-tunisienne abîmés par les maladresses de la diplomatie française et l'attitude froide de Paris après la formation d'un gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahdha. À lui de donner une substance aux déclarations de bonne volonté des présidents français François Hollande et tunisien Moncef Marzouki, lors de la visite de ce dernier à Paris, en juillet

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Le site de Onk el-Jmel, qui a servi de décor au tournage de Star Wars, est menacé par le sable. Les fans de la saga vont-ils se mobiliser pour le sauver ?[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Quand l'émir du Qatar bouscule le protocole tunisien

Lors de sa visite en Tunisie, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar ne s'est pas encombré du protocole.[...]

Tunisie : les familles des martyrs de la révolution réclament plus de justice

Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers