Extension Factory Builder

Bénin : Adidjatou Mathys à l'assaut des marchés

11/11/2011 à 09:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Adidjatou Mathys, première béninoise ministre de l'Économie et des Finances. Adidjatou Mathys, première béninoise ministre de l'Économie et des Finances. © Alexandre Dupeyron pour Jeune Afrique

Adidjatou Mathys, ministre de l’Économie et des Finances du Bénin, s’active pour inciter les investisseurs à souscrire à l’emprunt obligataire de 76 millions d’euros lancé par son pays.

Première femme titulaire du portefeuille de l’Économie et des Finances au Bénin (depuis mai dernier), Adidjatou Mathys, 55 ans, a un cahier des charges bien rempli. Et dont l’exécution devrait permettre la relance de l’économie du pays, ronronnante depuis deux ans. Pour financer son action, son ministère a lancé, le 3 octobre, via la Caisse autonome d’amortissement (CAA) du Bénin, un emprunt obligataire de 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

L’opération, troisième du genre organisée par l’État depuis 2006, devrait se boucler à la fin du mois d’octobre, et le remboursement s’étalera de 2012 à 2016, avec un taux de rémunération de 6,5 % par an. Pour donner toutes les chances de succès à cet emprunt (10 000 F CFA le titre), Adidjatou Mathys a effectué une mission express à Paris, la semaine du 10 octobre, afin de médiatiser le projet et d’inciter les investisseurs régionaux et internationaux à y souscrire. La réussite de l’opération est essentielle pour cette femme volontaire, qui se sait attendue sur ses résultats.

La plupart des pays de la zone ayant réussi à réduire leur taux d’endettement (16 % en 2010 pour le Bénin, contre près de 50 % dans les années 2000), ils sollicitent de plus en plus, et avec succès, le marché financier sous-régional pour se financer. Avant le Bénin, la Côte d’Ivoire a lancé en août 2011 un emprunt de 100 milliards de F CFA et réussi à en lever 160 milliards. Ces opérations sont pour la plupart menées par les banques et sociétés d’intermédiation locales. L’emprunt béninois sera ainsi piloté par SGI-Bénin, à la tête d’un consortium formé avec Actibourse, SGI-Togo et EDC Investment Corporation (groupe Ecobank).

Les fonds mobilisés devraient renforcer la trésorerie de l’État et servir, indique la ministre, « à financer des projets socio­économiques dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture, des infrastructures routières et dans les secteurs de l’éducation et de la santé ». Proche de l’actuel chef de l’État, Boni Yayi – pour qui elle a mené campagne avant la présidentielle de mars –, Adidjatou Mathys entend ainsi redresser la courbe de la croissance économique, orientée vers le bas depuis deux ans.

Après avoir atteint 5 % en 2008, la progression du produit intérieur brut (PIB) béninois est tombée à 2,7 % en 2009, puis à 2,5 % en 2010, alors qu’elle était attendue autour de 3 %. Ce ralentissement est attribué par la ministre à la faible production agricole et cotonnière, mais aussi à la baisse du rythme des investissements publics, « des chocs exogènes liés aux crises de 2008 et 2009 » ayant fait baisser les recettes de l’État.

Reprise

Mais celle qui a également été, en 1999, la première femme à occuper le poste de directrice générale du Trésor et de la comptabilité publique assure que cette tendance est déjà en train de s’inverser. « Pour 2011, nous tablons sur une croissance de 3,8 %, avant de passer à 4,1 % en 2012 », indique-t-elle. Une reprise que cette économiste, formée à ­l’Université nationale du Bénin, ­attribue à la réforme agricole (mécanisation, diversification…), qui a permis de booster la production, et à la relance des grands travaux publics.

Du haut de ses vingt-huit années d’expérience dans la fonction publique, la native de Porto-Novo (la capitale administrative) affirme que les réformes en cours, notamment l’informatisation de la douane et la mise en place d’un guichet unique au port de Cotonou, poumon économique du pays, devraient permettre au Bénin d’accroître ses recettes. Atteignant actuellement 650 milliards de F CFA, celles-ci devraient passer à 700 milliards en 2012. De quoi rembourser aisément l’emprunt.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Bénin

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

États-Unis : l'Afrique au sommet, séance de rattrapage pour Barack Obama

Du 4 au 6 août, le président américain accueille le premier sommet États-Unis - Afrique des chefs d'État et de gouvernement. La Maison Blanche reconsidère-t-elle pour autant[...]

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48 milliards de dollars) ou l'Égypte (272[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Omedeto Fugard, l'Afrique et la Fondation Zinsou !

Ou "bravo", en japonais... Pour la première fois, un créateur du continent, Athol Fugard, reçoit le "prix Nobel des arts". La Fondation Zinsou, au Bénin, est elle aussi[...]

Livres : il faut sauver le cheval berba

Utilisé autrefois dans le nord du Bénin pour la chasse traditionnelle aujourd'hui interdite, l'animal risque fort de disparaître.[...]

Bénin : une épidémie de Choléra a fait au moins sept morts dans le Sud

Selon la ministre béninoise de la Santé, une épidémie de choléra qui sévit dans le sud du pays a provoqué la mort de sept personnes sur 150 cas dénombrés[...]

"Usines à bébés" : une vingtaine de personnes arrêtées au Niger

Une source policière nigérienne a annoncé mercredi soir qu'une vingtaine de personnes, dont des épouses de personnalités du pays, ont été arrêtées depuis lundi dans le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers