Extension Factory Builder

Tunisie : Captain Khobza, un super-héros version guignol

09/07/2011 à 13:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Captain Khobza a déjà 98 000 fans sur facebook. Captain Khobza a déjà 98 000 fans sur facebook. © D.R.

C'est une nouvelle star du web. Un superman issu de la révolution. Captain Khobza distille plusieurs fois par semaine sur Internet sa vision impertinente de l'actualité tunisienne. Entre humour et effronterie, le super-héros, un brin décalé, a déjà réuni près de 100 000 fans sur Facebook.

Captain Khobza a ses fidèles. Créé par un petit groupe de jeunes Tunisiens, qui se retrouvent chaque jour après leur travail dans une agence de communication, il a très vite réuni environ 180 000 personnes qui, au rythme de deux à quatre épisodes par semaine, visionnent ses exploits sur Internet. Quelque 98 000 internautes se sont même déclarés « fans » sur le réseau social Facebook. Une bagatelle qui a propulsé le personnage au rang de « super-héros national ». Et ce, en quelques semaines seulement...

Créé le 7 février dernier, Captain Khobza s'attaque ainsi sans détour au méli-mélo qui subsiste actuellement au sein du gouvernement tunisien. Son arme : la parodie. Ses cibles : les hommes politiques. Tarak Mekki, caricaturé en vendeur de cacahuètes, mais aussi Ahmed Néjib Chebbi, Moncef Marzouki, etc... C'est toute la sphère politico-médiatique tunisienne qui en prend pour son grade.

"Captain Khobza est la propriété de tous les Tunisiens"


Proclamé garant de la liberté d'expression en Tunisie, le look du personnage est directement inspiré d'une des photographies les plus célèbres de la révolution tunisienne, prise le 11 janvier, jour de la fuite du président Ben Ali. Sur ce cliché, un homme est accroupi et tire sur les policiers dans une rue de Tunis, armé d'une... simple baguette de pain. Qui est du coup devenue l'arme de prédilection de Captain Khobza. Son nom en est même tiré puisque Khobza signifie « pain » en arabe. « C'est l'image d'un Tunisien qui n'a pas peur. De cette photo là, on a fait un personnage virtuel sur Facebook, qui s'exprime à la tunisienne, en utilisant l'humour », explique l'un de ses créateurs sous couvert de l'anonymat.

Le personnage de Captain Khobza est tiré d'une des plus célèbres photos de la révolution tunisienne.

© D.R.

Et d'ajouter : « On essaye de faire bouger les choses, d'être spontanés mais pour que les médias changent, il faut des années. Ils n'ont pas évolué aussi vite que la société tunisienne ».  Pour cela, Captain Khobza pourrait rapidement s'exporter à la télévision. « Rien n'est conclu, mais nous avons plusieurs propositions de chaînes tunisiennes et arabes », avoue l'un des pères du personnage, qui se fait, par sécurité, appelé « Boulanger ».

La période du ramadan
, durant lequel les audiences augmentent, est en effet propice. Quinze épisodes seraient ainsi déjà programmés afin de permettre au « Captain »  de réussir son envol. Sans pour autant s'échapper, comme l'explique l'un des « Boulangers » : « Nous ne vendrons que des épisodes, jamais le concept. » Car, conclut-il : « Captain Khobza est la propriété de tous les Tunisiens. »

Voir un épisode de "Captain Khobza".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a dévoilé mardi les noms de 27 candidats retenus pour la présidentielle du 23 novembre en Tunisie.[...]

Tunisie - Troussier : "Il fallait que je quitte Sfax"

À peine trois mois après son arrivée à Sfax, Philippe Troussier (59 ans), quitte la Tunisie, après l’élimination samedi soir en demi-finale de la Ligue des champions face aux[...]

Tunisie : le procès en appel de deux policiers tunisiens reconnus coupables de viol reporté au 6 novembre

Le procès en appel de deux policiers tunisiens reconnus coupables d'avoir violé une jeune femme a été reporté au 6 novembre à la demande des avocats de la jeune femme.[...]

Démographie : si la Tunisie m'était comptée

Exode rural massif, baisse de la natalité, réduction de la taille des familles, boom de l'immobilier... Le recensement va-t-il orienter l'action du prochain gouvernement tunisien ?[...]

Maghreb : une lueur au bout du couloir de la mort

Au Maghreb, des centaines de détenus croupissent dans les prisons, attendant une hypothétique exécution. À moins que le parti des abolitionnistes ne l'emporte. Rendez-vous à Tunis les 25[...]

Amina Sboui : son "agression" par des salafistes à Paris était bien "un mensonge"

L’ancienne Femen, Amina Sboui a inventé son agression de juillet dernier par des salafistes à Paris. Un mensonge qui était avant tout un "appel au secours", avoue-t-elle au quotidien[...]

Immigration : mort à crédit en Méditerranée

Ils paient des passeurs sans scrupule à prix d'or pour traverser la Méditerranée. Cette année, trois mille migrants ont perdu la vie dans ce voyage. Un commerce lucratif et un drame humain face[...]

Élections tunisiennes : guerre d'influence dans les médias

Profitant d'un flou juridique, plusieurs hommes d'affaires tunisiens ont investi dans les médias pour servir leur camp politique. Voire défendre leur propre candidature aux prochaines élections.[...]

Tunisie : à Gabès, le gouvernement bloque un projet de 25 millions d'euros et 300 emplois

Avec une relance en panne, la Tunisie multiplie les appels aux investisseurs étrangers. Mais le gouvernement ne donne pas toujours une suite positive aux projets, sans pour autant motiver son refus de manière[...]

Divergences jihadistes en Tunisie

Les dirigeants du mouvement jihadiste tunisien Ansar al-Charia se divisent sur l'opportunité d'une lutte armée en période pré-électorale. La base, elle, rêverait d'en découdre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers