Extension Factory Builder

Législatives françaises : Caroline Adomo, de l'ombre à la lumière

31/05/2012 à 16:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pour son premier combat législatif, la candidate ne s’attaque pas à une circonscription facile Pour son premier combat législatif, la candidate ne s’attaque pas à une circonscription facile © www.carolineadomo.fr

Candidate socialiste pour les législatives françaises dans la 5e circonscription du Val-de-Marne, Caroline Adomo compte sur sa sympathie et sa proximité avec les électeurs pour combler son manque d’expérience politique. Un combat difficile pour cette jeune-femme d'origine camerounaise dans une circonscription historiquement à droite, face à une figure de la politique locale.

« J’aime les gens et ça se voit ». C’est grâce à cette simplicité que Caroline Adomo, candidate pour les législatives françaises dans la 5e circonscription du Val de Marne, entend tirer son épingle du jeu.

Pour cette Française d’origine camerounaise, le combat s’annonce difficile. Née à Champigny, la candidate socialiste n’est pas une « parachutée » dans sa circonscription. Mais son manque d’expérience politique pourrait jouer en sa défaveur. Surtout face à son principal challenger : Gilles Carrez, député sortant et maire UMP du Perreux sur Marne depuis une vingtaine d'années. « 20 ans de trop ! » estime la candidate.

À 40 ans, Caroline Adomo est, devenue, après une carrière dans le privé, attachée parlementaire de Gérard Miquel, le sénateur du Lot (dans le sud-ouest de la France). Briguer un siège à l’Assemblée n’est donc pas une évidence pour cette jeune maman. Ancienne « timide », celle qui aimait être « une personne de l’ombre », voit sa candidature comme l’aboutissement d’un engagement associatif – tourné vers la lutte contre les discriminations - de longue haleine. Ce qui, aime-t-elle à le rappeler, ne l’empêche pas de porter une couleur politique. De Martine Aubry à Jean-Marc Ayrault, en passant par le président François Hollande, Adomo insiste : sa hiérarchie l’a choisie et l’encourage. En témoigne les multiples photos d'elle en compagnie de personnalités socialistes postées sur son site internet ou sa page Facebook.

Sur le terrain

Pour son premier combat législatif, la candidate ne s’attaque pas à une circonscription facile. En 2007, Gilles Carrez, est arrivé en tête du second tour avec plus de 55 % des voix contre le maire communiste de Champigny, Dominique Adenot. En outre, la configuration de la 5e circonscription a changé puisqu’elle accueille désormais Nogent sur Marne, de majorité UMP.

Un espoir pour la candidate : les résultats de la présidentielle de mai 2012. La 5e circonscription du Val de Marne a en effet donné une courte avance à François Hollande en lui apportant 50,66 % des suffrages (« grâce à notre travail de terrain », selon Caroline Adomo), contre 49,34 % pour Nicolas Sarkozy. À noter aussi, une perte de voix pour le président sortant entre la présidentielle de 2007 et celle de 2012 dans plusieurs cantons de la zone.

Pas s r que cela suffise à la candidate pour l’emporter. Alors en attendant, tous les matins, dès 7 heures, postée « à toutes les gares, puis aux marchés », elle rencontre les électeurs pour « apporter des débuts de solutions à leurs problèmes ». « Le manque de courage politique, ça suffit », promet-elle.

Et si la « double-culture » de Caroline Adomo revêt une place importante dans sa vie personnelle et culturelle, sur le plan politique, pas question de « tenir compte » des origines. « Je refuse d’aborder la politique de cette manière-là », dit-elle.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les Africains 'joueront leur rôle' pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions profond[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits[...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Le gouvernement Valls lance une grande réforme de l'islam de France

Le gouvernement français a annoncé mercredi le lancement d’une grande réforme de l’islam de France autour d'une "instance de dialogue" censée mieux représenter les musulmans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers