Extension Factory Builder

Tunisie : Salwa Smaoui élargit son horizon

04/11/2011 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mariée à Nabil Karoui, patron de Nessma TV, Salwa Smaoui a échappé à des violences islamistes. Mariée à Nabil Karoui, patron de Nessma TV, Salwa Smaoui a échappé à des violences islamistes. © D.R.

L’ancienne directrice générale de Microsoft Tunisie, Salwa Smaoui, est désormais chargée de la publicité en ligne du groupe américain pour l’ensemble de la région Afrique et Moyen-Orient.

Depuis le 22 septembre, sa carrière dépasse les frontières. Nommée directrice régionale Advertising & Online de Microsoft pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Salwa Smaoui est chargée de développer la publicité en ligne à travers les différentes solutions proposées par le groupe, dont MSN, Bing, Xbox Live ou Windows Phone. La mission va comme un gant à cette femme petite et menue, qui se dit « passionnée par ce que peuvent apporter les technologies aux médias » et soucieuse de « connecter les consommateurs à des contenus qui les intéressent ».

Matheuse

Originaire de Gafsa en Tunisie– son père travaillait à la Compagnie des phosphates de Gafsa –, cette matheuse part poursuivre des études d’ingénierie industrielle dans des universités américaines. Avec son expérience outre-Atlantique pour bagage, Salwa Smaoui entre chez Canal Horizons Tunisie, fait un détour par Alcatel, lance Fono pour le groupe Loukil et fonde Noor, une filiale du groupe Karoui & Karoui spécialisée dans les services interactifs (notamment le vote par SMS lors des jeux télévisés), avant de prendre, en 2006, la direction de Microsoft Tunisie. Pendant cinq ans, elle s’assigne le rôle d’ambassadrice de son pays au sein du groupe et vise le développement régional en implantant, dès 2009, des projets dans sa ville natale.

Pour certains, sa promotion est une mise au placard due aux indiscrétions de WikiLeaks qui ont révélé un accord conclu en 2006 entre Microsoft et Ben Ali dans le domaine du contrôle d’internet. Ce qui est certain, c’est que le couple qu’elle forme avec Nabil Karoui, directeur de Nessma TV, dérange par sa réussite. Salwa Smaoui vient d’échapper, avec ses deux enfants, aux représailles d’extrémistes religieux suite à la diffusion par Nessma TV, le 9 octobre, du film d’animation Persepolis, où quelques images représentent Dieu. Ni machiavélique ni angélique, cette experte en nouvelles technologies qui gère sa carrière tambour battant est, aujourd’hui, une femme meurtrie par la violence. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit de Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit [...]

ONU : vers la délocalisation des négociations interlibyennes... en Libye ?

Les négociations interlibyennes, qui se déroulent actuellement à Genève, pourraient se délocaliser en Libye, du moins si les conditions de sécurité y sont "suffisantes",[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Tunisie : la demi-surprise du chef

En désignant Habib Essid, un technocrate indépendant, au poste de Premier ministre, le président se prémunit contre l'accusation de monopolisation du pouvoir par un seul parti.[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord de paix peut être signé au Mali dans moins de six mois"

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

Tunisie : pourquoi le Sud a choisi Marzouki à la présidentielle

Négligés depuis l'indépendance par le pouvoir central, les électeurs tunisiens du Sud ont massivement voté pour le président sortant, perçu comme l'homme de la vraie rupture[...]

Mariage des enfants : les dirigeants africains doivent agir dès maintenant

L'archevêque émérite Desmond Tutu est l'ancien président de The Elders et le co-fondateur de Filles, pas épouses : le partenariat mondial pour la fin du mariage des enfants. Nyaradzayi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers