Extension Factory Builder

Abdoulie Janneh : "L'État et la planification sont de retour"

30/03/2011 à 18:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdoulie Janneh pense que l'Afrique doit suivre la voie de l'économie étatique. Abdoulie Janneh pense que l'Afrique doit suivre la voie de l'économie étatique. © AFP

Le secrétaire exécutif de la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA), le Gambien Abdoulie Janneh, revient pour jeuneafrique.com sur la réunion des ministres de l'Économie et des Finances de l'UA, organisée à Addis-Abeba du 28 au 29 mars. Un événement qui a annoncé le retour de l’État dans la gestion des économies africaines.

Jeuneafrique.com : Quel bilan faites-vous de la quatrième conférence des ministres de l'Économie et des Finances de l'Union africaine ?

Abdoulie Janneh : Pendant deux jours, nous avons rassemblé des ministres de près d'une quarantaine de pays, ainsi que des partenaires des Nations unies comme l'Union européenne, avec la présence de deux commissaires, pour débattre de la gouvernance et du développement en Afrique.

Nous sommes tombés d'accord pour promouvoir davantage les États qui sont capables de planification et de mettre en œuvre des politiques de développement. Je crois c'est le message clair sur le rôle de l'État. Autour se son programme, de sa vision, l'État doit réunir la société civile et le secteur privé pour mobiliser toute la population. C'est comme cela qu'il pourra transformer l'économie africaine. C'était le thème principal et le message très clair de cette réunion.

Mais nous avons aussi discuté d'économie verte. Là aussi, nous avons eu un consensus pour promouvoir les politiques de développement de l'économie africaine dans un cadre qui minimise l'impact sur l'environnement. Là aussi, c'est un message clair : il y a des contraintes, c'est sûr, mais l'Afrique appuie la démarche d'économie verte.

Vous avez annoncé une croissance de 5 % en 2011. Est-ce une performance durable, compte-tenu de la situation en Côte d'Ivoire et en Afrique du Nord, et de la montée du prix de l'essence et des denrées alimentaires ?

Il y a des inquiétudes et des chocs, mais il est encore difficile de mesurer leur impact. J'ai confiance. Cette croissance est durable. Car si l'on regarde les facteurs qui ont un impact sur la croissance et que nous contrôlons, la bonne gestion de l'économie est le facteur clé. Et les États continuent dans cette voie. Et si l'on répond aux problèmes qui sont à la base de toutes les révoltes actuelles, comme l'emploi des jeunes, on évitera d'autres crises.

C'est le grand retour de l'État aux commandes de l'économie. N'est-ce pas surprenant de votre part ?

Non. Ce n'est pas arrivé du jour au lendemain. Nous sommes conscients des bénéfices restreints des ajustements structurels, nous avons fait suffisamment de livres là-dessus. Le retour de l'État s'appuie sur quelques exemples qui montrent que c'est la voie à suivre, comme l'Éthiopie ou l'Ouganda. La planification, l'État sont de retour. La réunion d'Addis-Abeba est un catalyseur de ce processus.
_____

Propos recueillis par Jean-Michel Meyer, à Addis-Abeba

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ethiopie

Conflit sud-soudanais : reprise des négociations de paix à Addis-Abeba

Conflit sud-soudanais : reprise des négociations de paix à Addis-Abeba

Le gouvernement de Djouba et les rebelles sud-soudanais, qui s'affrontent depuis neuf mois dans une sanglante guerre civile, ont repris lundi les négociations de paix en Éthiopie. Sur le terrain, les combats se pou[...]

Éthiopie : Hailé Sélassié 1er, le "Négus" déchu, idole des Rastas

De 1930 à 1974, Hailé Sélassié 1er, le dernier empereur d'Éthiopie, a régné sur l'ancien royaume d'Abyssinie. Réputé pour sa poigne de fer, Ras Tafari, de son vrai[...]

Africaines et américaines jusqu'au bout des ongles

Originaires de Louisiane, d'Éthiopie, de RD Congo ou de Guinée, diplomates, économistes ou PDG, ces femmes de tête renforcent les liens entre les États-Unis et le continent.[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Éthiopie : une plainte en vue contre la détention de neuf journalistes

L'avocat des journalistes et blogueurs éthiopiens arrêtés en avril a déclaré jeudi vouloir déposer une plainte contre leur détention sans inculpation. Plusieurs ONG ont[...]

L'Éthiopie en mode éthique et chic

Addis-Abeba, capitale de la mode ? Les designers locaux en rêvent. Et pour cause : entre tradition et matériaux "verts", certaines marques séduisent déjà les fashionistas.[...]

Éthiopie : WarkaWater, le piège à nuages

Inspiré du scarabée de Namibie, WarkaWater est un piège à rosée qui peut produire entre 20 et 30 litres d'eau potable par jour. Pour un coût (très) raisonnable.[...]

Éthiopie : 9 journalistes et blogueurs interpellés pour "activités criminelles graves"

La police éthiopienne a procédé mardi à l’arrestation de neuf journalistes et blogueurs, accusés "d’activité criminelle grave" par le gouvernement.[...]

Éthiopie, RDC et Angola dans la première tournée africaine de John Kerry

C'est par l'Éthiopie que John Kerry a entamé mardi soir sa première tournée africaine. Le périple du secrétaire d'État américain sur le continent se poursuivra ensuite en RDC[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers