Extension Factory Builder

Abdellatif Maazouz

11/12/2008 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Ministre du Commerce extérieur

Jeune Afrique : Le renforcement de la présence des banques marocaines en Afrique subsaharienne est-il de nature à appuyer les entreprises dans leurs exportations ?

AbdelLatif Maazouz : Il faut un ensemble d’éléments pour accompagner les entreprises marocaines qui s’implantent en Afrique subsaharienne. La présence des banques marocaines en est un. Mais nous devons aller plus loin. Nous allons travailler avec les banques pour mettre en place un programme qui permette de tirer au mieux parti de leur présence. Par ailleurs, nous devons participer activement aux manifestations économiques et commerciales organisées dans les différents pays et institutionnaliser les relations entre les organisations patronales marocaines et africaines à travers la mise en place de conseils d’affaires mixtes et la création de chambres mixtes de commerce et d’industrie.

Le Maroc a-t-il signé des accords commerciaux avec des pays ­africains ?

Nous avons déjà des conventions commerciales prévoyant un traitement tarifaire préférentiel avec la Guinée, la Mauritanie et le Tchad. Nous avons également des accords commerciaux classiques avec quinze autres pays du continent. L’Afrique offre des opportunités réelles de commerce et de partenariat pour les opérateurs marocains. Il faut cependant être pragmatique et vendre des produits à valeur ajoutée, comme l’automobile ou le textile de qualité. Certains pays sont en phase de construction, et le Maroc a développé une expertise qui peut leur être utile dans des domaines comme l’infrastructure portuaire ou autoroutière.

Et au niveau régional ?

Les négociations lancées en 2000 avec l’UEMOA viennent d’aboutir. Nous avons paraphé l’accord commercial et d’investissement le 21 novembre 2008. Ce n’est pas exactement un accord de libre-échange, mais ça s’en approche. Les dispositions tarifaires, par exemple, sont asymétriques et en faveur des pays membres de l’UEMOA. Le gouvernement compte poursuivre cette approche et va lancer des discussions exploratoires avec d’autres groupements régionaux africains. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires, [...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

Cinéma : "Hope", les migrants avant Gibraltar

Le film "Hope", de Boris Lojkine, retrace la vie de deux migrants avant leur traversée de la Méditerranée. Un film dur, sans manichéïsme ni concession, qui est aussi une belle histoire[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers