Extension Factory Builder

Tunisie : Salwa Smaoui élargit son horizon

04/11/2011 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mariée à Nabil Karoui, patron de Nessma TV, Salwa Smaoui a échappé à des violences islamistes. Mariée à Nabil Karoui, patron de Nessma TV, Salwa Smaoui a échappé à des violences islamistes. © D.R.

L’ancienne directrice générale de Microsoft Tunisie, Salwa Smaoui, est désormais chargée de la publicité en ligne du groupe américain pour l’ensemble de la région Afrique et Moyen-Orient.

Depuis le 22 septembre, sa carrière dépasse les frontières. Nommée directrice régionale Advertising & Online de Microsoft pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Salwa Smaoui est chargée de développer la publicité en ligne à travers les différentes solutions proposées par le groupe, dont MSN, Bing, Xbox Live ou Windows Phone. La mission va comme un gant à cette femme petite et menue, qui se dit « passionnée par ce que peuvent apporter les technologies aux médias » et soucieuse de « connecter les consommateurs à des contenus qui les intéressent ».

Matheuse

Originaire de Gafsa en Tunisie– son père travaillait à la Compagnie des phosphates de Gafsa –, cette matheuse part poursuivre des études d’ingénierie industrielle dans des universités américaines. Avec son expérience outre-Atlantique pour bagage, Salwa Smaoui entre chez Canal Horizons Tunisie, fait un détour par Alcatel, lance Fono pour le groupe Loukil et fonde Noor, une filiale du groupe Karoui & Karoui spécialisée dans les services interactifs (notamment le vote par SMS lors des jeux télévisés), avant de prendre, en 2006, la direction de Microsoft Tunisie. Pendant cinq ans, elle s’assigne le rôle d’ambassadrice de son pays au sein du groupe et vise le développement régional en implantant, dès 2009, des projets dans sa ville natale.

Pour certains, sa promotion est une mise au placard due aux indiscrétions de WikiLeaks qui ont révélé un accord conclu en 2006 entre Microsoft et Ben Ali dans le domaine du contrôle d’internet. Ce qui est certain, c’est que le couple qu’elle forme avec Nabil Karoui, directeur de Nessma TV, dérange par sa réussite. Salwa Smaoui vient d’échapper, avec ses deux enfants, aux représailles d’extrémistes religieux suite à la diffusion par Nessma TV, le 9 octobre, du film d’animation Persepolis, où quelques images représentent Dieu. Ni machiavélique ni angélique, cette experte en nouvelles technologies qui gère sa carrière tambour battant est, aujourd’hui, une femme meurtrie par la violence. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

L'Égyptien Naguib Sawiris bientôt propriétaire d'Euronews

L'Égyptien Naguib Sawiris bientôt propriétaire d'Euronews

Farouche opposant des Frères musulmans, le magnat égyptien est entré en négociations exclusives avec Euronews afin de prendre le contrôle de la chaîne d'information pour un chèque de [...]

Algérie : non, Chakib Khelil n'est pas américain

Son mandat d'arrêt international a été levé pour vice de procédures, donc Chakb Khelil, l'ancien ministre algérien de l'Énergie, continue de couler des jours tranquilles aux[...]

Tunisie : le gouvernement Essid confronté à la fronde des enseignants

Pas de chance pour le gouvernement Essid. Entre inondations au Nord-Ouest et revendications sociales au Sud, il débute son mandat dans un climat social perturbé. Mais les plus grosses turbulences proviennent des[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie. Celle-ci[...]

Maroc : El Othmani, numéro deux du PJD, relance le débat sur l'avortement

Saadeddine El Othmani, le numéro deux du Parti de la justice et du développement (PJD, islamiste), a assuré lundi dans une tribune être "pour la légalisation de l’avortement dans[...]

Palestine : Mahmoud Abbas, le chant du cygne

Ignoré par Tel-Aviv, décrédibilisé aux yeux de son peuple, le président de l'Autorité palestinienne tente vaille que vaille de sauver la face. Mais la question de sa succession se[...]

Libye : des islamistes armés s'emparent de deux champs pétrolifères

Des islamistes radicaux se sont emparés mardi des deux champs pétrolifères d'Al-Bahi et Al-Mabrouk, situés dans le centre du pays. Ils menacent désormais celui d'Al-Dahra.[...]

Israël : Bibi-sitter et le hipster

À l'approche des législatives, les candidats rivaux multiplient les clips de campagne. Et, pour séduire les électeurs, ils sont prêts à tout ![...]

Algérie : Bouteflika et les femmes

Célibataire endurci, le chef de l'État fait presque figure d'exception en Afrique et dans le monde arabe. De quoi alimenter depuis toujours rumeurs et fantasmes. Cette enquête est parue dans "Jeune[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces