Extension Factory Builder

Législatives françaises : Malika Schmidlin-Ben M'Barek, mince espoir socialiste alsacien

04/06/2012 à 17:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malika Schmidlin-Ben M'Barek, candidate PS à 6e circonscription du Haut-Rhin. Malika Schmidlin-Ben M'Barek, candidate PS à 6e circonscription du Haut-Rhin. © DR

On ne peut pas la qualifier de "parachutée". Malika Schmidlin-Ben M'Barek, candidate aux législatives dans la 6e circonscription du Haut-Rhin, est née à Mulhouse où elle est conseillère municipale depuis 2008. Mais, au milieu d’une Alsace très à droite et face à un candidat sortant favori, cette socialiste d’origine tunisienne aura fort à faire.

Malika Schmidlin-Ben M'Barek a un sacré défi à relever. Candidate du Parti socialiste aux législatives françaises à la 6e circonscription du Haut-Rhin, soutenue par Europe-Écologie-Les Verts (EELV), elle doit affronter le candidat sortant Francis Hillmayer (Nouveau Centre, NC), 66 ans. Élu depuis 2000, cet ancien photographe de presse a en effet toutes les chances de l’emporter.

>>> (Dossier) Législatives françaises : 2012, l'année de la diversité ?

Qu’importe. Cette conseillère municipale mulhousienne, née de parents tunisiens, espère faire de la 6e circonscription l’« exception », l’îlot rose au milieu de l’océan bleu alsacien. « Il faut se rassembler derrière le candidat capable de battre l’UMP et le FN pour donner une large majorité à François Hollande », explique-t-elle à loisir à ses électeurs, en espérant séduire les quartiers du nord de la ville notamment. Ceux-ci avaient voté à près de 60% pour François Hollande au premier tour de la présidentielle.

"Je n’ai pas la notoriété suffisante"

Consciente de son handicap dans une circonscription où la candidate frontiste, Martine Binder, s’appuie sur le très bon score de Marine Le Pen à la présidentielle (24%), Malika Schmidlin-Ben M'Barek a axé sa campagne sur le thème de l’emploi. Un choix logique pour cette conseillère « emploi et insertion professionnelle », diplômée d’État en assistance de service social et titulaire d’un master de responsable en relations humaines. D’autant que le dossier clé de l'élection sera sans doute celui des délocalisations d'entreprises, incarné par la lutte des salariés des usines de Schildler et de Tresch.

Mais malgré le profil adapté et la combattivité de cette mère de deux enfants, ses chances restent faibles. Un redécoupage électoral récent a en effet ajouté à la circonscription un canton supplémentaire, décrit comme très sarkozyste...

Malika Schmidlin-Ben M'Barek ne s’estime cependant pas « sacrifiée », se déclarant « volontaire » pour aller au front. Cette élection, « c’est un jalon, une étape », explique-t-elle, tout en reconnaissant qu’elle n’a « pas encore la notoriété » de ses rivaux. Cela ne durera peut-être pas. Si, au soir du premier tour, elle était en position de se maintenir en compagnie de la candidate FN et du député sortant, il lui serait permis d’espérer une triangulaire gagnante.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées r[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Birmanie: Win Tin, figure de la lutte pour la démocratie, est décédé

Win Tin, emprisonné pendant 19 ans pour son combat contre l'ancienne junte birmane, est décédé lundi à l'âge de 84 ans, a indiqué la Ligue nationale pour la démocratie[...]

Les quatre journalistes otages en Syrie sont de retour en France

Libérés le 19 avril, les quatre journalistes qui avaient été faits otages en Syrie dix mois auparavant ont regagné la France dimanche. Ils ont décrit des conditions de détention[...]

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces