Extension Factory Builder

Abdellatif Maazouz

11/12/2008 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Ministre du Commerce extérieur

Jeune Afrique : Le renforcement de la présence des banques marocaines en Afrique subsaharienne est-il de nature à appuyer les entreprises dans leurs exportations ?

AbdelLatif Maazouz : Il faut un ensemble d’éléments pour accompagner les entreprises marocaines qui s’implantent en Afrique subsaharienne. La présence des banques marocaines en est un. Mais nous devons aller plus loin. Nous allons travailler avec les banques pour mettre en place un programme qui permette de tirer au mieux parti de leur présence. Par ailleurs, nous devons participer activement aux manifestations économiques et commerciales organisées dans les différents pays et institutionnaliser les relations entre les organisations patronales marocaines et africaines à travers la mise en place de conseils d’affaires mixtes et la création de chambres mixtes de commerce et d’industrie.

Le Maroc a-t-il signé des accords commerciaux avec des pays ­africains ?

Nous avons déjà des conventions commerciales prévoyant un traitement tarifaire préférentiel avec la Guinée, la Mauritanie et le Tchad. Nous avons également des accords commerciaux classiques avec quinze autres pays du continent. L’Afrique offre des opportunités réelles de commerce et de partenariat pour les opérateurs marocains. Il faut cependant être pragmatique et vendre des produits à valeur ajoutée, comme l’automobile ou le textile de qualité. Certains pays sont en phase de construction, et le Maroc a développé une expertise qui peut leur être utile dans des domaines comme l’infrastructure portuaire ou autoroutière.

Et au niveau régional ?

Les négociations lancées en 2000 avec l’UEMOA viennent d’aboutir. Nous avons paraphé l’accord commercial et d’investissement le 21 novembre 2008. Ce n’est pas exactement un accord de libre-échange, mais ça s’en approche. Les dispositions tarifaires, par exemple, sont asymétriques et en faveur des pays membres de l’UEMOA. Le gouvernement compte poursuivre cette approche et va lancer des discussions exploratoires avec d’autres groupements régionaux africains. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Maroc : pour 'l'enfant sans visage', l'espoir renaît grâce à des médecins australiens

Maroc : pour "l'enfant sans visage", l'espoir renaît grâce à des médecins australiens

Né défiguré suite à une complication prénatale empêchant ses os de se former normalement, le petit Marocain de trois ans surnommé "l'enfant sans visage" va enfin pouvoir b&[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

"Bodybuilder" : surprenant Roschdy Zem !

Jamais là où on l'attend, avec "Bodybuilder", l'acteur réalise un troisième film attachant. Et aborde avec originalité l'univers du culturisme et les relations père-fils.[...]

Maroc : Bouchta Charef lâché par son épouse

L'épouse de Bouchta Charef, célèbre jihadiste marocain détenu à Tétouan, a livré un témoignage remettant en cause les accusations de mauvais traitements portées par[...]

Vilains barbus et belles barbantes

Au cliché des arabes jihadistes, les belles orientales opposent des concours de Miss toujours plus nombreux. Avec plus ou moins de pertinence…[...]

Maroc : Farid Belkahia, dernier trait de pinceau

Le doyen de l'art moderne marocain, Farid Belkahia, est décédé jeudi 25 septembre à l'âge de 80 ans. Hommage à l'artiste, au voyageur, au sculpteur et au militant...[...]

Maroc - Espagne : neuf jihadistes liés à l'État islamique arrêtés

Une cellule liée aux jihadistes de l'État Islamique, basée dans l'enclave espagnole au Maroc de Melilla et la ville voisine marocaine de Nador, a été démantelée, a annoncé[...]

Maroc : Hassan Bouhemou quitte le holding royal SNI

Après 13 années à la tête de la SNI, Hassan Bouhemou quitte le groupe pour se consacrer à ses affaires personnelles. Une décision qui sera entérinée lors du prochain conseil[...]

Maroc-Algérie : à Oujda, bienvenue chez les Bouteflika !

Le président algérien a vu le jour et a fait sa scolarité dans cette ville de l'Oriental marocain, avant de rejoindre les rangs du FLN. Retour sur l'enfance d'un chef.[...]

Finance : Casablanca gagne 11 places dans l'indice GFCI

 Casablanca a fait un bond de 11 places et se hisse désormais à la 51e place du GFCI, le classement des places financières internationales (GFCI), devant Maurice, Moscou, Dublin et Madrid.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers