Extension Factory Builder

Il n'est jamais trop tard pour apprendre

07/10/2011 à 17:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L'écrivain franco-congolais livre son sentiment sur le roman de Laurence Cossé, "Les Amandes Amères", paru chez Gallimard.

Édith et Gilles vivent dans un quartier bourgeois de Paris avec leurs trois garçons. Le couple – plutôt bobo, diraient certains – aurait très bien pu mener une existence loin des préoccupations des « misérables ». Et Gilles se contenter de s’impliquer dans une association qui aide les chômeurs jusqu’à ce qu’ils retrouvent du travail. Quand il le faut, il donne un peu d’argent. Édith, elle, se consacre à son activité de traductrice littéraire. Elle n’a pas à quitter l’appartement pour aller dans un bureau. Elle travaillait d’ailleurs sur la table à manger lorsque quelqu’un est venu sonner. C’était Aïcha, la gardienne d’un immeuble du quartier, accompagnée de Fadila, « impassible et tendue ». Cette dernière avait perdu son boulot dans une teinturerie quelques mois plus tôt. Les temps sont durs, elle pourrait aussi perdre la petite chambre qu’elle loue dans un quartier où « y a que les gens riches ». Aïcha dévoile à Édith l’objet de cette visite inattendue : « Vous connaissez peut-être ma mère ? […] Elle repasse à la perfection, elle coud aussi, et j’ai une idée. Si quinze ou vingt familles du quartier la prenaient deux, trois heures par semaine, elle serait tirée d’affaire. Elle pourrait garder sa chambre. »

Gilles est partant, et le couple devient l’employeur de la vieille Marocaine. Lorsque Édith découvre plus tard qu’elle ne sait ni lire ni écrire, elle décide de l’aider. Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Mais Fadila n’est plus toute jeune. Mariée pendant son adolescence, elle est même arrière-grand-mère. La Marocaine se renferme de plus en plus devant les vertiges de l’alphabet. Pour se protéger, et peut-être éviter le face-à-face avec l’alphabet, « elle invoque la fatigue, l’insomnie, les soucis ». Son passé est un grand fossé. D’où son amertume vis-à-vis du pays natal. Son présent, une vie de galère dans cette pièce de « deux mètres de large sur deux mètres de hauteur ». Édith s’attache pourtant à sa Fadila. De fil en aiguille, le lecteur est pris dans la chaleur de cette complicité encore plus chargée d’émotion lorsque Édith se rend à l’hôpital pour voir Fadila victime d’un accident de la circulation.

En littérature, nous avions connu l’amitié de Manolin et Santiago dans Le Vieil Homme et la Mer ; celle de George Milton et Lennie Small dans Des souris et des hommes ; ou encore celle de Madame Rosa et Momo dans La Vie devant soi. Nous avons désormais celle d’Édith et Fadila dans Les Amandes amères, récit porté par une écriture dont la maîtrise, jamais, ne s’appuie sur la surenchère.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France - Rwanda : Sonia Rolland, Miss et ambassadrice

France - Rwanda : Sonia Rolland, Miss et ambassadrice

Dans un documentaire diffusé sur France Ô le 26 novembre, la comédienne franco-rwandaise évoque avec une tendresse teintée d'admiration la résurrection de son pays natal, vingt ans apr&e[...]

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

France : Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens combattants, a présenté sa démission

Kader Arif, le secrétaire d’État français aux Anciens combattants, a présenté ce vendredi matin sa démission. Il est visé par une enquête préliminaire sur des[...]

Les sons de la semaine #21 : Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musical hebdomadaire, avec Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi, et Diamant noir.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

États-Unis : Obama accorde une régularisation provisoire à cinq millions de sans-papiers

Il avait promis de prendre l'initiative face à l'inaction du Congrès : Barack Obama a offert jeudi soir une régularisation provisoire à quelque cinq millions de clandestins, sur un total de 11[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers