Extension Factory Builder

Législatives françaises : Malika Schmidlin-Ben M'Barek, mince espoir socialiste alsacien

04/06/2012 à 17:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malika Schmidlin-Ben M'Barek, candidate PS à 6e circonscription du Haut-Rhin. Malika Schmidlin-Ben M'Barek, candidate PS à 6e circonscription du Haut-Rhin. © DR

On ne peut pas la qualifier de "parachutée". Malika Schmidlin-Ben M'Barek, candidate aux législatives dans la 6e circonscription du Haut-Rhin, est née à Mulhouse où elle est conseillère municipale depuis 2008. Mais, au milieu d’une Alsace très à droite et face à un candidat sortant favori, cette socialiste d’origine tunisienne aura fort à faire.

Malika Schmidlin-Ben M'Barek a un sacré défi à relever. Candidate du Parti socialiste aux législatives françaises à la 6e circonscription du Haut-Rhin, soutenue par Europe-Écologie-Les Verts (EELV), elle doit affronter le candidat sortant Francis Hillmayer (Nouveau Centre, NC), 66 ans. Élu depuis 2000, cet ancien photographe de presse a en effet toutes les chances de l’emporter.

>>> (Dossier) Législatives françaises : 2012, l'année de la diversité ?

Qu’importe. Cette conseillère municipale mulhousienne, née de parents tunisiens, espère faire de la 6e circonscription l’« exception », l’îlot rose au milieu de l’océan bleu alsacien. « Il faut se rassembler derrière le candidat capable de battre l’UMP et le FN pour donner une large majorité à François Hollande », explique-t-elle à loisir à ses électeurs, en espérant séduire les quartiers du nord de la ville notamment. Ceux-ci avaient voté à près de 60% pour François Hollande au premier tour de la présidentielle.

"Je n’ai pas la notoriété suffisante"

Consciente de son handicap dans une circonscription où la candidate frontiste, Martine Binder, s’appuie sur le très bon score de Marine Le Pen à la présidentielle (24%), Malika Schmidlin-Ben M'Barek a axé sa campagne sur le thème de l’emploi. Un choix logique pour cette conseillère « emploi et insertion professionnelle », diplômée d’État en assistance de service social et titulaire d’un master de responsable en relations humaines. D’autant que le dossier clé de l'élection sera sans doute celui des délocalisations d'entreprises, incarné par la lutte des salariés des usines de Schildler et de Tresch.

Mais malgré le profil adapté et la combattivité de cette mère de deux enfants, ses chances restent faibles. Un redécoupage électoral récent a en effet ajouté à la circonscription un canton supplémentaire, décrit comme très sarkozyste...

Malika Schmidlin-Ben M'Barek ne s’estime cependant pas « sacrifiée », se déclarant « volontaire » pour aller au front. Cette élection, « c’est un jalon, une étape », explique-t-elle, tout en reconnaissant qu’elle n’a « pas encore la notoriété » de ses rivaux. Cela ne durera peut-être pas. Si, au soir du premier tour, elle était en position de se maintenir en compagnie de la candidate FN et du député sortant, il lui serait permis d’espérer une triangulaire gagnante.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Énergie : à Paris, des maires africains se mobilisent pour l'électrifrication du continent

Une vingtaine de maires francophones de grandes villes africaines se sont réunis vendredi à Paris, à l'initiative de Jean-Louis Borloo et de Anne Hidalgo, maire de la capitale française, pour mettre en[...]

Fifa : Figo, Hayatou et les lusophones

L'Afrique unie derrière Issa Hayatou, l'inamovible patron de la CAF, pour voter comme un seul homme pour Sepp Blatter, l'inamovible patron de la Fifa ? Voire...[...]

Baisers amers d'Istanbul

Istanbul. Printemps 2015. J'ai vu la ville aux mille mosquées penchée sur le Bosphore au milieu de ses splendeurs ottomanes.[...]

Cambodge : 17 avril 1975, le cauchemar commence

Il y a tout juste quarante ans, Phnom Penh tombait entre les mains des soldats de Pol Pot et était aussitôt évacué par la force. Jusqu'en 1979, le régime khmer rouge allait faire[...]

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Les sons de la semaine #35 : "Shake The Dust", Art Melody, Lino, Neg Marrons

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Moi, Batista, immigré angolais, la France m'a jeté en prison après des tests osseux

Batista, immigré angolais, dit être né en 1996. Arrivé en France en 2012, il a bénéficié, en tant que mineur et durant deux ans, de l'aide sociale à l'enfance. Avant que[...]

Tunisie : tapis rouge pour la démocratie

La visite de Béji Caïd Essebsi à Paris a été marquée par des honneurs exceptionnels. Les deux pays peuvent maintenant envisager une nouvelle amitié. En attendant que les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers