Extension Factory Builder

Législatives françaises : Sally Chadjaa, pour forcer le destin

06/06/2012 à 09:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sally Chadjaa a adhéré à l'UMP en 2007, pour rejoindre Nicolas Sarkozy. Sally Chadjaa a adhéré à l'UMP en 2007, pour rejoindre Nicolas Sarkozy. © D.R.

Sally Chadjaa, 34 ans, se présente dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime (La Rochelle-Ré) aux élections législatives des 10 et 17 juin, sous la bannière de l’Union pour un mouvement populaire (UMP). Opposée pour ses premières élections à deux candidats PS, elle espère profiter de la division de la gauche.

Elle répète fièrement que son nom « veut dire courage ». Investie par l’UMP dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime (La Rochelle-Ré) pour sa première candidature aux législatives, Sally Chadjaa se trouve propulsée au milieu de la bataille de chiffonniers qui oppose la présidente du Conseil régional de Poitou-Charente, Ségolène Royale, à Olivier Falorni, l’ex-premier secrétaire PS de Charente-Maritime.

>> Lire aussi le dossier Législatives françaises : 2012, l'année de la diversité ?

Et du courage il en faudra à Sally Chadjaa, qui est loin d'être donnée favorite. Un récent sondage Ipsos la place même en troisième position derrière les deux candidats socialistes. La candidate de l'UMP ne recueillerait 19,5%, ce qui risque d'être trop juste pour lui permettre de se maintenir au second tour si la participation ne dépasse pas 60%. La règle est en effet d'obtenir un score correspondant à 12,5 % des inscrits pour se qualifier.

Triangulaire

Or seule une triangulaire pourrait lui permettre de rivaliser avec la gauche. « Les deux socialistes se haïssent tellement qu’aucun des deux ne se désistera », avance-t-elle sur le site de Mediapart. « Je sais que je peux l'emporter ». Et pour arriver à ses fins la candidate UMP aura tenté jusqu’au bout de profiter de la guerre des gauches, invitant ses sympathisants à ne pas céder « au PS plagiat ». « Ségolène Royal et Olivier Falorni font la paire : c'est la dame et le valet d'un même jeu de cartes », fustige Sally Chadjaa dans un communiqué.

Née d’une mère française et d’un père algérien, celle qui a grandi à La Rochelle dans des conditions « modestes » a deux références en politique. Le député Jean-Marie Morisset (UDF devenu UMP) dont elle fut l’attaché parlementaire en 2004. C'est son « modèle en politique ». L’autre, c’est Nicolas Sarkozy en personne. « J'ai adhéré à l'UMP en 2007. Pour (lui), en effet. Et je suis allée l'écouter à Versailles, j'étais enthousiasmée. »

L’ancien président français s'étant mis en retrait, c'est à moitié orpheline qu’elle tentera dimanche 10 juin de forcer le destin.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande, l&[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2 h 03 ' 23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale. Impérial tout au long de la course, le Kényan de 32 ans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers