Extension Factory Builder

Côte d'Ivoire : Pierre Chaudron, un homme d'affaires dans la tourmente

09/11/2011 à 13:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pierre Chaudron est l'un des hommes d'affaires les plus influents de Côte d'Ivoire. Pierre Chaudron est l'un des hommes d'affaires les plus influents de Côte d'Ivoire. © D.R.

Mis en détention par les autorités ivoiriennes, l'homme d'affaires franco-ivoirien Pierre Chaudron est suspecté d'avoir des liens étroits avec Séka Séka, l'ancien aide de camp de Simone Gbagbo. Abidjan le soupçonne même d'avoir aidé ce dernier dans ses activités de déstabilisation du pouvoir d'Alassane Ouattara. Explications.

L’arrestation le 15 octobre à Abidjan du commandant de gendarmerie Anselme Séka Yapo, l’ex-aide de camp de Simone Gbagbo, a occasionné des remous dans le microsome de la politique et du business en Côte d’Ivoire. Première victime collatérale : Pierre William Chaudron, économiste de formation et homme d’affaires franco-ivoirien, placé en détention dans la foulée par la Direction de la sécurité du territoire (DST). Celui-ci assurait la présidence du conseil d’administration d’Apex Holdings CI, qui appartiendrait selon plusieurs sources à « Séka Séka » lui-même.

Une source proche de l’ambassade française qualifie le dossier de « maigre » et attend des « précisions des autorités ivoiriennes ». Pierre William Chaudron est une figure forte de la place abidjanaise. Franc-maçon comme plusieurs membres influents du nouveau pouvoir d’Alassane Ouattara, il appartient à la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI). Au début de sa détention, certains de ses « frères de lumière » ont tenté d’activer tous leurs réseaux pour son élargissement. Mais les éléments révélés sur « sa connexion dangereuse » avec Anselme Séka Yapo auraient ramené les uns et les autres à la prudence.

« Le dossier est très complexe et géré à un très haut niveau. Il y a des présomptions de transfert de fonds vers les différents endroits où Séka Séka s’était réfugié en Afrique de l’Ouest. Et ses fonds auraient servi à financer des activités déstabilisatrices », confie une source proche de l’enquête. « Chaudron savait-il à qui étaient destinés ces fonds ? Les enquêteurs s’attèlent à trouver des réponses ».

Affaire gênante

L’affaire est en tout cas bien gênante pour le pouvoir. Car de nombreux barons du régime sont des proches de Pierre Chaudron, qui est également vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI-CI), dont le président est Jean-Louis Billon. L’homme d’affaire est aussi proche d’Augustin Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), dont Chaudron est un membre influent.

Le parcours de Chaudron, métis de 48 ans, est éloquent. Il a travaillé pendant longtemps à la société africaine des plantations (SAPH), du groupe Sifca de Billon, avant de se faire débaucher par la société Audit, Contrôle et Expertise (ACE) d’André Soumah, un ex-gendre d’Houphouët-Boigny, proche de Paul-Antoine Bohoun Bouabré, l’ancien argentier de Laurent Gbagbo.

Liaisons dangereuses

ACE avait le monopole du pesage et du contrôle qualité des exportations du café et du cacao en Côte d’Ivoire, ainsi que de quelques autres matières premières agricoles comme la noix de cajou. C’est au premier semestre 2010 que Pierre Chaudron rejoint Apex Holdings CI, dont il est nommé président du conseil d’administration après une augmentation de capital intervenue à la fin de 2009. Un groupe qui a dans son patrimoine plus de 1 000 hectares de plantations d’hévéas, des biens immobiliers, une société de sécurité privée Buring Guardian security partners (BGSP), rebaptisée « Les anges gardiens » après la chute de Laurent Gbagbo en avril.

L’interpellation de Chaudron souligne les liaisons parfois dangereuses entre politiciens de tous bords et hommes d’affaires. Du temps du pouvoir de Laurent Gbagbo, plusieurs ministres et personnalités de l'opposition houphouëtistes faisaient notoirement des affaires avec des proches de l’ancien régime, qui sont aujourd’hui en détention et en attente de jugement pour crimes de sang et crimes économiques.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

L'anniversaire de la BAD à Abidjan reporté ?

Prévu pour début novembre dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, le 50e anniversaire de la Banque africaine de développement pourrait être reporté. En cause :[...]

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo se "retire" de la commission électorale

Le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo a décidé samedi de "se retirer" de la nouvelle commission électorale chargée d'organiser la présidentielle de 2015 en Côte[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara sur les terres de son allié avant la présidentielle de 2015

Le président Alassane Ouattara entame dimanche une tournée dans le centre de la Côte d'Ivoire, une visite stratégique sur les terres de son principal allié à 13 mois de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex