Extension Factory Builder

Tunisie : Salwa Smaoui élargit son horizon

04/11/2011 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mariée à Nabil Karoui, patron de Nessma TV, Salwa Smaoui a échappé à des violences islamistes. Mariée à Nabil Karoui, patron de Nessma TV, Salwa Smaoui a échappé à des violences islamistes. © D.R.

L’ancienne directrice générale de Microsoft Tunisie, Salwa Smaoui, est désormais chargée de la publicité en ligne du groupe américain pour l’ensemble de la région Afrique et Moyen-Orient.

Depuis le 22 septembre, sa carrière dépasse les frontières. Nommée directrice régionale Advertising & Online de Microsoft pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Salwa Smaoui est chargée de développer la publicité en ligne à travers les différentes solutions proposées par le groupe, dont MSN, Bing, Xbox Live ou Windows Phone. La mission va comme un gant à cette femme petite et menue, qui se dit « passionnée par ce que peuvent apporter les technologies aux médias » et soucieuse de « connecter les consommateurs à des contenus qui les intéressent ».

Matheuse

Originaire de Gafsa en Tunisie– son père travaillait à la Compagnie des phosphates de Gafsa –, cette matheuse part poursuivre des études d’ingénierie industrielle dans des universités américaines. Avec son expérience outre-Atlantique pour bagage, Salwa Smaoui entre chez Canal Horizons Tunisie, fait un détour par Alcatel, lance Fono pour le groupe Loukil et fonde Noor, une filiale du groupe Karoui & Karoui spécialisée dans les services interactifs (notamment le vote par SMS lors des jeux télévisés), avant de prendre, en 2006, la direction de Microsoft Tunisie. Pendant cinq ans, elle s’assigne le rôle d’ambassadrice de son pays au sein du groupe et vise le développement régional en implantant, dès 2009, des projets dans sa ville natale.

Pour certains, sa promotion est une mise au placard due aux indiscrétions de WikiLeaks qui ont révélé un accord conclu en 2006 entre Microsoft et Ben Ali dans le domaine du contrôle d’internet. Ce qui est certain, c’est que le couple qu’elle forme avec Nabil Karoui, directeur de Nessma TV, dérange par sa réussite. Salwa Smaoui vient d’échapper, avec ses deux enfants, aux représailles d’extrémistes religieux suite à la diffusion par Nessma TV, le 9 octobre, du film d’animation Persepolis, où quelques images représentent Dieu. Ni machiavélique ni angélique, cette experte en nouvelles technologies qui gère sa carrière tambour battant est, aujourd’hui, une femme meurtrie par la violence. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard* continu[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Le convoi braqué à Paris était celui du fils "favori" de feu le roi Fahd d'Arabie saoudite

Le prince saoudien dont le convoi a été attaqué dimanche soir à Paris n’est autre que Abdelaziz ben Fahd, richissime playboy de 41 ans et "fils favori" du roi défunt. Les[...]

Gaza : les frappes israéliennes se poursuivent, le bilan s'alourdit

L'espoir d'une trêve durable entre l'armée israélienne et le Hamas s'est à nouveau brisé mardi avec la reprise des hostilités de part et d'autre de la bande de Gaza. Au total dix[...]

Reprise des hostilités à Gaza entre Israël et le Hamas

Trois roquettes ont explosé dans le sud d’Israël, malgré le cessez-le-feu qui devait courir jusqu'à minuit. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a aussitôt ordonné[...]

Arabie Saoudite : pour le grand mufti, l'État islamique et Al-Qaïda sont les ennemis n°1 de l'islam

Les jihadistes de l'État islamique et d'Al-Qaïda sont "l'ennemi numéro un de l'islam". Mardi, le grand mufti d'Arabie saoudite, Abdel Aziz Al-Cheikh, a pris position contre les idées[...]

Bruxelles : quand le chef du protocole arrache le niqab d'une princesse qatarie

Ivre, il... arrache le mauvais niqab ? Jean-Marie Pire, le chef du protocole de la ville de Bruxelles, n'a en tout cas pas fini d'entendre parler de cette histoire. Jeudi dernier, il a tout bonnement dévoilé de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers