Extension Factory Builder

L'entreprise, acteur incontournable de l'intégration par la réussite et le mérite

11/07/2011 à 16:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

En 2005, les violences qui éclataient dans les banlieues françaises marquaient le signe du malaise profond de tout un pan de la société française. Ce malaise s’est particulièrement exprimé par l’intermédiaire de la jeunesse qui comprenait d’autant moins le décalage grandissant entre ses aspirations légitimes et les impasses d’une société en panne de promotion, de reconnaissance du mérite, du travail et de l’effort.

Réaffirmer la capacité d'intégration de l'entreprise

Il est inacceptable de constater qu'à qualification équivalente, un jeune diplômé issu d'un quartier populaire a cinq fois moins de chances d'accéder à un entretien de recrutement en raison de son lieu de résidence, son origine sociale ou un nom à consonance étrangère. Ouvrir son réseau à ces jeunes pour favoriser leur insertion professionnelle, c'est une façon simple et concrète pour une entreprise de favoriser l'intégration à haut niveau de profils diversifiés, d'ancrer ses équipes dans son environnement local et de décliner de manière pragmatique sa politique de responsabilité sociale.

Cette initiative, intitulée « Nos Quartiers ont des Talents » et qui est devenue association en 2006, a rapidement démontré son efficacité. Ainsi, en l'espace de cinq ans, plus de 9000 jeunes ont été accompagnés et parrainés par 2400 cadres supérieurs et dirigeants de plus de 500 entreprises partenaires, dont 6 % à un poste de PDG et 64 % des postes de responsables ou managers.

Nous avons réussi à démontrer qu'en dépit d'un contexte cinq fois plus difficile, il était possible de réduire de moitié la durée moyenne d'accès à l'emploi de ces jeunes. L'originalité et la valeur ajoutée de Nos Quartiers ont des Talents tiennent au fait que nous intervenons sur trois leviers essentiels à une intégration réussie : le lien humain, grâce au parrainage; la convergence d'une démarche citoyenne et de la performance économique; et enfin une adaptation nécessaire de l'orientation professionnelle des étudiants aux besoins des entreprises.

Renouer le lien humain grâce au parrainage

La force de cette initiative est fondamentalement liée à l’implication active des responsables d'entreprises et de leurs collaborateurs, qui s’investissent au quotidien pour conseiller ces jeunes, les parrainer et leur ouvrir leur carnet d’adresses.

Réconcilier démarche citoyenne et performance économique

« Nos Quartiers ont des Talents » a réussi à démontrer qu'il était possible de concilier une démarche citoyenne individuelle et la performance économique globale d'une entreprise. Les entreprises ont un rôle éminemment important à jouer dans ce défi de la libération des énergies sociales, et la promotion de la diversité des talents est une condition essentielle de sa réussite. En tant qu'entrepreneur, je suis persuadé que l’entreprise de demain sera au cœur d’un processus de rénovation de la société.

La force de l'exemplarité

Si beaucoup d’efforts restent encore à accomplir pour faire émerger des quartiers une génération de futurs cadres et chefs d'entreprises, des progrès significatifs ont été fait depuis l'automne 2005. L’exemple de « Nos Quartiers ont des Talents » prouve qu’une initiative locale privée, soutenue par l’État et les collectivités locales, peut contribuer à bouger les lignes et faire évoluer de manière significative les mentalités dans l'entreprise, mais aussi en dehors.

Grâce à l'exemplarité dans les entreprises, nous avons démontré qu'en se mobilisant, dirigeants et cadres peuvent décliner à leur niveau et au sein de leurs équipes les engagements sociétaux pris par leurs entreprises.

C'est en poursuivant notre démarche de valorisation de ces ambassadeurs de la réussite que nous démontrerons également que l'entreprise est bel et bien redevenue le lieu par excellence de l'intégration en France.

Site de l'association « Nosquartiers talents.com »

Yazid CHIR est président de NEOCLES, filiale virtualisation d’Orange Business Services et co-fondateur en 2006 avec Raynald Rimbault, l’Association "Nos Quartiers ont des Talents". En 2010, il est nommé membre du collège de la HALDE.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Forum-Tribunes Article suivant :
Bouazizi, jacqueries et Confucius

Forum-Tribunes Article précédent :
Pierre Vidal-Naquet, le passeur

Réagir à cet article

International

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de [...]

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Cambodge : le docteur-la-mort, l'aiguille et le sida

Comment plus deux cents villageois de la province de Battambang ont-ils été contaminés par le virus du sida ? Un étrange médecin est dans le collimateur des enquêteurs.[...]

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Bienvenue dans notre horizon musical de la semaine ![...]

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah, d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers