Extension Factory Builder

Égypte : Mohamed Abozekry, tant de cordes à son oud...

17/10/2011 à 17:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le prodige a ouvert la saison de l'Institut du monde arabe. Le prodige a ouvert la saison de l'Institut du monde arabe. © Michael de Plaen

Rencontre au Caire avec le jeune virtuose égyptien Mohamed Abozekry, âgé d’à peine 20 ans.

À tout juste 20 ans, Mohamed Abozekry a déjà une longue carrière derrière lui. Il a parcouru le Maghreb et le Moyen-Orient avec l’Orchestre d’Orient et l’Orchestre de la Maison du luth arabe, en compagnie de son professeur, l’Irakien Naseer Shamma. Il a donné ses premiers récitals en solo, il y a quelques années déjà… Il a aussi monté les marches du Festival de Cannes, cette année, pour le film 18 Jours, recueil de dix courts-métrages sur la révolution égyptienne qui reprend sa musique. En septembre, il présentait à l’Institut français du Caire ses compositions dans le cadre du festival Mesk El Lil, entouré de son groupe, HeeJaz, quartet aux influences jazz et arabo-andalouses.

« J’ai été ébloui par son talent, note Rabah Mezouane, programmateur de l’Institut du monde arabe (IMA), son jeu très fluide, mélodique et cristallin. Ce n’était pas un choix fortuit en cette année de bouleversements que d’ouvrir la saison avec un jeune artiste égyptien. » Une consécration pour Abozekry, qui côtoie désormais dans le programme de l’IMA les incontournables Natacha Atlas et Nass El Ghiwane, ou encore les chanteuses tunisiennes Ghalia Benali et Emel Mathlouthi.

En séjour dans sa ville natale du Caire, Mohamed Abozekry enchaîne les rendez-vous : il est devenu la coqueluche des journaux et plateaux de télévision. Cela ne l’empêche pas de courir après une contrebasse, de s’énerver dans les embouteillages, de passer à la Maison du luth arabe, où il fut nommé professeur et soliste à l’âge de 14 ans, avant de se rendre chez Hazem Shaheen, autre joueur d’oud génial et fils d’un célèbre opposant au régime de Moubarak. Approché par le distributeur Music Melody, Abozekry évoque son premier album, prévu pour l’an prochain. « J’ai intégré à ma musique des éléments jazz, blues, voire un peu rock… Chacun de mes musiciens apporte une couleur. » Son groupe, il l’accueille chez lui, sous l’œil bienveillant de sa famille.

Contraste

Voici deux ans, Mohamed Abozekry mettait le cap sur Lyon. À la clé, de nouveaux éléments à intégrer à sa musique : « J’avais fait le tour de l’enseignement classique et des musiques orientales, qui sont la base de ma musique. Mon esthétique et mon approche de l’instrument ont évolué. » Ce mois-ci, il présente un nouveau projet, en duo avec le beatboxer Ezra, autour du contraste entre un instrument millénaire et une discipline issue de la culture hip-hop. Nul doute qu’il continuera de parcourir le monde, son oud à la main. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Onze personnes ont été tuées lors d'affrontements entre les manifestants islamistes et la police dimanche en Égypte, tandis qu'une militante socialiste morte la veille était enterrée. To[...]

Égypte: une manifestante tuée à la veille de l'anniversaire de la révolution de 2011

Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation d'un mouvement de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième[...]

Égypte : une révolution en perdition

Au jour du 4e anniversaire de la révolution, l’Égypte est plus que jamais déchirée entre une passion pour son nouveau dirigeant Abdel Fattah al-Sissi et la peur de voir la révolution[...]

Égypte : les deux fils de Moubarak sont libres, mais...

Un tribunal égyptien a ordonné aujourd'hui la libération d'Alaa et de Gamal Moubarak, les deux fils de l'ex-président Hosni Moubarak. Mais un nouvel épisode judiciaire les attend.[...]

Au tribunal, Morsi répète qu'il reste le "président" égyptien

À l'audience de l'un de ses procès pour lesquels il encourt la peine de mort, l'ex-président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l'armée, a répété[...]

Décès de l'actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe

L'actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe et ex-femme du célèbre acteur Omar Sharif, est décédée samedi à l'âge de 83 ans, a indiqué son[...]

Égypte: les autorités religieuses mettent en garde contre la nouvelle une de "Charlie Hebdo"

L'instance représentant l'islam auprès des autorités égyptiennes, Dar al-Ifta, a "mis en garde" contre la publication d'un nouveau dessin représentant le prophète Mahomet dans le[...]

Égypte : Moubarak reste en prison en attendant d'être rejugé pour corruption

Hosni Moubarak sera rejugé dans la seule affaire de corruption qui le maintenait en détention, mais son éventuelle remise en liberté dépend d'une nouvelle décision de la justice.  [...]

Homosexualité en Égypte : verdict inédit de la justice pour les 26 hommes accusés de "débauche"

Les 26 hommes accusés de "débauche" pour avoir organisé et participé à des "orgies homosexuelles" dans un hammam public ont été acquittés lundi par la[...]

Égypte : Lamees al-Hadidi, journaliste de combat

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces