Extension Factory Builder

Abdellatif Maazouz

11/12/2008 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Ministre du Commerce extérieur

Jeune Afrique : Le renforcement de la présence des banques marocaines en Afrique subsaharienne est-il de nature à appuyer les entreprises dans leurs exportations ?

AbdelLatif Maazouz : Il faut un ensemble d’éléments pour accompagner les entreprises marocaines qui s’implantent en Afrique subsaharienne. La présence des banques marocaines en est un. Mais nous devons aller plus loin. Nous allons travailler avec les banques pour mettre en place un programme qui permette de tirer au mieux parti de leur présence. Par ailleurs, nous devons participer activement aux manifestations économiques et commerciales organisées dans les différents pays et institutionnaliser les relations entre les organisations patronales marocaines et africaines à travers la mise en place de conseils d’affaires mixtes et la création de chambres mixtes de commerce et d’industrie.

Le Maroc a-t-il signé des accords commerciaux avec des pays ­africains ?

Nous avons déjà des conventions commerciales prévoyant un traitement tarifaire préférentiel avec la Guinée, la Mauritanie et le Tchad. Nous avons également des accords commerciaux classiques avec quinze autres pays du continent. L’Afrique offre des opportunités réelles de commerce et de partenariat pour les opérateurs marocains. Il faut cependant être pragmatique et vendre des produits à valeur ajoutée, comme l’automobile ou le textile de qualité. Certains pays sont en phase de construction, et le Maroc a développé une expertise qui peut leur être utile dans des domaines comme l’infrastructure portuaire ou autoroutière.

Et au niveau régional ?

Les négociations lancées en 2000 avec l’UEMOA viennent d’aboutir. Nous avons paraphé l’accord commercial et d’investissement le 21 novembre 2008. Ce n’est pas exactement un accord de libre-échange, mais ça s’en approche. Les dispositions tarifaires, par exemple, sont asymétriques et en faveur des pays membres de l’UEMOA. Le gouvernement compte poursuivre cette approche et va lancer des discussions exploratoires avec d’autres groupements régionaux africains. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les utili[...]

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur de 5 milliards de dollars[...]

Maroc : gnaoua, le blues à l'âme

Menacée de disparaître, la tradition musicale des descendants d'anciens esclaves subsahariens revit grâce au festival d'Essaouira. Mais les maalem doivent aujourd'hui relever un nouveau défi :[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? "Jeune Afrique" a [...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Maroc - Prix Draper : Rachid Yazami, "Monsieur 100 000 Volts"

Le chimiste Rachid Yazami a inventé les batteries au lithium qui font vivre nos téléphones. Il est le premier lauréat français, mais aussi africain, du prestigieux prix Draper.[...]

Maroc : un millier de migrants clandestins tentent en vain de passer la frontière à Melilla

Mercredi, un millier de migrants en provenance d'Afrique subsaharienne ont tenté de pénétrer dans l'enclave espagnole de Melilla au Maroc, ont annoncé les autorités locales. Leur tentative a[...]

Maroc : mort de Hassan II, la nuit du destin

À l'occasion des quinze ans de la mort de Hassan II, Jeune Afrique réedite quelques articles d'époque. Dans celui-ci, paru dans JA n° 2012 du 30 juillet au 9 août 1999, François Soudan[...]

Maroc : il y a quinze ans, la mort de Hassan II

Il y a tout juste quinze ans, le 23 juillet 1999, le roi du Maroc Hassan II s'éteignait à Rabat après trente-huit ans de règne. "Jeune Afrique" réédite un article de son n°[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers